Top 2.5 x 2 : Quand c’est la St-Patrick

Du vert partout, des lèpres jaunes, du whisky et de la bière…

Non je ne suis pas en train de décrire les week-end de tonton André mais bel et bien la célébration du 17 mars : La St-Patrick, ou la fête des Irlandais. IRLANDAIS !! Alors pourquoi tu viens me casser les couilles et me disant : « Hey samedi c’est la St-Patrick on fait quoi ? ». Mais t’es Normand connard !! C’est comme si un daltonien me demandait ce qu’on fait samedi parce que c’est la fête des couleurs !!!

C’est ouf comment les gens ont besoin d’excuses pour justifier qu’ils vont se pinter la gueule jusqu’à plus soif. C’est la même raison pourquoi je déteste Halloween. D’où j’aurais besoin d’une raison pour me déguiser, je le fais déjà beaucoup trop souvent, mais ça, c’est une autre histoire…

« Drunken Lullabies » – Flogging Molly

Parce qu’on va pas se leurrer, quand tu n’es pas Irlandais, que tu n’as donc aucune raison de célébrer les tiens et ta mère patrie, la seule chose qui sera verte ce sera ta tête une fois que tu auras finis de picoler comme un âne à 3 pattes. En plus t’es tellement une caricature de connard que tu vas faire les choses jusqu’au bout. Tu vas débarquer dans le pub irlandais le près de chez toi, mais oui tu sais celui où tu vas jamais parce que c’est un trou et que c’est tout le temps le bordel. Tu vas te prendre une pinte de Guinness même si tu n’aimes pas ça et un shot de Jameson pour faire passer le tout. Et comme une petite merde qui n’a jamais vécu, avant CHAQUE gorgée tu vas lever ta pinte et gueuler « S’plantcha !! ». Personne ne comprendra et tout le monde te regardera bizarrement mais tu seras content et tu te sentiras vraiment irlandais…

« An Irish pub song » – The Rumjacks

Pendant des années, alors que tes parents t’emmenaient voir mémé en Bretagne, t’as passé ton temps à te foutre de la gueule des Bigoudènes et maintenant tu veux faire Riverdance parce que tu trouves ça cool ??!!??? Mais vas te faire foutre au pied de l’arc en ciel, ça nous fera des vacances !! Déjà après deux pintes tu ne tiens même debout et en plus tu ne te rends pas compte à quel point tu es ridicule et qu’en fait t’es en train de foutre de la gueule des irlandais. Ils vont comment te dire, bien te le faire comprendre. Donc ne confonds pas quand ils vont te balancer dans les poubelles avec le porté de Dirty Dancing

« The Boys are back » – The Dropkick Murphys

Mais quel abruti !! A quel moment dans ta petite tête de décérébré tu t’es dit que c’était une bonne idée d’aller chercher des noises aux irlandais le soir de la St-Patrick ? Débarquer dans le pub en disant que le vert était une couleur de tapette était vraiment pas une bonne idée. Mettre en premier une droite au mec qui est venu voir ce que tu voulais dire par là non plus. « Bah quoi, c’est la St-Patrick on va se mettre sur la gueule… ». Ah ouais là ya plus rien à faire pour toi. Parce qu’en plus d’être con, tu vas te faire défoncer le crâne parce que les irlandais ne se battent pas comme les p’tits cons que t’as pu croiser sur Paris, they fight dirty and they fight proud !!

« The Dirty Glass » – The Dropkick Murphys

Oui je sais j’ai mis deux Dropkick à la suite et je t’emmerde !! Bref… Parce que c’est ça aussi la culture des pubs irlandais. Chialer dans sa bière au milieu des copains parce qu’une connasse s’est barré et t’as brisé le cœur. Perso c’est ça qui me fait kiffer chez eux. Que ce soit le meilleur ou le pire jour de leur vie, ces connards vont faire la teuf comme si c’était la dernière fois. Ça c’est du carpediem comme je l’aime !! Tu rejoins les copains et peu importe ce que la grognasse t’a fait endurer, ils vont tous t’aider à passer au travers, à coup de pintes, de chansons, de whisky et d’amour.  Mais de toute de façon vu comment tu es va finir, ce sera plutôt la St-PasTrique…

« Dirty Old Town » The Pogues

Oh oui ça l’air cool, ça chante, ça danse, ça boit, mais t’oublies un détail p’tit con. C’est que si il y a bien un mot qui peut représenter la culture irlandaise (et surtout sa musique), c’est le blues. Parce que si tu prends deux secondes pour ouvrir un bouquin (pas plus ça risquerait de donner la gueule de wood) tu verrais que ces mecs et ces nanas l’ont pas eu facile mais que jamais ils ne se sont laissé abattre (sans mauvais jeu de mot ce coup ci)…

Texte : Ru5ty

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.