EAGLE TWIN – THE THUNDERING HEARD

Si vous ne connaissez pas Eagle Twin, c’est le moment de vous y mettre. Originaire de Salt Lake City, le duo est comme une bombe sale qui vient vous tomber sur la gueule, venue de nulle part et de façon inattendue. Une formation qui se fait rare et parsemant ses méfaits ici et là, après quelques EP Split, puis plus rien depuis 2012 et The Feather Tipped The Serpent’s Scale. 2018 est l’année du troisième et très attendu LP The Thundering Heard chez Southern Lord. 

The-Thundering-Heard-cover_high-res

 

Eagle Twin est sans compromis et sur ce troisième sommet des plaques tectoniques du doom et du blues du lourd, sale et malveillant. 

Point principal, la frappe de Tyler Smith. Puissante et menaçante, la batterie rythme à elle seule l’album. Poumon du duo sur lequel Gentry Densley apporte sa voix si grave et sa guitare malveillante qui forment une musique des plus lugubres.  The Thundering Heard reprend là où s’était arrêté The Feather Tipped The Serpent’s Scale et n’a rien perdu de cette menaçante collision musicale. Que se soit dans des relents doom et de saturation grasse ou bien à travers une guitare à la mélodie bluesy et tout aussi sombre, Eagle Twin dévaste les champs par sa fumée noire. Les animaux l’ont senti comme dans cette pochette faisant allusion aux derniers incendies de Californie, le mal gronde fortement.

C’est sale, lugubre, comme la forêt sombre de ton pire cauchemar introduit parfaitement avec une musique de fond comme “Quanah Un Rama”. La voix de Densley qui se réveille comme sortie d’outre tombe, l’ambiance est posée. Entre le blues chamanique avec « Elk Wolfy Hymn » et l’apologie du chaos avec « Heavy Hoof » et sa guitare, dans un final qui pousse la saturation à son maximum pour se faire piétiner comme il faut par ces décibels avant le grand charnier de « Antlers Of Lightning ». Ça assomme comme une canicule parisienne mais quoi qu’il en soit on en  redemande.  Un album à conseiller pour les fans du genre à la recherche de nouvelles pépites qui sortent du basique.

Eagle Twin, The Thundering Heard (Songs Of Hoof And Horn), Southern Lord, 30 Mars.  

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.