Lofofora @ La Maroquinerie (07/06/2018)

Wabba lubba dup dup !!

En effet, la semaine dernière, on avait l’impression d’être dans un épisode de Rick & Morty. De débarquer dans une dimension parallèle dans laquelle tout est pareil mais certains trucs différents. On est allé voir à La Maroquinerie Lofofora MAIS Lofofora en acoustique….

On se pointe donc à La Maroquinerie où forcément on y croise pas mal de copains et de copines. Un concert de Lofo attire un peu toute la famille, quoi que certains manquaient à l’appel, peu attiré par le côté acoustique du gang…

Parce qu’en effet Reuno et ses potes étaient à La Maroquinerie pour promouvoir Simple Appareil, leur nouvel album studio qui a pour particularité d’être tout en acoustique. Là où certains groupes ne livreraient qu’une liste de leur anciens morceaux en acoustique, Lofofora propose 11 nouveaux titres. Mais bon on est pas là pour parler de l’album, qui est mortel !!

91b1Tp4PgtL._SL1500_

Après avoir fumé quelques clopes et bu quelques coups sur la terrasse de la maroq’, on descend dans l’antre pour écouter le set de Still, qui ouvre la soirée…

Duo de Folk n’ Roll orginaire de Paris, Still commence à envoyer leur sauce qui est tantôt pop, tantôt blues, tantôt rock. Perso j’ai bien accroché mais j’ai eu peur de la réaction qu’aurait le public de Lofo, plus habitué à du rentre dedans dur. Et bah forcé de constater qu’on m’a bien fait fermer ma gueule, Still a reçu des ovations quasi généraleq après chacun de leurs morceaux. Faut dire que c’était vachement bien branlé. Entre l’excellent jeu de guitare d’Axel et le superbe chant de Culotte (sans oublier les harmonies vocales que les deux faisaient) on était bien servis…

P1380260

Après leur set, c’est le même cirque habituel du changement de plateau où on remonte fumer des coups et boire des clopes (bah ouais ça monte vite). Pendant ce temps on laisse traîner une oreille pour prendre la température. Comme je le disais plus haut, on entend généralement de bons commentaires à l’encontre de Still. On entend aussi, comme je le disais aussi plus haut (oh mais putain je devienq gaga, je radote) que pas mal de copains et copines ne sont pas là, parce qu’ils cherchent à un concert de Lofo c’est du pogo, du vnr…

P1380703

On redescend dans la salle pour accueillir Lofofora. Et d’un coup BAM !! Ca part. Peu importe les armes qu’ils ont entre les mains, Lofo reste une machine d’énergie massive. De temps en temps on oublie qu’ils sont en acoustique tellement ils envoient. Les musiciens sont au top. L’exercice que j’appelle le « MTV Unplugged » est généralement prévu pour que les zicos puissent montrer qu’ils ne se cachent pas derrière des effets et du bruit. Et bah dans le cas de Lofo c’est « Jeu, set et ta gueule !! ». Les nouveaux morceaux sont chanmé et sonnent lourd, même en acoustique ça reste du Lofo dans le texte. Le seul moment où il y a eu des avis divergeants, c’est quand ils ont repris certains anciens titres de leur répertoire de manière « acoustifié ». Je me rappelle en particulier « Les gens ». Pour les fans de la première heure c’était un peu compliqué parce qu’ils étaient habitué à faire des pogos énormes sur cette chansons. Pour ma part qui écoute Lofo depuis des années sans être fan à proprement parlé j’ai trouvé que ça le faisait grave mais vous le savez, mon avis on s’en branle…

P1380518

Et puis il y a Reuno. Je ne sais pas par où commencer tellement c’est un frontman extraordinaire. Déjà qu’au chant il envoie carrément, c’est surtout dans la prestance scénique qu’il dégage. On dirait un shaman en pleine transe et emmenant tout le monde, qu’ils le veulent ou non, dans son voyage tantrique. Le meilleur truc avec un album acoustique, c’est qu’on peu comprendre direct les paroles et dans ce registre là, Reuno excelle. De vrais textes de poète, chantés avec énergie et émotion…

P1380784

De plus, ce n’est pas qu’un chanteur planté devant son micro, qui chante et basta, non madame !! Il interagit avec le public, pas seulement avec les fans mais aussi avec les quelques « perturbateurs » (pour ne pas dire d’autres termes plus disgracieux comme connards… oops merde, je l’ai dit). Il calme très vite un des mecs dans la salle qui n’arrête de gueuler « musique de sataniste » mais de façon très cool et très calme (« si t’as quelques chose à dire vient sur scène et on le fait ensemble ou alors laisss moi faire mon truc”). A un autre moment, il partage un truc avec le public. Il parle du fait que Lofofora se faisaient cracher dessus par les médias, qu’ils n’étaient pas considérés dans le paysage du rock français…

Pas TOUS les média français, n’est-ce pas !

lofofora-simple-appareil-edition-digipak

En conclusion merci Lofofora

Texte : Ru5ty

Photo : César Papé

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.