[littérature] Choucroute maudite – Rita Falk

« – Mais tu es pervers !

– Non, je suis sérieux. »

Parfois, le choix d’un livre tient à peu de choses : Choucroute maudite se retrouve entre mes mains, car j’adore la choucroute (autant le plat que le mot). Puis, lecture de la 4e de couverture : Haute-Bavière, succès sans précédent en Allemagne, langage fleuri, Monty Python… Hop dans la poche ! Comédie policière pour les vacances, let’s go pour du tourisme sans prise de tête en Bavière !

FREDERIC DARD:AUTEUR DES
Frédéric Dard, auteur des San-Antonio

Les San-Antonio de Frédéric Dard sont connus pour l’humour, les situations cocasses et ses personnages hauts en couleur. Et bin il y a de ça ici, et même davantage ! Le commissaire bavarois Franz Eberhofer semble être le croisement parfait entre Bérurier et San-A. Plutôt porté sur la bouffe, pas très propre du slip et à la pensée parfois douteuse, il enquête dans sa bourgade natale, navigue entre persos loufoques et promenades du chien, façonne sa réflexion au fil des rebondissements, et malgré ses méthodes et sa faible crédibilité pro, ça fonctionne. Le tout est ponctué de binouzes chez Wolfi ou de repas concoctés par la Mémé. Se remettre les idées au clair, c’est important. Le crime peut attendre, mais pas le ventre.

Le commissaire Franz Eberhofer patrouille à Niederkaltenkirchen, façon archétype du fonctionnaire rural et blasé. Jusqu’au jour où il renifle un truc chelou au sujet des morts peu conventionnels de la famille Neuhofer. L’intrigue le pousse au derche malgré lui pour creuser et faire une “vraie” enquête.

Entendons-nous : Choucroute maudite n’est pas le récit de l’enquête policière du siècle, le suspense n’est pas ouf, mais on s’attache facilement à l’ambiance particulière dégagée par le roman. Plus déjanté qu’un Derrick, moins neigeux que Fargo, avec une touche teutonne San-antonionesque, profitons-en donc oisivement nous aussi.

rita falk
Rita Falk

En prime, une belle plongée dans la région bavaroise ! Rita Falk (l’auteure qui n’a rien à voir avec le célèbre lieutenant Columbo) est originaire de ce coin et parsème cette comédie d’éléments plantant le décor : gastronomie, enseignes, coutumes… J’aime beaucoup celle du plomb coulé : le 31 décembre au soir, on fait fondre du plomb dans une cuillère à l’aide d’une bougie, et on le verse dans de l’eau froide. Avec la forme ainsi obtenue, on se projette sur la nouvelle année. Chaque année, la Mémé obtient une forme phallique, mais a priori, elle le fait exprès. Ah la Mémé, un de mes persos préférés !

« Plus elle vieillit, plus elle rapetisse et se ratatine. Dans sa jeunesse grain de raisin, dans sa vieillesse raisin sec. »

Les personnages sont vraiment à tomber ! La Mémé, bien sourde comme il faut et qui chasse la promo comme personne, le chien Louis II qui feint pour quémander de l’attention (« Le lendemain matin bien sûr, il boite comme un pirate à la jambe de bois. Il vaut mieux que je sorte tout de suite avec lui sinon il aura probablement un bandeau sur l’œil d’ici ce soir. »), le père fan des Beatles, le bonnet de la Mercedes (ou la Ferrari), Simmerl, le boucher-charcutier dont la spécialité est les petits pains au fromage de foie… Oui, on en revient toujours à la bouffe dans ce bouquin ! D’ailleurs, il y a même des recettes en fin d’ouvrage, comme celle des quenelles de pommes de terre du titre VO (Winterkartoffelknödel).

Choucroute maudite est un roman détente et léger (si on enlève l’apport calorique qui suinte des pages), qui se lit vite et qui peut aussi s’oublier rapidement. Mais j’ai passé un bon moment à Niederkaltenkirchen, car l’humour sonne à chaque phrase. Une dizaine de romans de la série sont sortis en Allemagne et c’est un succès depuis 2010. Les traductions arrivent timidement en France via les éditions Mirobole. Les 2 premiers volets ont été traduits en France et Choucroute maudite est le premier dispo en version poche pour le moment. J’espère que le succès sera au rendez-vous en France, car les histoires de Franz Eberhofer pourraient bien devenir mon filet mignon !

Une solution, pour savoir si ce roman pourrait vous plaire, est de regarder la bande-annonce du film sorti en 2014. Même si on ne parle pas allemand, l’atmosphère du roman semble très bien retranscrite :

Et si vous parlez un peu allemand, voici le lien du site dédié au commissaire Franz Eberhofer.

Titre : Choucroute maudite (Winterkartoffelknödel)
Auteure : Rita Falk
Genre : comédie policière
Éditions Mirobole, 2016

Texte : Anna B. Void

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.