MADBALL – FOR THE CAUSE

Le hardcore c’est un peu  toujours  le même refrain, la même recette. Le genre étant clairement délimité, il est un peu difficile d’aller expérimenter ailleurs. Mais quand la scène New Yorkaise propose un nouvel album on y jette rapidement l’oreille car depuis les années 80 c’est toujours dans l’ énergie radicale qu’on balance tout en étant fidèle à soi même. Après Un Hardcore Lives sorti en 2014, Madball revenait donc avec For The Cause, et on reste dans le titre complètement explicite. 

Continue reading MADBALL – FOR THE CAUSE

JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM – JUAN ANTONIO BAYONA

Pour faire court, on peut résumer Jurassic World: Fallen Kingdom en deux mots : surenchère et expiation. Deux concepts qui amènent tristement la franchise initiée par Steven Spielberg en 1991 avec le film Jurassic Park vers les limites d’un cinéma de l’imaginaire enfantin souillé par la machine hollywoodienne. Bien évidemment, aucune surprise, aucune stupéfaction dans le déroulement de cette saga qui n’en finit pas de mourir dans un déluge combiné d’effets spéciaux et d’animatronics plus vrais que nature. Le deal est néanmoins conclu, le cahier des charges d’entertainment étant parfaitement respecté par Juan Antonio Bayona, faiseur d’images efficace. Cependant, devant un scénario en roue libre qui rebat ad nauseam les mêmes cartes, le spectateur un peu critique se trouve vite devant un film au récit indigent.

Continue reading JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM – JUAN ANTONIO BAYONA

REPRISE – HERVÉ LE ROUX

Vous commencez à me connaître. Et même si ça peut paraître un peu arrogant, je n’aime pas beaucoup parlé d’évidence. Et cette semaine, l’évidence, c’est Jurassic World: Fallen Kingdom. Loin de moi l’idée de descendre un film que j’irai peut-être voir un jour de complet désœuvrement, mais bon, on connait déjà l’histoire. Et tous les réalisateurs qui ont déjà tentés auparavant d’exhumer la gemme spielbergienne de l’inconscient collectif cinéphile s’y sont cassés les dents. Aujourd’hui donc, c’est à une autre archéologie, plus discrète, plus persévérante et critique envers elle-même qu’on va s’intéresser. 3 dates mesurent le temps qui passe : 1968, 1997 et 2018.
Loin de l’entreprise de commémoration aussi glauque qu’institutionnalisée (ce sont généralement les vainqueurs qui commémorent), ressort donc sur les écrans en version restaurée le documentaire Reprise d’Hervé Le Roux.

Continue reading REPRISE – HERVÉ LE ROUX

Unswabbed – De l’Ombre à la Lumière

Si je vous dis « Groupe de metal Français qui chante en Français », vous me répondez quoi ? Mass Hysteria ? Lofofora ? Eventuellement Smash Hit Combo ? Il y a peu de chance que Unswabbed vous vienne à l’esprit. Et pourtant, ils n’ont rien de petits nouveaux sur la scène. Formés en 1996, les Lillois ont sorti un premier album en 2004. Ça commence à dater et ils n’ont toujours pas réussi à atteindre la notoriété qu’ils méritent ! La plus récente contribution de la formation au paysage musicale se trouve être un EP en anglais (une première pour Unswabbed) qui n’a pas forcément été très bien accueilli et il faut remonter à 2007 pour trouver leur dernier album studio. C’est donc dans ce contexte que Unswabbed sort, De l’Ombre à la Lumière, leur 5eme opus en Janvier 2018. Retour à la langue de Molière.

Continue reading Unswabbed – De l’Ombre à la Lumière