Chaos + Bliss – The One Hundred

S’il y a bien un groupe dont nous attendions un album comme des enfants à l’approche de Noël, c’est bien The One Hundred. Il faut dire que ne sortir qu’un EP en 9 ans est bien souvent mauvais signe…. Mais pas quand on s’appelle The One Hundred. Cela leur a demandé des efforts, mais le 2 juin dernier, notre souhait a été exaucé puisque la formation nous offre un opus de 12 titres intitulé Chaos + Bliss, sous le label Spinefarm Records.

Continue reading Chaos + Bliss – The One Hundred

COMITY – A LONG, ETERNAL FALL

Comity c’est un nom familier pour les amoureux de la scène parisienne extrême et chaotique. Les parisiens ne sont plus des jeunots et avec 20 d’existence ( pas de tout repos ) et plusieurs albums au compteur pour le groupe, et bien ils font figure aujourd’hui de patrons pour les fans du genre et les habitués des salles parisiennes. C’est avec 4 eme effort qu’ils reviennent aujourd’hui et est ce qu’ils ont encore ce qu’il faut pour  nouer les viscères ? Car avec The Journey Is Over, il y a 6 ans déjà, c’était du travail d’orfèvre du chaos, aujourd’hui on en attend pas moins de A Long, Eternal Fall.

Continue reading COMITY – A LONG, ETERNAL FALL

Mastodon – Emperor of sand

 

Si le nom de Mastodon rimait avec lourdeur, puissance et agressivité à ses débuts (notamment sur l’album Leviathan en 2004), ce n’est hélas plus forcément le cas aujourd’hui. En effet, le groupe a considérablement ralenti le tempo par rapport à son époque sludge à 100%. Avec Emperor of sand, Mastodon renoue avec la tradition des albums-concepts en narrant l’histoire d’un vagabond ayant reçu une sentence de mort et condamné à errer dans le désert et obligé de lutter contre les maléfices de l’empereur des sables (d’où le titre de l’album). A la fois rock, heavy et psychédélique, ce nouvel opus est difficile à appréhender pour l’auditeur moyen. Il faut en effet plusieurs écoutes pour vraiment plonger dedans et en apprécier la substantifique moelle.

Continue reading Mastodon – Emperor of sand

LES ACTEURS DE LA SCENE ALT’: ANGIE, INGENIEUR DU SON

Nouvelle rencontre pour la rubrique sur ces acteurs, ces forçats qui font vivre la scène alternative en France. Aujourd’hui nous rencontrons Angie, ingénieur du son, qui va faire taire tous les connards de sexistes qui pensent que le métal ou le stoner c’est une affaire de mecs. Nous rencontrons donc cette Barbie Brutale au comptoir du Rock N Roll Circus pour discuter avec elle…

Continue reading LES ACTEURS DE LA SCENE ALT’: ANGIE, INGENIEUR DU SON

Radical Suckers – V.I.T.R.I.O.L.

Chroniquer l’album d’un groupe que tu connais et que tu aimes bien c’est cool, ça a ce petit côté familier que tu as plaisirs à retrouver.  Mais chroniquer l’album d’un groupe que tu ne connais d’Ève ni d’Adam c’est un feeling tout aussi fort.  Ça a des airs de first date après un match Tinder.  Ils ont l’air pas mal, voyons voir ce que ça donne en profondeur…

Continue reading Radical Suckers – V.I.T.R.I.O.L.

TAGADA JONES – LA PESTE ET LE CHOLERA

En ces temps difficiles et tourmentés c’est le devoir de  la musique d’être porteur d’un message de vérité, d’un esprit de rébellion. Les temps sont durs et les jeunes groupes timorés et dénués de cette flamme dont la scène alternative française a toujours le flambeau. Mais on peut toujours compté sur ces groupes encore là et toujours aussi enragés. No One Is innocent, Lofofora et surtout Tagada Jones qui revient aujourd’hui avec 9eme album, le bien nommé La Peste & Le Cholera, plus énervé que jamais, et il en faut !

Continue reading TAGADA JONES – LA PESTE ET LE CHOLERA

Aura Noir + Guests @ Le Petit Bain – 22/05/2017

Ce lundi soir, la péniche du Petit Bain située tout près de la BNF se met aux couleurs du Black Metal old school avec, en tête d’affiche, les vétérans d’Aura Noir qui ont plus de 20 ans d’existence derrière eux ! La salle commence à se remplir progressivement d’une masse compacte de chevelus vêtus de noir.

Continue reading Aura Noir + Guests @ Le Petit Bain – 22/05/2017

LES FANTÔMES D’ISMAËL – ARNAUD DESPLECHIN

Lorsque je me suis assis, en 1992, dans la petite salle du “Paris” à Clermont-Ferrand, je ne savais pas encore que j’allais commencer la plus vivace, la plus tourmentée, mais néanmoins la plus longue histoire d’amour de ma vie. Histoire toute platonique, j’en conviens, puisque qu’elle est et ne sera jamais qu’univoque et introspective. Pourtant, jamais je n’ai été déçu. À aucun moment. Et depuis ce jour, inlassablement, je reviens, dans la pénombre des salles obscures, dans les bras de ces amant-e-s de celluloïd, prêt à narguer l’éternité, le temps de quelques heures.

Continue reading LES FANTÔMES D’ISMAËL – ARNAUD DESPLECHIN