Quand c’est la St-Valentin

Oh super ! C’est la St-valentin, période d’amour absolu où on entend les oiseaux « cui- cui », les p’tits chiens « woof woof » et les gros blaireaux « une famille c’est un papa et une maman »…

Mais faut pas oublier que ce n’est pas l’extase pour tout le monde cette période…

Bah quand t’es dans le scénario classique de il m’aime, je l’aime, ils vécurent heureux et eurent beaucoup de ratons laveurs neurasthéniques là c’est sûr tu attends ce jour avec impatience…

Mais qu’en est-il des autres… ?

« Salop(e) » – Thérapie Taxi

Oh non pas ça… Pas cet ex qui, vu qu’il est tout seul comme une merde, se dit que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures (J’vous laisse vous occuper du mode image). Déjà que toute la journée cette connasse te bombarde de textos, tu sais très bien qu’il va se pointer chez toi ce soir tout torché « pour se faire pardonner ». Mais va bouffer une salade de fourchettes rouillées !! Si je t’ai bazardé c’est parce que tu n’es qu’un con, ça ne sert à rien de venir faire ta chaudasse. Mieux vaut être mal accompagné que d’être avec toi…

« Alone » – Downface

Bah oui allons y !! Comme si j’en avais déjà pas plein le cul d’être tout seul comme une merde, maintenant arrive cette fête qui va bien me le rappeler. Et en plus cette merde ne va pas durer qu’une journée. La semaine précédente j’vais voir tous ces connards et connasses qui courent tous comme des poulets sans tête pour trouver ce cadeau spécial pour l’être aimé. Bon le jour même j’vous emmerde et je rentre à ma maison, parce que les voir main dans la main se dirent à quel point tout ça est extraordinaire ça va me filer la gerbe. Il t’aime du plus profond de ses entrailles ? Je peux les lui sortir pour te montrer si tu veux…

« I hate myself for loving you » – Joan Jett & The Blackhearts

La putain de sa race manquait plus que ça !! Tu sais quand ça veut pas ça veut pas… Ça fait déjà un bout de temps que ça va pas très fort entre nous et comme ce n’était pas une situation assez sous pression, v’là maintenant cette saloperie de fête des amoureux. L’idée c’est quoi ? Le temps d’une journée de faire comme si tout allait bien pour ensuite le lendemain recommencer à se mettre sur la gueule jusqu’au point de non retour ? Super programme. Limite on a qu’à s’offrir chacun une batte et à 3 on se met sur la gueule jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un…

« Mr Knowitall » – Primus

Oh tu sais avec toi c’est tous les jours la St-valentin. Surtout que la fête soit  le 14 février est une connerie. Tu savais qu’à la base l’origine de la St-valentin en tant que fête des amoureux ne vient pas de Valentin de Terni, prêtre du IIIe siècle martyrisé par l’empereur Claude II, mais de l’Angleterre du 14e siècle, époque où l’on croyait que les oiseaux avait choisi ce jour pour le début de la saison de la baise. Sont cons ces Roastbeefs. Surtout qu’après, au 19e siècle, ces connards d’américains (sont toujours là quand il s’agit de pourrir quelque chose) ont tourné cette pauvre croyance à la con en une fête commerciale, poussant les uns et les autres à s’envoyer des stupides cartes. Du coup je ne vois pas pourquoi on devrait…

Mais va sucer des chupa chups à l’acide citrique !!!

« Kicked in the teeth » – Zeke

A la St-valentin y’en a qui se plaignent parce qu’ils sont en couple, y’en a qui se plaignent parce qu’ils ne sont pas en couple et y’a les autres. Evidemment votre connard de serviteur fait partie des autres. Plutôt de se faire chier à chercher un cadeau pour sa belle ou se morfondre et chialer dans sa bière en se disant qu’il ne trouvera jamais personne, j’ai rien de mieux à foutre le jour de la St-valentin que d’aller voir un Stomato (pas le légume non) pour me faire arracher une dent… bonheur !!

MENTION RIEN A FOUTRE J’EN RAJOUTE SI JE VEUX

« L’hymne à l’amour » – Cyclope

Bon, on va être mielleux 30 secondes pour rappeler qu’être amoureux c’est de la balle. Si c’est vodka (pardon) profitez en à fond, rangez vos égo et concentrez vous sur ce qui est vraiment important, ce que l’autre personne vous amène et ce que vous lui apportez. Le reste au final, c’est des conneries. Donc bonne fête à tous les amoureux(euses) mais faites gaffe, l’amour c’est comme un migrant. C’est là pour rester mais des fois à cause de notre partie la plus dégueulasse on le fait partir…

Texte: Ru5ty

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s