Category Archives: Reviews

COUGH + GUESTS @ GIBUS – 16/08/2017

 

Ce mercredi, la soirée au Gibus s’annonce particulièrement heavy et blasphématoire avec pas moins de cinq groupes 100% doom/sludge/drone/funeral ! J’arrive sur les lieux aux alentours de 19 heures. Les hostilités musicales débutent avec Malemort, un obscur combo de Rouen. Ce groupe est à ne pas confondre avec le groupe du même nom originaire de Cergy Pontoise que j’avais vu quelques jours plus tôt en première partie de Crowbar et qui sonne beaucoup plus rock. Pour le coup, les rouennais ont un style qui tranche totalement avec leurs homonymes. En effet, ils jouent un funeral doom teinté de depressive black metal. Leur set dure environ une demi-heure. J’ai un peu de mal à accrocher à leur musique tant elle manque d’originalité et se distingue si peu des autres productions du genre. J’ai l’impression d’écouter une pâle copie de Sunn O))). Peut mieux faire !

_DSC9086

Dans la foulée, les bayonnais de Monarch ! investissent la scène du Gibus. Ce groupe formé en 2002 a déjà sept albums studio à son actif et à peu près autant d’EP’s et de splits albums.

_DSC9230L’originalité du groupe est de compter une chanteuse dans ses rangs ce qui n’est pas courant dans ce type de musique. En effet, la voix d’Emilie Bresson est unique et en parfaite harmonie avec la noirceur abyssale de la musique. Par ailleurs, je constate que le batteur est le même que celui de Malemort. Les ayant déjà vus à plusieurs reprises, leur concert est sans surprise pour moi. Cependant, je dois avouer qu’un concert de Monarch ! est toujours une expérience inédite. On se sent transporté dans une dimension parallèle à chacune de leurs prestations. Leur musique a un côté noir et envoûtant, renforcé par la dimension poétique et occulte de leurs textes en français.

 

Tout de suite après, place au toulousains de Witchthroat serpent. Ce groupe de doom a été formé en 2011 et possède déjà deux albums studio dans sa discographie. Très inspirée par les anglais d’Electric Wizard, leur musique est efficace dans la pure tradition du doom metal occulte. En effet, on sent l’influence de groupes phares du genre comme Pentagram, Candlemass ou Saint Vitus. Ayant découvert ce groupe ce soir-là, je dois avouer que Witchthroat serpent est un groupe à découvrir d’autant plus si l’on apprécie le doom metal traditionnel teinté de stoner !

_DSC9388

 

_DSC9419.jpgAux alentours de 22 heures, c’est au tour des américains de Sinister Haze de monter sur scène. Il se trouve que le line-up de ce groupe formé en 2013 est rigoureusement le même que celui de Cough qui doit jouer juste après. Originaires de Virginie, les doomsters de Sinister Haze, qui ont déjà sorti deux LP’s, jouent un doom metal/ stoner psychédélique très mid-tempo et atmosphérique qui évoquerait presque un autre groupe phare du genre, Anathema. Même si leur musique n’est pas mauvaise, ils peinent à attirer l’attention du public qui semble impatient de voir la tête d’affiche de la soirée, à savoir Cough !

 

Peu avant 23 heures, le temps est donc venu aux américains de Cough de clôturer la soirée. Tout de suite, le groupe fait la démonstration qu’il est devenu une référence en matière de doom/sludge.

_DSC9507

 

Formé en 2005, il a déjà trois albums studio dans sa discographie ainsi qu’un EP et deux split albums. Pendant les trois quarts d’heure que dureront ce dernier concert, les musiciens de Cough assènent leurs riffs impies avec la puissance d’un caterpillar, si bien que le public particulièrement réceptif ce soir-là se lance dans une série de pogos et de slams à répétition.

_DSC9578

Il est en effet assez peu courant de voir le public bouger et s’éclater dans les concerts de doom compte tenu de la lenteur de la musique. Il faut croire que Cough a réussi à conquérir le public parisien. Incontestablement, Cough est un groupe majeur du genre, à classer aux côtés d’autres références telles Conan, Electric Wizard ou Dopethrone !

 

Texte :  Mathieu Bollon

Photos : Zildjian

 

ACID KING + GUESTS @ GLAZART – 30/07/17

Il ne faut jamais partir en vacances l’été, il faut rester à Paris maintenant. Pourquoi ? Et bien vous ratez le meilleurs concerts car certains ont compris que Paris dans la chaleur estivale, cette sueur, cette moiteur et ces odeurs sont parfaits pour faire les meilleurs concerts de Doom et autres lourdes sonorités. Les Stoned Gatherings sont toujours les premiers à nous offrir la meilleure cargaison de bois avec tronc inclus. Cette fin de juillet chaude et intense c’est tout simplement sable fin, plage, 6 groupes, double défloration de tympan et ceci pour même pas 20 euros avec Acid King en final. T’as pas ça au bord de ta plage ?? Chaleur, sueur et promiscuité des corps au programme. Et surtout ces douceurs sonores.

