Littérature – la Horde du Contrevent d’Alain Damasio

La Horde du Contrevent d’Alain Damasio est un roman exceptionnel. Roman de science-fiction paru en 2004 avec un cd audio l’accompagnant, il reçut le Grand prix de l’Imaginaire en 2006. Dans un monde parallèle, des Hordes sont entraînées depuis la plus tendre enfance de chacun des membres pour partir à la découverte de l’origine du vent. Ici, nous suivons la 34e Horde mené par le 9e Golgoth. Aucune Horde n’a réussi à atteindre l’Extrême-Amont pour le moment. Celle-ci y parviendra-t-elle ?

*Tin-nin-nin-suspense !*

couverture horde du contrevent

Alain Damasio n’a écrit que deux romans, mais à chaque, nous sommes en présence de tuerie. Son premier roman la Zone du dehors (1999) parle d’anticipation et est beaucoup plus politisé. Cerclon est une des premières colonies ayant fui la Terre dévastée par les guerres. Des résistants, réunis sous la bannière de « La Volte » (ndlr en passant : même nom que la maison d’édition créée en 2004 pour l’occasion de la sortie du roman la Horde du Contrevent, enfin bref), ces Voltés veulent redonner l’âme aux hommes. Dans une société ultra-contrôlée où l’évolution sociale dépend des bonnes conduites des uns et des autres. Est-ce un épisode de Black Mirror, ou l’application* non-fictionnelle développée par la Chine et prévue en 2020 pour lutter contre la micro-corruption ? Frissons dans le dos. Un engagement d’ouverture d’écoutilles se dégage des romans d’Alain Damasio. Un V qui rappelle celui de V pour Vendetta.

L’édition grand format du roman comporte un cd que l’on peut écouter pendant la lecture du roman. Ambiance spécialement composée pour. La musique a son importante. Plusieurs traits de génie m’ont bluffée et notamment la dimension musicale du vent, qui se note sur partition. Effort de retranscription, de précisions, de vocabulaire. Ce livre est un tout. Si j’vous dis qu’il y a une joute de palindromes sur plusieurs pages (vous savez le “Esope reste ici et se repose” ou le mot “kayak” qu’on peut lire dans n’importe quel sens). Bim grosse claque supplémentaire !  Les surprises sont partout. Lire ce roman, dépasser ses premières pages, briser des limites. Expérience littéraire hors-norme. C’est clairement un chef d’œuvre.

horde qui affronte le vent

détail de la horde

Deux autres particularités : chaque chapitre est selon le point de vue d’un des membres de la Horde. Chaque membre est nécessaire dans cette quête. Ils ont des symboles, des emplacements, des codes, avec une organisation militaire et hiérarchisée. On les suit vers un endroit sublimé et cristallisé que personne n’a encore atteint. La numérotation de page est inversée : on commence à la page 700 pour la version poche. Compte-à-rebours, immersion supplémentaire dans la quête. Génial.

Succès commercial et critique, le roman a souvent voulu être adapté. « Windwalkers », une déclinaison transmedia (film d’animation, jeu vidéo et bd) a malheureusement raté son crowdfunding. Les premières ébauches étaient pourtant très prometteuses et le projet faisait appel à des personnalités comme Marc Caro et Jan Kounen.

Quand on parle gros projets avortés de SF, on pense obligatoirement au Dune de Alejandro Jodorowsky (avec dedans, entre autres : Dali, Giger, Moebius, Magma), film qui aurait changé l’Histoire s’il était sorti avant Star War ! Je vous conseille l’excellent dvd Jodorowky’s Dune retraçant la story de ce film déchu.

jodorowskys-dune-affiche-

En projet d’adaptation réussie, une bande-dessinée est en cours de parution. Le premier tome le Cosmos est mon campement d’Eric Henninot est sorti en octobre 2017 chez Delcourt. Préfacé par Alain Damasio, cette bande-dessinée est fidèle à l’univers ; le vent et la hargne de la 34e Horde sont incroyablement bien retranscrits graphiquement. Pour les amateurs, la BD a déjà sa version collector en non-colorisée.

Le_cosmos_est_mon_campement_La_Horde_du_Contrevent_tome_1

Le livre la Horde du Contrevent et le documentaire Jodorowky’s Dune ne laissent pas indifférents et permettent même un déclic personnel, que ce soit pour Eric Henninot ou dans une autre mesure, pour la BD l’Incal dans les années 80. Ou tout simplement pour le lecteur/spectateur que nous sommes. Voyager dans l’imaginaire, c’est tellement important ! Etre conduit par des maîtres, cela n’a pas d’équivalent émotionnel. Transcendance.

 

 

Texte : Anna Void

 

La Horde du Contrevent

Auteur : Alain Damasio

Editeur : La Volte, 2004

 

 

* Article sur l’application « Social Credit System » prévue pour 2020 : http://www.wired.co.uk/article/chinese-government-social-credit-score-privacy-invasion

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s