Bad Tripes – Les Contes de la Tripe

« Adieu les apparences

Le masque de jouissance

Au diable la luxure

Révélons notre vraie nature ! »

Sombre Pigalle

 

LCDLT

Après Splendeurs et Viscères, leur second opus, quatre ans d’absence et bim ! Fin 2017 : trois clips et un nouvel album ! Ambiance fête foraine malsaine et cinéma bis, dans des teintes à l’image de la pochette d’album, Bad Tripes est revenu en force. Mené par Hikiko Mori, chanteuse charismato-psycho au sourire démesuré et à la voix pleine de textures – autant douce enfantine que bien cradingue -, le groupe envoie riffs puissants de guitare, nappes guinguettes de synthé et basse ronde. Punk metal théâtral, avec parfois des airs de cirque déglingué, le tout pour notre plus grand plaisir.

Le groupe se définit comme du shock-rock : du rock et du choquant (Captain Obvious à votre service). Sexe, violence, explicit lyrics dans les thémas abordées (viol, prostitution douteuse, cannibalisme, pédophilie…). Alice Cooper ou Marilyn Manson sont les plus connus dans le genre en version soft, GG Allin en version plus hardcore (il déféquait sur scène, mangeait sa merde et en balançait sur le public. Entre autres…). Je suis sûre que si Hikiko, déjà munie de son gode-micro et parée de ses caches-tétés en croix, le pouvait, elle utiliserait sur scène la tronçonneuse de Wendy O. Williams. Enfin bref, on est dans le sexy et le trash, loin des robes à fleurs de Giedré.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

« Déchirer l’ennui

Tronçonneuse ou fusil

Je préfère et choisis

Les griffes de la nuit

Fuck me Freddy !

Midnight movie

Je donnerais ma vie

Pour tes tueries made in 80’s »

Fuck me Freddy

 

Avec un titre d’album comme Les Contes de la Tripe, forcément la réf à la série TV des années 90 saute autant aux esgourdes qu’aux mirettes. Ici, en version plus moderne avec une esthétique cinémato et un contenu proche de The House of 1000 Corpses de Rob Zombie ou des films estampillés Grindhouse de Tarantino et Rodriguez. Le livret de l’album est magnifique, et à l’instar des clips, il rend hommage au cinéma de genre. Perfect !

Bad Tripes a un style unique : ce chant en français, cette ambiance irrésistible pour les amoureux de Jean-Pierre Putters, de Ash Williams, de burlesque ou de metal. Un côté malsain-joyeux à la Beetlejuice, des textes fouillés, coquins et putrides, qui m’ont fait penser à un mix entre le lyrique sérieux de Wormfood et le punk loufoque de Raoul Petite. Les Contes de la Tripe est un album rythmé qui fout une sacrée pêche. J’ai eu un coup de cœur pour la chanson “Car nous sommes nombreux” : locomotive dans la tronche avec une batterie tonitruante, résumé de l’étendue un peu fou du chant lead et backing vocaux sucrés. For sure, Bad Tripes est un groupe marseillais à découvrir et à encourager ; et écouter Les Contes de la Tripe est un bon moyen de se décrasser les oreilles avec finesse.

Leur site internet : click here.

Facebook : and here if you want some niouzes.

 

BAD TRIPES, Les contes de la Tripe, autoprod, sorti le 31 octobre 2017

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

 

Digression rapide sur Hikiko…

La chanteuse Hikiko Mori fait beaucoup dans la diffusion de l’aura de Bad Tripes. Fan des Tétines Noires et du mangaka Junji Itô, elle participe aussi à plusieurs projets annexes. Pour les curieux, en voici quelques-uns :

En tant que dessinatrice, vous pouvez retrouver quelques-unes de ses œuvres sur le Facebook dédié ou sur sa boutique en ligne Etsy.

il_570xN.1508788308_hwwm

 

Elle écrit de temps en temps des reports de films décalés et improbables sur sa page Carnage Menu et c’est hilarant.

 

(c) Féebrile
(c) Féebrile

 

Elle participe aussi en tant que modèle à différents projets. Parmi eux, gros coup de love pour l’artiste-photographe Féebrile, je vous invite cordialement à aller faire un tour sur son site, son instagram ou sur sa page facebook .

 

 

J’adore aussi le projet des « Portraits Baroques » du duo père/fille Philippe et Claire Ordioni. Vous pouvez en apercevoir un échantillon sur leur Facebook.

 

Car la vie ne s’arrête pas à la musique, la vie est un tout et quand on peut faire découvrir, hein ! 😉

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

 

Texte : Anna B. Void

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.