Category Archives: Reviews

UNSANE – STERILIZE (2017)

 

Quand on parle d’ Unsane, on parle des patrons du noise rock. Depuis 1988 ils passent les années  et comme certaines choses, l’obsolescence programmé n’est pas pour eux et continuent donc à torturer leurs cordes de guitare et tabasser nos oreilles avec des disques qui ont passés les années avec la même rage sans avoir perdus en qualité. Il y a du corps qui n’a pas dépérit, c’est comme le reste du matos de l’époque, on faisait dans le solide. C’est donc avec impatience qu’on attendait une nouvelle galette des patrons noisers new yorkais et ceci depuis 2012 avec Wreck. Chris Spencer fait un peu ce qu’il veut et c’est ce qui fait l’intérêt du truc car aujourd’hui il est de retour. Ça nous manquait ce son crade, ce boucan de la Big Apple, cet étouffement de la métropole. On en fait plus des comme ça avec cette ambiance sale et poisseuse des années 90. Bref, pourquoi je vous raconte tout ça ? Juste parce qu ‘on sent quand même une pointe de nostalgie et un début de déprime qui arrive  et voici qu’ils nous sortent Sterilize.

Enfin!

 

Continue reading UNSANE – STERILIZE (2017)

Archgoat, Bölzer, Svartidauði & Eggs of Gomorrh @Petit Bain, 2/10/17

Un soir, alors que nous assistions à un concert rassemblant moult groupes de black islandais, l’un de mes amis nous a fait la réflexion suivante :

“Ce serait quand même un peu coton d’expliquer ça à un(e) néophyte total(e)”.

Ceci n’est PAS l’histoire dudit concert. (On pourra y revenir un autre jour si ça vous branche.) Ceci est l’histoire d’un concert potentiellement accessible à un(e) néophyte total(e)

Hé ouais.

Continue reading Archgoat, Bölzer, Svartidauði & Eggs of Gomorrh @Petit Bain, 2/10/17

Horna + Guests @ Glazart -04/10/2017

Ce mercredi soir, les armées des ténèbres s’apprêtent à envahir le Glazart. En effet, à l’affiche du concert organisé par Garmonbozia, il y a deux groupes de Black Metal (Horna & Thy Darkened Shade) et une formation de death scandinave (Shaarimoth). Parmi eux, il y a des finlandais, des norvégiens mais aussi des grecs. En tout cas, une chose est sûre : La tendresse ne sera pas au rendez vous ! La finesse non plus d’ailleurs. Malgré cela, la salle est assez peu remplie. Sans doute cela est-il dû au fait que le groupe de tête d’affiche, Horna, est déjà passé de maintes fois sur Paris ? Va savoir !

Continue reading Horna + Guests @ Glazart -04/10/2017

Rencontre avec Saint Molotov – Le tattoo Mystique & Religieux

Là où religion est un sujet souvent tabou, Thierry, ce tatoueur “on the road” connu sous le nom de Saint Molotov, la met en lumière par sa vision, par ce qu’il a pu vivre ou entendre tout au long de sa vie, notamment dans les montagnes. Interview sans tabou. Dans le respect et l’ouverture d’esprit.

Continue reading Rencontre avec Saint Molotov – Le tattoo Mystique & Religieux

Samael – Hegemony

S’il fallait associer le nom de Samael à une qualité humaine, quelle qu’elle soit, je citerais sans hésitation l’une d’elles : La persévérance. En effet, en trente ans d’existence, les suisses n’ont jamais dévié du chemin qui leur était assigné dès le départ, influençant de nombreuses formations au passage  parmi lesquelles on peut citer notamment Dimmu Borgir ou Septic Flesh. Cependant, ne vous méprenez pas sur mes propos : Si l’on sent indéniablement une certaine continuité tout le long de leur carrière, les vétérans de Samael ont néanmoins su se remettre en question et se renouveler considérablement au cours du temps. En effet, depuis leur premier album (Worship him, sorti en 1991 sur le label français Osmose Productions), le style des suisses a beaucoup évolué. Si le groupe jouait à l’époque un black / death metal assez classique et rudimentaire, leur musique s’est fait progressivement beaucoup plus sophistiquée jusqu’à donner ce qu’elle est aujourd’hui : La quintessence même du black metal industriel.

Continue reading Samael – Hegemony

Rencontre avec Netta Skog (Ensiferum) – 01/10/17 à la Machine du Moulin Rouge

Un dimanche après-midi pluvieux ça n’excite personne mais quand il s’agit d’aller à la rencontre d’Ensiferum, même une tempête de glace ne nous aurait pas arrêté. Nous avions rendez-vous à la Machine du Moulin Rouge avec Netta Skog, l’accordéoniste et chanteuse du groupe. C’est installé sur les banquettes du sous-sol que nous entamons la discussion.

Continue reading Rencontre avec Netta Skog (Ensiferum) – 01/10/17 à la Machine du Moulin Rouge

BLADE RUNNER 2049 – DENIS VILLENEUVE

Que nous restera-t-il à la fin ? Lorsque même nos corps seront épuisés par des millions d’années d’évolution ? Que la Terre ne sera plus qu’une gigantesque décharge dérivant dans le désordre entropique de l’Univers ? Si la fin de l’humanité signe l’arrêt de mort de “Dieu”, ou n’importe quel autre nom que l’on veuille donner à ce fichu truc, sentira-t-on encore des âmes émettre la moindre pulsation d’empathie dans le vide galactique ? Philip K. Dick, dans son roman Do Androids Dream of Electric Sheep? semblait le penser. 16 ans plus tard, Ridley Scott signait, avec Blade Runner, une adaptation cinématographique spectaculaire, à la fois oppressante et visionnaire, qui marquera l’histoire du cinéma au point de voir classer ce long-métrage parmi les 100 meilleurs films de tous les temps (sic) dans le classement prestigieux de l’American Film Institute.

Continue reading BLADE RUNNER 2049 – DENIS VILLENEUVE