Unswabbed – De l’Ombre à la Lumière

Si je vous dis « Groupe de metal Français qui chante en Français », vous me répondez quoi ? Mass Hysteria ? Lofofora ? Eventuellement Smash Hit Combo ? Il y a peu de chance que Unswabbed vous vienne à l’esprit. Et pourtant, ils n’ont rien de petits nouveaux sur la scène. Formés en 1996, les Lillois ont sorti un premier album en 2004. Ça commence à dater et ils n’ont toujours pas réussi à atteindre la notoriété qu’ils méritent ! La plus récente contribution de la formation au paysage musicale se trouve être un EP en anglais (une première pour Unswabbed) qui n’a pas forcément été très bien accueilli et il faut remonter à 2007 pour trouver leur dernier album studio. C’est donc dans ce contexte que Unswabbed sort, De l’Ombre à la Lumière, leur 5eme opus en Janvier 2018. Retour à la langue de Molière.

gv8d4ldqyx4cb_600.jpg

L’album s’ouvre sur « De l’ombre à la lumière », le titre éponyme de l’album. Une véritable entrée dans le vif du sujet, violente et percutante. On note bien le retour au français dans les textes, ce qui renforce un peu plus le message. La seule incursion dans la langue de Shakespeare se trouve dans le refrain de « L’Equilibre » et c’est bien suffisant. On retrouvera la lourdeur et les riffs efficaces par exemple sur des titres comme « Le poids des larmes ».

Dans un registre un peu plus calme, on trouve « Les blessures de l’âme » dont le texte respire la sincérité et dont la ligne mélodique vous restera gravée en mémoire. Vous vous surprendrez à chanter « Le chant des sirènes m’entraine vers je pire, j’ai fui mon passé… » sous la douche. On notera aussi « D’amour et d’Ivresse » au refrain ultra mélodique et accrocheur qui devrait en séduire plus d’un. « A l’envers » est un cri de l’âme déchirant alors que « Dans le chaos » aurait presque sa place sur un album de Mass Hysteria, époque Matière Noire.

On s’arrêtera un instant sur le refrain de « Si », plutôt bien foutu autant mélodiquement que dans les paroles, qui a mon sens, contraste avec l’apparente naïveté des paroles de « Sans lendemain » ( « Il y a des jours avec et des jours sans, le temps s’arrête et puis plus rien » ) qui clôture cet album.

En conclusion, il a fallu attendre une décénie pour voir le retour de Unswabbed. Ils font ce qu’ils savent faire, et c’est indéniable, ils le font bien. Personnellement, je déplore juste un tout petit manque de variété dans les compositions, j’ai eu l’impression d’écouter un peu toujours les mêmes chansons. Malgré ce petit bémol, on peut dire que c’est un retour réussi.

 

De l’ombre à la lumière, Unswabbed, sortie le 19 Janvier 2018 chez Season of Mist.

 

Texte : Camille

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.