Tag Archives: nuclear blast

NAILS – YOU’LL NEVER BE ONE OF US

Le groupe faisant une pause à durée indéterminée, je me devais d’écrire un mot sur leur dernière tuerie. You Will Never Be One Of Us est donc la nouvelle bombe de Nails, groupe américain de grindcore/powerviolence, très apprécié en ce moment. L’album d’une durée à peine plus longue que le précédent (vingt et une minutes), nous offre, comme à chaque fois, une dose d’ultra-violence étouffante et destructrice.   Continue reading NAILS – YOU’LL NEVER BE ONE OF US

DISCHARGE – END OF DAYS

Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing. Comme si ce titre sorti en 1982 nous annonçait la suite désastreuse de Discharge, un des groupes de Hardcore les plus cultes. Pionniers du crust , et grande influence pour tout ce qui est brutal après 1982, Discharge n’a pourtant pas une discographie parfaite. Les deux premiers albums restant encore des monuments à ce jour, la suite n’a fait qu’empirer jusqu’en 2008, où l’album Disensitive a fini de massacrer un de mes groupes favoris. Voix dégueux, riff plus clichés que les pires clichés, production infâme. La voix de Rat des Varukers violée. Non, ça ne pouvait se finir ainsi, alors, l’espoir revient, en 2015, quand le groupe annonce un nouveau chanteur et un nouvel album, un retour aux sources. Continue reading DISCHARGE – END OF DAYS

HATEBREED – THE CONCRETE CONFESSIONAL

S’il y a bien un CD que j’attendais cette année, c’était la nouvelle galette d’Hatebreed. The Concrete Confessional (comprenez : le confessionnal en béton, a.k.a. la rue) est le septième album studio du groupe originaire du Connecticut, et le premier avec un deal worldwide exclusif chez Nuclear Blast. Dans la lignée des précédents, ce disque peut être qualifié de plein de choses, mais pas de subtil. Des riffs matraquants aux lyrics poignants de leur frontman Jamey Jasta, le message est clair tout du long. Continue reading HATEBREED – THE CONCRETE CONFESSIONAL

FLESHGOD APOCALYPSE – KING

Depuis 2007, Fleshgod Apocalypse est une pointure en matière de metal extrême symphonique ; c’est d’ailleurs, à mon humble avis, le seul groupe de metal qui mérite cette appellation, parce qu’on parle ici de véritable orchestration symphonique au sens musicologique du terme, loin des clichés habituels du metal symphonique avec juste un sample de violon et des mélodies grandiloquentes. Qu’en est-il de leur dernière production, King?

Continue reading FLESHGOD APOCALYPSE – KING

SOILWORK – THE RIDE MAJESTIC

Deux ans. C’est le temps qu’il a fallu aux Suédois de Soilwork pour revenir après leur majestueux double album The Living Infinite. Active depuis 1996, la formation nous a proposé l’été dernier leur dixième opus, The Ride Majestic. Je vous propose aujourd’hui de nous replonger un instant dans leur univers.

Continue reading SOILWORK – THE RIDE MAJESTIC

UNE NOUVELLE VIDEO POUR RISE OF THE NORTHSTAR

Welcame, le premier album des frenchies de Rise Of The Northstar, a beau être sorti il y a plus d’un an maintenant, on ne s’en lasse pas. Chez The Unchained, on les suit depuis un bout, et on se réjouit de leur ascension fulgurante, non seulement en France, mais aussi loin, très loin des frontières de l’Hexagone. Promise depuis plus de deux mois, ils viennent enfin de sortir la vidéo de “Again And Again” :

Continue reading UNE NOUVELLE VIDEO POUR RISE OF THE NORTHSTAR

AMORPHIS – LE CLIP DE “DEATH OF A KING”

Les finlandais d’AMORPHIS ont sortis, il y quelques jours, une nouvelle vidéo extraite de leur dernier album “Under The Red Cloud” sorti chez Nuclear Blast. Le titre s’appelle “Death of A King” et se visionne dans la vidéo suivante:

On en profite pour vous rappeler que le groupe jouera en France avec Nightwish et Arch Enemy  les 23, 25 et 26 Novembre 2015. Concert Speakeasy, plus d’infos. 

SLAYER – REPENTLESS

Autrefois adulés par tous comme étant l’un des plus grands groupes de thrash metal américain, aujourd’hui critiqué par une grande partie de ses fans, la sortie d’un nouvel album des californiens de SLAYER ne laisse jamais indifférent. “Ils ne sont plus que l’ombre d’eux même”, “aucune prise de risque”, “compositions pauvres”, “Araya semble fatigué”, “Hanneman est mort, Slayer n’est plus”. Mais pourquoi donc comparer un nouvel album aux classiques Reign in Blood ou South of Heaven?  Faut t’il rappeler que ces albums approchent de leur 30eme anniversaire? Reign in Blood est en effet sorti en octobre 1986 donc la question est qu’en est t’il vraiment de Repentless avec le Slayer d’aujourd’hui ?

Continue reading SLAYER – REPENTLESS