All posts by Claire L

Godsmack – When Legends Rise

Soyons honnêtes, quand j’ai entendu Godsmack, ça a sonné comme Nickelback pour certains. Pas dans le sens « risée totale des Internets », mais plutôt comme un assez bon souvenir d’un groupe auquel je m’étais gentiment accrochée étant ado et boutonneuse (c’est faux, j’ai toujours eu un visage digne d’une peinture du quatrocento, c’est seulement pour faciliter l’identification du lecteur et créer un lien impérissable entre vous et moi. Prenez note de ce raffinement d’humilité…), et bien sincèrement, je pourrais encore danser sur “Voodoo” à m’en faire sauter la prothèse de hanche.

Continue reading Godsmack – When Legends Rise

7ème PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL @ Max Linder

C’est avec un peu de retard que je vous propose mes impressions sur la septième édition du Paris International Fantastic Film Festival qui s’est tenue au Max Linder du 5 au 10 décembre. Un peu de retard car il m’a fallu un certain temps je crois pour digérer ce que j’ai pu y voir. C’est la première édition à laquelle j’ai assisté, je n’ai donc aucun recul vis à vis du festival en lui-même, de son organisation ou de la qualité des productions proposées précédemment, mais force est de constater que la programmation a été extrêmement soignée, éclectique, pointue et qu’elle ne pouvait que ravir autant les amateurs que les fins connaisseurs. Le PIFFF – pour les intimes – donne une visibilité aux films fantastiques contemporains, et j’ai été heureuse de constater que la grande majorité étaient des productions indépendantes. Si c’est pour moi une bonne nouvelle, ce n’est pas par snobisme, mais parce que le cinéma fantastique souffre énormément des exigences actuelles. Celles du grand public, et, par suite logique, celles des grosses boîtes de production. Le cinéma fantastique est en souffrance depuis de nombreuses années, considéré par le public comme un genre de seconde zone, tout juste bon à satisfaire une audience adolescente en mal de sensation, un genre trop peu intellectuel, trop creux pour certains. Un genre qui, de l’avis d’une grande majorité de spectateurs, n’a plus grand chose à proposer depuis les derniers succès de la Hammer dans les années 1970. Parlez de cinéma fantastique ou de cinéma d’horreur aujourd’hui et l’on ne vous parlera (au mieux) que des slashers des années 1980.

Continue reading 7ème PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL @ Max Linder

Manrilyn Manson @ AccordHotel Arena 27/11/2017

La première fois que j’ai vu Marilyn Manson, je ne pensais pas le voir une deuxième fois. Et pourtant. Malgré une déception assez amère lors d’une précédente édition du Hellfest, je suis restée assez impressionnée par le boulot de Manson ces dernières années. Je suis la première à chanter les mérites de The Pale Emperor (2015) à qui veut bien les entendre. Cet album signe pour moi un tournant dans la carrière de Marilyn Manson, qui se détache de cette image – certes bien huilée – d’usine à provoc’ sans fond pour adolescent en pleine crise identitaire (faites pas ces yeux là, on y est tous passés), et se montre à son public comme musicien, un musicien un peu fatigué des ces artifices pour appâter les teenagers. Dans The Pale Emperor, c’est un Manson qui a vieilli, et le mot est à prendre dans toute sa force et dans tout ce qu’il suppose, un homme nouveau… mais épuisé. Si on m’avait dit, «tu verras, en 2015, tu écouteras du Marilyn Manson» j’aurais ri comme une baleine et pourtant… un peu comme si on m’avais dit «tu verras, tu retourneras voir Manson en concert». No comment.

Continue reading Manrilyn Manson @ AccordHotel Arena 27/11/2017