Top 2.5 x 2 : Quand tu restes chez toi le samedi soir

Ce soir rien à foutre, tu les emmerdes et tu rentres à la maison. Pas moyen de sortir boire des coups jusqu’au petit matin. Ce soir tu restes chez oit, mais qu’est ce que tu vas foutre… ?

Bordel ça fait du bien des fois une petite soirée peinard seultout chez oit !!

Ca commence par le plan parfait. Tu t’es fait un plateau télé, ton plaid t’attend devant la télé, le kiff. Mais tu sais au fond de toi que les choses ne se passent rarement comme prévu…

« Come On » – The Hives

Tu commences à faire le tours des suggestions mais rien ne semble choper ton attention. Non, non, non, pas ça, non, non. Tu te dis que c’est quand même cool parce que ça montre bien à quel point il y a du choix, que tu vas forcément trouver bientôt. Mais très vite t’as l’impression que ton cerveau est vide, que tu n’es plus capable d’aucun choix. Tu vois passer des docus, des séries, des films, rien n’y fait tu n’arrives pas à trouver ce que tu vas regarder ce soir. T’avais commencé doucement mais maintenant tes doigts martèlent frénétiquement la télécommande dans l’espoir de tomber sur le Saint Graal des programmes télé. Mais tu ne trouves rien. Au bout d’un moment tu balances dans un excès de colère ta télécommande en plein centre de la télé telle une fléchette. Bon bah pas de télé…

« Alone I break » – Korn

Tu arrives tant bien que mal à retrouver ton calme. Après une grande respiration tu te dis que ce n’est pas grave, il y d’autre trucs que tu peux faire un samedi soir chez toi. Tu te poses à ton pc, tu vas te détendre un peu en jouant un peu avec tes… ah merde, tes potes eux sont sorti ce soir et tu te retrouves comme un con. Tu commences à ressembler de plus en plus à Bruce Banner, mais tu essaies de garder le contrôle. Du coup (et ouais je dis du coup, ça te pose un problème ?), tu te retrouves à jouer tout seul mais très vite tu comprends que le fun n’est pas là. T’as déjà perdu ta télé mais tu vas faire attention à ton pc. Il y a toujours des trucs low tech qui pourraient sauver ton samedi soir…

« Insane in the brain » – Cypress Hill

Tu vois que tu as vraiment un problème. Qu’il faut que tu te calmes. Tu sais ce que tu vas faire. Tu vas te relire Hagakure, ce bouquin qui te suit depuis des années et qui te calme tout le temps. Sauf que tu arrives à ton étagère où est rangé le bouquin et soudain ça te frappe : Tu l’as prêté à Michel qui ne te l’a toujours pas rendu. Là t’as beau faire des effort, t’arrives plus à contrôler ta rage, va falloir l’extraire, version ultraviolence…

Clockwork orange main theme – Wendy Carlos

OK vous voulez jouer, on va jouer. Tu sors de chez oit en trombe, tu bouscules tous les gens que tu croises. Le premier qui dit quoi que ce soit repart avec des tâches de sang. Dans tes yeux se mélangent plein d’émotions, allant de la frustration à la rage en passant par la folie elle-même. Tu ne sais pas trop toi-même où tu vas mais tes pieds semblent le savoir. Tu prends plusieurs rue,s gauche, droite, droite, gauche, gauche, gauche. Ca ne semble pas avoir de sens mais tu y vas comme si ta vie en dépendait. Puis au bout d’un moment tu comprends où tu allais, lorsque tu arrives le QG de toi et tes potes. A ce moment là tes yeux se fixent sur Michel, tels des vautours venant de trouver un cadavres. Lui est en train de faire la teuf, ne se doutant pas de ce qui va se passer…

« My Friends » – The Red Hot Chili Peppers

Tu rentres dans le rade d’un pas lent, lourd et déterminé. Comme dans un mauvais Tarantino, les gens s’écartent comme par magie, te laissant le champ libre jusqu’à Michel, qui le pauvre ne t’a toujours pas vu.  Un « Hey !!!! » puissant et menaçant sors de ta gorge, arrêtant toutes les conversations comme si tout le monde venait de comprendre qu’il s’apprêtait à avoir un « mexican standoff » dans le rade. Michel se retourne instantanément sur toi, son visage s’éclaire, content de voir que son pote est venu. « Ah t’es venu quand même !! Cool !! » sont ses premiers mots. Un « C’est toi qui a mon bouquin connard !!? » l’arrête dans son élan pour venir te faire un hug. « Ah merde c’est vrai je suis désolé copain, je te le ramène demain sans faute ». En l’espace d’une seconde, qui te paraît durer une éternité, un combat s’opère dans ton crâne tellement tu es enragé. « Garde-le » tu lui réponds. « J’ai pas besoin de bouquin, de télé ou de pc pour être bien, mais de mes potes ». Tu l’enlasses dans le plus beau bro-hug que la terre a jamais vu. Le reste de l’histoire est un peu flou , tu sais qu’il y a eu des shots, des chansons, du kiff quoi…

 

Texte : Ru5ty

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s