SUPPORT YOUR SCENE – MEZCLA

Originaire d’Auxerre dans l’Yonne, le groupe Mezcla n’est pas vraiment un nouveau venu sur la scène underground puisqu’il s’est créée en 2002, soit il y a déjà plus de 16 ans ! Après un premier EP en 2008 (‘Hermanos de Sangre”), le groupe s’est installé durablement dans le milieu metal underground, jouant notamment en première partie de pointures du metal hexagonal comme ADX, Tagada Jones ou Hypno5e. En plus de faire preuve d’un professionnalisme indéniable, le groupe n’a pas peur de défendre son style en dehors de sentiers battus. En effet, les auxerrois jouent un thrash metal mâtiné d’influences hispaniques, se revendiquant comme un représentant du « metal flamenco ». En 2016, le groupe a sorti un album très thrashisant. L’occasion pour The Unchained d’en parler.

Ce quatuor est mené de main de maître par le guitariste-chanteur Alexis Munoz qui a décidé de clamer haut et fort son héritage culturel en mixant metal et musique hispanique et en chantant dans sa langue maternelle, à savoir l’espagnol. Si certaines de leurs productions sont acoustiques à 100%, leur album de 2016, « Metalmorfosis » (sorti sur Music-Records), se rapproche davantage d’une forme de thrash/death metal avec voix rauque et guitare saturée entre Death, Pantera et Soilwork. Tout d’abord, la pochette de l’album, représentant la mue d’une mante religieuse aux allures de femme, donne un net aperçu du contenu.

MEZCLA

Ce disque a choisi de se pencher sur le monde cruel et fascinant des insectes, ce qui colle parfaitement à la brutalité de la musique. Technique et rapide, leur thrash est néanmoins parsemé de parties acoustiques avec guitare flamenco. Le groupe affiche son originalité. Il est vrai qu’il est assez peu courant de mixer ces deux genres musicaux ! Le chant en espagnol a de quoi surprendre dans un style où l’anglais est généralement de règle mais cela ne gâche rien à ce disque ! Sur celui-ci, certains titres ne manquent pas de soli comme sur “Criaturas Indeseables” qui ouvre l’album et qui n’est pas sans rappeler les dernières productions du géant du thrash teuton Kreator. Puissant et implacable, leur son  a cette petite touche death metal old school bien agressive qui évoque la discographie des pionniers de ce style comme par exemple les bataves de Pestilence.

Certains titres sonnent même carrément black metal comme “Sangre y arena” tandis que la plupart oscillent entre thrash et death comme “L’usurpateur” ou “Esfinge de la cavalera”. Le titre éponyme de l’album, “Metalmorfosis”, est plus lent et progressif mais ne dénote pas avec le reste de l’album. Enfin, le morceau instrumental à base d’arpèges de l’album, “Entomofobia”, a une dimension presque rituelle et hypnotique renforcée par les voix féminines ici ou là que l’on peut entendre en arrière-plan. Au final, je dirais qu’on peut difficilement s’ennuyer à l’écoute de ce disque qui offre une palette assez vaste d’ambiances. Mezcla est une formation qui porte haut les couleurs du thrash cocorico !

Mezcla , Metalmorfosis, sorti le 24 novembre 2016 chez Music-Records

Site internet : http://www.mezcla.fr/

Texte : Mathieu

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.