JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM – JUAN ANTONIO BAYONA

Pour faire court, on peut résumer Jurassic World: Fallen Kingdom en deux mots : surenchère et expiation. Deux concepts qui amènent tristement la franchise initiée par Steven Spielberg en 1991 avec le film Jurassic Park vers les limites d’un cinéma de l’imaginaire enfantin souillé par la machine hollywoodienne. Bien évidemment, aucune surprise, aucune stupéfaction dans le déroulement de cette saga qui n’en finit pas de mourir dans un déluge combiné d’effets spéciaux et d’animatronics plus vrais que nature. Le deal est néanmoins conclu, le cahier des charges d’entertainment étant parfaitement respecté par Juan Antonio Bayona, faiseur d’images efficace. Cependant, devant un scénario en roue libre qui rebat ad nauseam les mêmes cartes, le spectateur un peu critique se trouve vite devant un film au récit indigent.

Continue reading JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM – JUAN ANTONIO BAYONA

REPRISE – HERVÉ LE ROUX

Vous commencez à me connaître. Et même si ça peut paraître un peu arrogant, je n’aime pas beaucoup parlé d’évidence. Et cette semaine, l’évidence, c’est Jurassic World: Fallen Kingdom. Loin de moi l’idée de descendre un film que j’irai peut-être voir un jour de complet désœuvrement, mais bon, on connait déjà l’histoire. Et tous les réalisateurs qui ont déjà tentés auparavant d’exhumer la gemme spielbergienne de l’inconscient collectif cinéphile s’y sont cassés les dents. Aujourd’hui donc, c’est à une autre archéologie, plus discrète, plus persévérante et critique envers elle-même qu’on va s’intéresser. 3 dates mesurent le temps qui passe : 1968, 1997 et 2018.
Loin de l’entreprise de commémoration aussi glauque qu’institutionnalisée (ce sont généralement les vainqueurs qui commémorent), ressort donc sur les écrans en version restaurée le documentaire Reprise d’Hervé Le Roux.

Continue reading REPRISE – HERVÉ LE ROUX

Unswabbed – De l’Ombre à la Lumière

Si je vous dis « Groupe de metal Français qui chante en Français », vous me répondez quoi ? Mass Hysteria ? Lofofora ? Eventuellement Smash Hit Combo ? Il y a peu de chance que Unswabbed vous vienne à l’esprit. Et pourtant, ils n’ont rien de petits nouveaux sur la scène. Formés en 1996, les Lillois ont sorti un premier album en 2004. Ça commence à dater et ils n’ont toujours pas réussi à atteindre la notoriété qu’ils méritent ! La plus récente contribution de la formation au paysage musicale se trouve être un EP en anglais (une première pour Unswabbed) qui n’a pas forcément été très bien accueilli et il faut remonter à 2007 pour trouver leur dernier album studio. C’est donc dans ce contexte que Unswabbed sort, De l’Ombre à la Lumière, leur 5eme opus en Janvier 2018. Retour à la langue de Molière.

Continue reading Unswabbed – De l’Ombre à la Lumière

PARIS BEER WEEK 2018 POUR LES NULS

VIENS BOIRE UNE BIÈRE !

Euh tu sais moi la bière, c’est un peu pour les….. ( au choix)

Bon eh bien si c’est ce que tu penses tu as tout faux car il faut savoir que la bière ne se limite pas à ce que tu vois à ton putain de supermarché ou les conglomérats internationaux de l’alcool frelaté. La Paris Beer Week qui a ouvert ses portes depuis le 1er juin, c’est pour les amateurs de ce qui est bon, les esthètes de l’houblon, passionnés de l’ambrée, les amoureux de la bonne bière en bref .

Continue reading PARIS BEER WEEK 2018 POUR LES NULS

EN GUERRE – STÉPHANE BRIZÉ

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. 

En ouvrant son film sur cette citation de Brecht, Stéphane Brizé donne le ton. Et donne la voix à ceux à qui on ne la donne habituellement pas. En Guerre n’est pas un film comme les autres. Même s’il est de coutume de dire que tout acte est politique, a fortiori celui de cadrer, rare sont les films à réussir l’impossible pari de proposer une dramaturgie capable de reproduire le chaos du réel sans le dénaturer. En Guerre fait partie de ceux-là.

Continue reading EN GUERRE – STÉPHANE BRIZÉ