Tyler Bryant & the shakedown @ La Maroquinerie 29/11/17

Quoi de mieux en cette fraîche soirée de Novembre que d’aller à La Maroquinerie pour aller voir les américains de Tyler Bryant & The Shakedown. Plein de choses me direz vous mais je suis quand même très content d’y être allé et en plus je vous raconte tout ça…

C’était un peu soirée découverte pour moi parce que je ne connais Tyler Bryant & The Shakedown que depuis peu (en fait très peu parce que si je suis honnête avec vous, j’en ai entendu parler pour la première fois en préparant leur interview que vous avez sûrement lu sur ce site (sinon pour les retardataires c’est ICI)…

MZB_0010-2

La soirée a foutrement bien commencé avec le groupe Fabulous Sheep, venu tout droit de Béziers. Là j’ai pris une grosse claque dans ma gueule, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu un groupe aussi excitant, percutant et énergique. On sent que les mecs ont baigné dans Libertines et autres Arctic Monkeys et assument complètement leur influences. Encore mieux, dans leurs compos on entend qu’il ne se sont pas arrêtés là mais qu’ils ont aussi fouillé plus loin, tellement que par moment on croirait entendre du Siouxie & The Banshee, The Smiths ou du The Cure. Belle grosse patate sur scène, les mecs ne se retiennent pas et jouent (plutôt bien d’ailleurs) comme si c’était la dernière fois, ce qui n’est pas déplaisant du tout. Le seul truc (parce qu’il faut bien que j’en trouve un) que je leur « reprocherais », c’est de chanter en anglais. L’accent de Bézier étant bien tranché, en anglais ça donne un truc chelou et pas forcément agréable…

MZB-7

A peine remis des fabuleux moutons, les 4 chevelus de Tyler Bryant & The Shakedown débarquent sur scène et ils ne feront pas de prisonniers. Pendant près d’1h30 c’est avalanche de Rock n’ Roll et de blues énergique comme seule Nashville semble pouvoir produire. Comme je vous le disais plus haut, c’était la première fois que je voyais TB&S sur scène, jusqu’alors je ne les connaissais que sur album (et j’étais déjà conquis). Première différence avec leur travail de studio, l’énergie. Les gars en ont à revendre et prennent un réel plaisir dans ce qu’ils font et aussi à le partager avec le public. Deuxième constatation, leur jeu de scène. Même sans savoir qu’ils ont passé la majeure partie des 2 dernières années sur la route avec Guns n’ Roses ou AC/DC, on sent direct que ces mecs là sont d’un autre niveau. Parce que ce n’est pas tout de débarouler (j’ai pas pu m’en empêcher) sur scène et d’envoyer la sauce. C’est aussi de l’entertainment. Tyler Bryant est super à l’aise dans son rôle de leader, interagissant avec la foule souvent, nous faisant chanter, danser, kiffer quoi…

MZB-2

Mais là où ils m’ont tué, c’est bien sûr avec le plus important, la musique. Il ne suffit pas d’avoir un blouson en cuir, des cheveux longs et un accent du sud pour faire du rock n’ blues « made in Nashville », faut aussi pouvoir jouer. Et là y’a du niveau…

Que ce soit avec des morceaux rentre dedans bien rock n’ roll ou des balades blues à la slide guitare, les mecs assurent. Et les harmonies vocales, on en parle??? Surtout assurées par le bassiste, elles sont d’une justesse à couper le souffle et sont vraiment une plus value considérable dans leur show.

MZB-10

Le concert se termine non pas sur un rappel mais bien 3. Il semblerait que le 3e n’était pas prévu au programme mais vu que les gars (et nous aussi) kiffaient tellement ils se sont dit : « Fuck it let’s do it » et ont joué un dernier morceau que seul les fans de la première heure connaissaient (et il y en avait beaucoup dans la salle). Le public était d’ailleurs mortel (mis à part le gros con qui en plus de gueuler hair cut toutes les 30 secondes, n’avait pas les couilles de leur dire en face mais restait bien planqué derrière la console comme une petite merde). Il y avait de tous les âges, des ados, des trentenaires et même des bikers/euses un peu plus vieux que je soupçonne d’avoir découvert le groupe en première partie d’AC/DC et d’avoir accroché à ce moment là…

En bref, gros kiff, grosse claque musicale, du bonheur…

MZB-4

Texte: Ru5ty

Photos: Marion Frégeac

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s