MONSTER TRUCK – TRUE ROCKERS (2018)

Cela fait déjà 2 ans que le puissant, cool et bluesy Sittin’ Heavy est sorti ! “The Enforcer” défonçait tout, ce putain de groove !! Cet important deuxième album a confirmé tout le bien qu’on pensait des Canadiens et a clairement propulsé le groupe sur la pente ascendante. En 18 mois, Monster Truck a donné plus de 150 concerts à travers le monde ! Si le groupe a eu l’occasion de partager les scènes de nombreuses pointures, il n’a oublié de se produire aussi en tête d’affiche. En France, on retiendra un passage archi-complet à la Maroquinerie (live report) à Paris et plusieurs dates en province qui ont largement contribuées à renforcer la réputation du combo dans notre pays. Ce qui se résume à quelques mots : I wanna rock !

Et on se demandait ce que la quatuor canadien pouvait bien nous offrir de plus après tout ça ?… Eh bien, quand on regarde la pochette de ce True Rocker, on a un peu du mal visuellement mais, quand on écoute ce nouvel opus, on se pose moins de questions d’un coup et on comprend le pourquoi du True Rocker !

Je vous explique.
unnamed-4

C’est donc sur la route que ce nouvel album a pris forme, les musiciens utilisant leur temps libre pour composer un max’ et enregistrer des démos qu’ils envoyaient au producteur Dan Weller (SiKth, Young Guns, Enter Shikari). Puis, c’est à nouveau aux Echo Mountain Studios d’Asheville, en Caroline de Nord, que l’enregistrement final s’est déroulé. Pour un résultat qui reflète l’esprit de Monster Truck, si on a eu l’occasion de les voir en live. ça joue en toute spontanéité avec une énergie sans artifices.

« Let’s Go !! » BIM, t’es prévenu, ça va dépoter, il ne faut pas louper le train lancé ! “True Rocker”, le titre éponyme, ouvre naturellement la danse et celle-ci est endiablée ! Pour amener Dee Snider en invité sur son premier titre, c’est culotté et gagnant, car ce titre fait déjà office de classique dans la grosse veine des années 80 clairement influencée par le punch de Twisted Sister !! Ils font fort dès l’entame de l’album, et n’y vont pas par quatre chemins, mais le souci principal c’est de tenir la cadence… Ce qui n’a pas l’air d’être un problème pour Monster Truck !

Pas de révolution, la recette, on la connait ; ils  ont juste gonflé le moteur. Car on carbure à fond dans ce “True Rocker” et on passe la deuxième sur un “Thunderstruck” survitaminé, à grand renfort de choeurs boostés et de clavier qui mènent la danse. On retrouve les qualités des deux premiers albums, mais aussi une touche un peu plus moderne, plus FM avec “Evolution” qui lorgne du côté de leurs potes canadiens. En tout cas, ça marche, le refrain s’accroche et on l’a dans la tête. “The Young City Hearts” vous électrisera certainement tandis qu’“Undone”, la ballade classique, vous portera avec la voix de Jon qui, au passage, fait des merveilles sur chaque titre !

Impulsif, cet album regorge de titres tout aussi efficaces. On est bombardé de rock, ça envoie de partout et la mélodie accroche l’auditeur. Les riffs de Jeremy ont ce punch qu’on connait bien, ici doublé d’une spontanéité encore plus flagrante. La touche southern bluesy du groupe fait des merveilles sur “Devil Don’t Care”. C’est instinctif, vivant, avec une impulsion qui n’arrête pas de battre. L’énergie du live, sa spontanéité se retrouve tout le long, survoltée sur “Being Cool is over”, entraînante, électrique sur “In My Own World”. Quoi qu’il en soit, à chaque titre, il y en a toujours autant sous le capot et c’est le même moteur qui tourne depuis le début, porté par l’énergie brute et condensée qui ne demande qu’à s’exprimer dans son plus simple appareil : un rock direct, à nu et sans artifices inutiles. Juste ce qu’est le groupe en réalité.

Monster-Truck-Press-Shot-2018_b4b62e6b8feb204f329c1700ab8c6c4a

11 titres instinctifs qui reflètent l’état d’esprit du groupe : se faire plaisir sans concessions. Un rock qui se veut à l’instinct, des riffs, et qui se clôt sur un “The Howlin’” dans la pure veine de ces rockers qu’ils admirent tant.

Aucun doute, True Rockers reflète cette spontanéité  qu’est le rock. Surtout, il transmet ce plaisir toujours aussi intact que ces quatre musiciens partagent lorsqu’ils jouent leur musique. Juste envie de dire que cet album dépote clairement comme du pur Monster Truck tout simplement.. Simple,  moderne, efficace, furieusement mélodique pour un hommage à ces vrais rockers…

Monster Truck, True Rocker, Mascot Label, sortie le 14 septembre 2018

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.