Continue reading ACID KING + GUESTS @ GLAZART – 30/07/17

CARTE BLANCHE ASIA ARGENTO – SALÒ – 07/07/17

Ce soir l’aventure Salò présentait sa dernière session alors que c’était  une premier pour nous. La boite éphémère de l’alternatif et des contre-courants invitait Asia Argento pour une carte blanche de clôture de la série. Des beaux noms ont défilés au cours de la saison et le concept dans son ensemble se voulait intéressant et intriguant. Du coup la progéniture du maitre du Giallo, diva sulfureuse et artiste libre , était donc le parfait dénouement pour le Salò qui a refermé ses portes pour la dernière le 8 juillet dernier.

Continue reading CARTE BLANCHE ASIA ARGENTO – SALÒ – 07/07/17

LA PIERRE SACREE DES MAORI- MUSEE DU QUAI BRANLY

L’or vert nous livre sa légende

Le musée Te papa Tongarewa est un musée national de Nouvelle-Zélande situé à Wellington. Son nom signifie « le lieu des trésors de cette terre ». D’un herbier de 250 000 spécimens, aux archives de la poste néo-zélandaise en passant par un calamar géant de 4,2m de long , sa collection est pour le moins variée. Le Te Papa, en collaboration avec l’une des principales tribus du sud de la Nouvelle-Zélande, l’iwi Ngāi Tahu, nous proposent de découvrir au musée du quai Branly-Jacques Chirac du 23 mai au 1er octobre, l’exposition intitulée « la pierre sacrée des Māori ». Un titre bien mystérieux auquel je n’ai pas su résister, et si vous hésitez encore, laissez-moi vous en dire un peu plus.

Continue reading LA PIERRE SACREE DES MAORI- MUSEE DU QUAI BRANLY

ALESTORM – NO GRAVE BUT THE SEA

La vie de pirates est faite de larcins, de rhum, de vie en mer et de maladie vénériennes (regardez la série Black Sails, très bien documentée) mais aussi de musique mais là on ne vous parle pas de chansons de marins ( ou presque). Bref, si tu ne vois pas en venir c’est que ça fait presque 10 ans que t’es passé à côté de Alestorm, nos écossais pirates du Metal qui écument les scènes depuis, bah, 10 ans . Entre paganerie metal, influence des airs entrainants de marins mais aussi non dénué de déconne c’est avec plaisir qu’on les retrouvait car le dernier album en date, le très bon Sunset on The Golden Age   chez Napalm Records, m’avait assez bien surpris car c’est un genre ou tourner en rond devient assez facile. Du coup haut les coeurs, le couteau entre les dents, on est prêts à partir à l’abordage de No Grave But The Sea, mais avant tout ça: du rhum !

Continue reading ALESTORM – NO GRAVE BUT THE SEA

Okja – Bong Joon-ho

Si vous avez un abonnement Netflix, vous avez sans doute croisé la route de cette créature étrange, semi pachyderme, semi hippopotame, croisé chien et cochon ou je ne sais quel animal (bon, en fait, je vous le spoile tout de suite : c’est un cochon géant). Et vous vous êtes sûrement demandé par la même occasion “Mais qu’est ce que c’est que ça ?”. Du coup, nous vous en parlons. Continue reading Okja – Bong Joon-ho

FLOGGING MOLLY @ LE BATACLAN – 04/07/2017

Alors. On va immédiatement poser les tripes sur la table. Sur les 4 ou 5 concerts de Flogging Molly vus depuis 2004, celui-ci était le meilleur. Cette affirmation, bien que totalement subjective reste valable quelques jours plus tard, ce qui tend à la confirmer.
(Parce que bon, faut bien avouer qu’à chaque sortie de concert, j’ai tendance à hurler que c’était le meilleur de ma vie)
Mais procédons en toute logique et sérieux (relatifs).

Continue reading FLOGGING MOLLY @ LE BATACLAN – 04/07/2017

STEPHEN KING – LA TOUR SOMBRE

“L’Homme en noir fuyait à travers le désert, et le pistolero le suivait”. Ces quelques mots sont devenus cultes – voire mystiques – pour une communauté de fans aussi discrète que massive. Cette phrase, c’est l’incipit du premier tome de La Tour Sombre (The Dark Tower), une série de 8 romans écrits sur plus de quarante ans par le maître Stephen King. Ces quelques mots reflètent aussi un moment important dans la quête insensée du héros, Roland Deschain, ancien pistolero d’un monde en ruines aux relents de légendes arthuriennes et bibliques.

Continue reading STEPHEN KING – LA TOUR SOMBRE

SOLSTAFIR – BERDREYMINN

 

Lorsque l’on est conquis par un groupe, il y a toujours un moment d’appréhension, ce moment où l’on retient son souffle avant d’entamer l’écoute du tout nouvel album, du ou des nouveaux titres qui commencent à circuler. Si les précédents albums de Sólstafir offraient une satisfaction enivrante on pourrait se dire mais qu’ont-ils à ajouter ?

Continue reading SOLSTAFIR – BERDREYMINN