Gaahl’s Wyrd & guests – 03/12/2017 @ Petit Bain

Je ne sais pas pour vous mais moi, le dimanche, je ne vais pas à la messe mais plutôt en concert de black metal. Chacun ses valeurs, n’est-ce pas ? Après tout, n’importe quel concert est une messe, fût-elle placée sous le signe du démon ! Ce soir, c’est donc sur la péniche du Petit Bain à proximité de la BNF que ça se passe. Une fois n’est pas coutume, la soirée est organisée par l’association Garmonbozia qui est décidément devenue incontournable. Une véritable institution ! Parmi les groupes à l’affiche, il y a deux groupes qui appartiennent plus ou moins à la mouvance du « post black ». Si cette scène qui se voulait avant-gardiste à la base a engendré des formations intéressantes par le passé, je trouve qu’elle a désormais beaucoup de mal à se renouveler et qu’elle est saturée de groupes de moins en moins créatifs. Bref, tout cela tourne un peu en rond, hélas !

Les hostilités commencent donc avec un groupe islandais, Audn. Il est vrai que l’Islande a désormais le vent en poupe en matière de black metal. Formé en 2010, le groupe vient de sortir son 2ème LP, « Farvegir Fyrndar », sur le label français Season of mist. Même si on les a classés dans la catégorie « black atmosphérique », les islandais proposent néanmoins une musique alternant passages planants et ultra-rapides. Même s’il ne crève pas l’originalité, leur black metal glacial et majestueux sent bon la lave en fusion. A l’écoute de leurs riffs, on se sent transporté  au pays des aurores boréales. Les musiciens du groupe sont habillés en costumes sombres et tirés à quatre épingles, ce qui est peu courant pour un groupe de black metal !

audn 2

audn 4

Juste après, l’atmosphère devient plus occulte et tellurique avec l’arrivée des bordelais de The Great Old Ones. Signés eux aussi  sur Season of mist, ils jouent un black metal avant-gardiste fortement inspiré par l’univers de l’écrivain H.P Lovecraft. En effet, le nom du groupe est une référence aux « grands anciens », des créatures millénaires qui hantent la littérature lovecraftienne. D’ailleurs, un portrait géant de l’auteur trônait en arrière-plan lors du concert des bordelais. Musicalement, cela ressemble à une fusion entre du post-hardcore à la Converge ou Neurosis et du black metal. Les membres du groupe sont encapuchonnés comme pour rajouter une touche de mystère. Incontestablement, leur musique a un certain charme mais malheureusement leur son paraît un peu faiblard, ce qui est un peu dommage !

the great old ones 3

the great old ones 2

Pour clôturer la soirée, place aux norvégiens de Gaahl’s Wyrd. Créé en 2015, il s’agit du nouveau projet de Gaahl, ex-vocaliste de Gorgoroth, Trelldom et Godseed. Par ailleurs, ce dernier est incontestablement l’un des personnages les plus charismatiques de la scène black metal actuelle. Dénigré par les intégristes de la scène pour avoir fait officiellement son coming out en 2008 (1), Kristian Espedal aka Gaahl (qui est également végétarien) est une personnalité à part dans la scène norvégienne. Sur scène, il a une certaine présence. Même en restant assez statique, il  en impose, notamment grâce à son corpsepaint satanique à souhait. A leur entrée sur scène, les musiciens du groupe (qui sont issus de Gorgoroth et Godseed) sont stoïques, fixant le public dans les yeux d’une manière presque gênante. Le set de Gaahl’s Wyrd est un avant-goût de l’enfer (pour autant que ce dernier existe). Concentré de haine à l’état brut, leur musique est ce qui se fait de mieux en matière de « true norvegian black metal ». Le groupe enchaîne avec maestria les morceaux issus des meilleurs opus des différents groupes (actuels ou passés) de Gaahl comme Gorgoroth, Trelldom ou Godseed. Au terme d’un concert infernal, les membres de Gaahl‘s Wyrd tirent leur révérence (luciférienne), invitant le public à prendre le chemin du métro !

 

gaahl's wyrd 7

Merci à Garmonbozia !

 

1 : http://www.metalsucks.net/2008/10/30/gaahl-is-gay-officially/

 

Setlist Gaahl’s Wyrd :

1 – Steg

2 – Til Minne

3 – Slave til en kommende natt

4 – Sign of an open eye

5 – Awake

6 – Aldrande Tre

7 – Hoyt opp I dypet

8 – Carving a giant

9 – From the running of blood

10 – Lit

11 – Alt live

12- Exit – Throught carved stones

13- Wound upon wound

14 – Prosperity and beauty

Encore :

15 – This from the past

16 – Incipit Satan

Texte : Mathieu

Photos : Aurélia

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.