Fit For An Autopsy + Guests @ Gibus – 28 Mai 19

Je marchais direction le Gibus part une journée mi soleil mi pluvieuse ( Paris quoi !) pour surtout voir Vulvodynia, et finalement je ne regrette pas d’être venue pour tous les autres groupes qui y ont joués !

19h les portes s’ouvrent et 30 minutes plus tard c’est Justice for the damned de jouer devant un gibus qui commence à être déjà à moitié plein ! Ils commencent à jouer et l’énergie qu’ils nous transmettent est assez présente et motive la foule pour des pogos vénères. Je ne suis pas spécialement fan de Justice for the damned même s’il m’arrive d’en écouter mais là je dois dire que sur scène c’est autre chose qui s’y dégage et je rentre volontiers dans le set. Le show est plutôt très carré, énergie déjà folle avec un chanteur qui saute et bouge partout. Avec un seul bémol qui a gâché le set, le son du chant était pratiquement inexistant bien que le chanteur ait demander en plein set de mettre plus fort. Ce fut fort dommage car sinon il n’y avait rien à dire au set, qui m’a même donné l’envie de me pencher beaucoup plus sur le groupe. Outre ce bémol, les chansons se succèdent aux rythmes de beat down hardcore qui donnent envie de coller des pieds bouches aux gens, et notons que même si l’on n’entendait pas vraiment la voix du chanteur il y mettait toute son énergie que le public a réussi à capter !

 

Il est aux alentours de 20h quand Vulvodynia rentre sur scène et dès le premier riff de guitare c’est toute la salle qui part en vrille. En même temps dès le début Vulvodynia donne la couleur avec son énergie débordante, entre le chanteur qui court sur toute la scène et le guitariste qui fait que sauter partout on n’en attendait pas moins. Le public chauffé déjà depuis le premier groupe enchaine les slams et les circle pit encouragés par le groupe, dont le chanteur aidera tout souriant les personnes qui atterrissent sur la scène du public ! Le groupe était si heureux de jouer sur scène que ça les rendait touchants. Petite remarque : on ne manquera pas de saluer la belle chemise à fleurs du guitariste ainsi que ses magnifiques claquettes Nike, ce qui résume assez bien l’état d’esprit du groupe : ne pas se prendre au sérieux dans la vie. Avec tous ça, le set est carré, la batterie résonne comme jamais dans nos têtes et le son cette fois était bien meilleure, on entendait bien le chant cette fois et les instruments. Pour moi ce fut quand même le meilleur set de la soirée tant par son set carré que part son énergie débordante.

 

10 minutes plus tard c’est au tour du quatrième groupe de la soirée Venom Prison, d’entrer sur scène avec comme chanteuse l’ex frontwoman de Wolf Down, sur cd j’avoue avoir eu du mal avec cette jeune formation de death / hardcore formée en 2011. Mais lorsque leur set a démarré j’ai vite changé d’avis.  Le chant scream de la chanteuse est assez impressionnant, puissant et massif, et l’énergie qu’elle dégage n’a pas une fois faillit ! La musique reste assez variée, passant de gros riffs hardcore à des sonorités plus typées vers le black metal, donnant une ambiance assez mystique parfois, pour ensuite revenir à de gros riffs death ou hardcore et je dois dire que ça match parfaitement! Même si ce n’est pas un groupe que j’écoute je dois reconnaitre que niveau musique c’était de qualité ainsi que le chant qui m’a réellement impressionnée pour une chanteuse. Un très bon set et une très bonne surprise !

 

 

C’est avec un Gibus pratiquement plein que Fit for an autopsy rentre sur scène avec un public survolté. Et le groupe lui rend bien, revenant sans cesse vers lui, avec des grands sourires et des grandes tapes dans les mains.  J’aime bien Fit for an autopsy sur CD et je me demandais si en live ça rendait aussi bien ? Finalement c’est vraiment excellent sur scène. Entre le public survolté, le groupe bienveillant qui l’enflamme encore plus, le remerciant entre chaque chanson. Le son est encore une fois bien meilleur par rapport au premier groupe, le set se déroule sans fausses notes, du deathcore que je n’ai pas vraiment l’habitude d’écouter mais qui m’a énormément surprise. Le set était puissant, une musique bien efficace qui donnait envie de coller des « pieds bouches » à tous le monde dans le pit. Encore une fois, les slams pleuvaient sur le public et le chanteur aidait pour relever chaque personne qui tombait sur la scène. L’ambiance était vraiment survoltée pour un mardi soir ! Les morceaux s’enchainent très bien les uns après les autres, l’énergie est là, un set carré des riffs puissants, efficaces et mélodiques qui sont en harmonie avec le reste, ils donnent tous sur scène et je dois dire qu’en live c’est beaucoup mieux que sur album ! Je pense que je vais également encore plus me pencher sur leur discographie suite à leur superbe concert !

 

Un concert qui m’a fait redécouvrir des groupes que j’aimais sans plus, mais dont j’en sort agréablement surprise ! Outre Vulvodynia j’ai adoré Venom prison, justice for the damned et fit for an autopsy qui nous ont offert chacun un super show qui marquera le Gibus a coup sûr ! Merci aux copains de Suden promotion et à Garmonbozia d’avoir organisé ce super concert !!

 

Texte : Aurélia Sendra

Photos : Aurélia sendra photos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire