Category Archives: Reviews

CREEPY – KIYOSHI KUROSAWA

Il fait froid. Dès le premier plan du nouveau film de Kiyoshi Kurosawa, la température descend d’un cran dans la salle de la rue Hautefeuille. À l’écran, le soleil blafard scintille faiblement entre les barreaux polis qui quadrillent une baie vitrée. Un jeune homme entre dans le cadre. Charmeur, souriant, aux gestes délicats. Lentement, le plan s’élargit pour laisser le spectateur découvrir non pas un loft à la déco vintage comme on aurait d’abord pu le penser, mais la salle d’interrogatoire d’une prison.

Continue reading CREEPY – KIYOSHI KUROSAWA

[ Dechronique ] Panzer Surprise ! – Ultra Vomit

La mémoire est une chose étrange. Certes, on se souvient souvent d’éléments forts. On sait ce qu’on faisait quand deux tours se sont effondrées par delà l’océan, et parfois des souvenirs plus récents manquent de précision. Par exemple, je suis incapable de me remémorer exactement de la raison qui m’a amenée un beau jour à l’Espace Curial voir Ultra Vomit pour la première fois. Aucune idée de l’identité de l’ami(e) qui m’en avait parlé, ni même si je les ai seulement découverts par le bouche à oreille. La seule certitude étant que j’étais ravie de les voir en concert, et qu’à ce jour, je n’avais jamais autant rigolé devant un groupe.

Continue reading [ Dechronique ] Panzer Surprise ! – Ultra Vomit

Of Mice and Men @ Le petit bain (12/06/2017)

Lundi dernier, à peine remis du Download Festival de la veille, nous avions pris rendez-vous avec Of Mice and Men dans l’espoir qu’ils nous gardent sur notre petit nuage de métal encore un peu (et nous mettre en appétit pour le Hellfest, où ils seront également présents, ainsi que leurs deux premières parties de la soirée : Motionless in White et The Devil Wears Prada). Continue reading Of Mice and Men @ Le petit bain (12/06/2017)

PAPA ROACH – CROOKED TEETH

Et voici Crooked Teeth, le neuvième opus de Papa Roach, le groupe de notre enfance. Et forcément, dans ces moments-là, on a toujours peur d’être déçu, que l’album ne soit pas à la hauteur, que l’on soit obligé de descendre le reste de la discographie d’un étage sur nos étagères. Mais pas  de panique (attention SPOILER), avec Crooked Teeth, Papa Roach fait du Papa Roach et c’est toujours bien.

Continue reading PAPA ROACH – CROOKED TEETH

L’AMANT DOUBLE – FRANÇOIS OZON

François Ozon m’énerve.

Voilà, c’est dit. Ça fait 20 ans que j’avais ça sur le cœur. Chaque fois que la critique l’encense et que le public s’ébaudit, ça me hérisse le poil. Pourtant, je n’ai jamais vraiment trop su pourquoi… Son style (indéniable) ? Sa réussite (là aussi incontestable, vu le conformisme de certaines propositions et la platitude d’autres dans le paysage cinématographique français) ? Sa production (pléthorique, quasiment un film par an) ? Pourtant, je ne vais pas me laisser aller à verser dans la jalousie maladive face à l’ambition. Non, les sujets de ses films m’agacent. Tout simplement.

Continue reading L’AMANT DOUBLE – FRANÇOIS OZON

Chaos + Bliss – The One Hundred

S’il y a bien un groupe dont nous attendions un album comme des enfants à l’approche de Noël, c’est bien The One Hundred. Il faut dire que ne sortir qu’un EP en 9 ans est bien souvent mauvais signe…. Mais pas quand on s’appelle The One Hundred. Cela leur a demandé des efforts, mais le 2 juin dernier, notre souhait a été exaucé puisque la formation nous offre un opus de 12 titres intitulé Chaos + Bliss, sous le label Spinefarm Records.

Continue reading Chaos + Bliss – The One Hundred

COMITY – A LONG, ETERNAL FALL

Comity c’est un nom familier pour les amoureux de la scène parisienne extrême et chaotique. Les parisiens ne sont plus des jeunots et avec 20 d’existence ( pas de tout repos ) et plusieurs albums au compteur pour le groupe, et bien ils font figure aujourd’hui de patrons pour les fans du genre et les habitués des salles parisiennes. C’est avec 4 eme effort qu’ils reviennent aujourd’hui et est ce qu’ils ont encore ce qu’il faut pour  nouer les viscères ? Car avec The Journey Is Over, il y a 6 ans déjà, c’était du travail d’orfèvre du chaos, aujourd’hui on en attend pas moins de A Long, Eternal Fall.

Continue reading COMITY – A LONG, ETERNAL FALL

Mastodon – Emperor of sand

 

Si le nom de Mastodon rimait avec lourdeur, puissance et agressivité à ses débuts (notamment sur l’album Leviathan en 2004), ce n’est hélas plus forcément le cas aujourd’hui. En effet, le groupe a considérablement ralenti le tempo par rapport à son époque sludge à 100%. Avec Emperor of sand, Mastodon renoue avec la tradition des albums-concepts en narrant l’histoire d’un vagabond ayant reçu une sentence de mort et condamné à errer dans le désert et obligé de lutter contre les maléfices de l’empereur des sables (d’où le titre de l’album). A la fois rock, heavy et psychédélique, ce nouvel opus est difficile à appréhender pour l’auditeur moyen. Il faut en effet plusieurs écoutes pour vraiment plonger dedans et en apprécier la substantifique moelle.

Continue reading Mastodon – Emperor of sand

Radical Suckers – V.I.T.R.I.O.L.

Chroniquer l’album d’un groupe que tu connais et que tu aimes bien c’est cool, ça a ce petit côté familier que tu as plaisirs à retrouver.  Mais chroniquer l’album d’un groupe que tu ne connais d’Ève ni d’Adam c’est un feeling tout aussi fort.  Ça a des airs de first date après un match Tinder.  Ils ont l’air pas mal, voyons voir ce que ça donne en profondeur…

Continue reading Radical Suckers – V.I.T.R.I.O.L.