AIRBOURNE + GUESTS @ OLYMPIA – 10/10/17

Cela fait presque un an qu’Airbourne a fait cette tournée française sold out et dont chaque ville se souvient encore aujourd’hui , du coup quand les australiens décident de revenir et de prendre d’assaut la salle du Boulevard des Capucines, on peut être sur que le public répondra présent. Pari gagné car c’est un Olympia qui affiche sold out pour ce soir.

Une première partie qu’on oubliera assez rapidement car ne restera pas dans ce qu’on a vu de mieux mais pas le pire non plus. Desecrator un nom rappelant des bestioles venues du Japon, et bien non c’est un groupe de Thrash australien bien conventionnel et qui n’a pas l’air d’emballer les foules plus que ça étant donné le monde au bar.

 

Du coup c’est un raz de marée qui pénètre dans la salle dès l’entame de l’entracte ( on est à l’Olympia…) et c’est une salle bien complète qui est prête à recevoir les insatiables Airbourne. Les australiens enchainent dates sur dates, continent après continent avec une année 2017 assez chargée après 2016 et la sortie de Breakin Outta Hell. En tout cas les hardos sont présents dans tous les sens du terme.

Le générique de Terminator 2 retentit et c’est dorénavant le traditionnel et efficace “Ready To Rock” qui tape direct dans le 1000 ! Un démarrage sur les chapeaux de roue, pied au plancher et les décibels dans les oreilles. Une set list qui retrouvera plus ou moins la même mouture que lors de leur dernier passage et un Joel toujours aussi intenable, ce bon Hard rock à la rythmique simple et efficace qui fait headbanguer les fans mais qui calmera rapidement la donne avec des titres moins enlevés entre les gros morceaux de choix.

 

Joel O’ Keefe rapidement dans son bain de foule et champion de l’ouverture de canettes, notre leader emballe le concert par ses imprévus rock n’ roll et c’est ce qu’on aime avec Airbourne car le groupe aurait tendance à suivre un chemin directeur de plus en plus carré et téléphoné, ce qui donne une petite redondance avec les titres qui se suivent et se ressemblent…. Mai notre leader est là pour faire l’animation, balancer les bières, prendre son bain. Le Hard reviendra à la charge avec la cartouche de gros calibre qu’est « Breaking Outta Hell » . On bastonne derrière les futs et on incendie la salle devant.

2010

Le ACDCien « Diamond In The Rough » fait jumper l’Olympia avant qu’on parle clairement de HARD avec un petit cocktail qui annonce ce qui va suivre, l’hommage à Lemmy et “It’s All For Rock n’ Roll » en cadence avec les nuques et ce sera le boulet de canon Stand Up For Rock n’ Rool qui nous surprendra pour balancer cette frénésie accélérée. Airbourne n’est pas fatigué et en a encore sous le coude et le public en veut encore et encore mais la fin s’annonce…

2003

1997

Un rappel qui sonne comme au Trianon l’année dernière et on sait que « Live It Up » n’est pas loin et Joel apparaitra derrière ce mur immense d’amplis. La phase 2 est lancée et là on lâche les chiens. S’ensuivra « Raise Your Flag »et le grand bordel sur un « Runnin’ Wild » qui verra le sieur Joel partir dans les hauteurs d’un Olympia qui n’en attendait pas moins.

 

Airbourne a encore fait parler la poudre même avec une set list à la cadence un peu ralentie par moments et qui attendait juste le rappel déchainé pour enfin avoir ce qu’on aime chez Airbourne. L’impression d’une fatigue qui se fait sentir suite à ces tournées enchainées mais qui s’estompera assez rapidement avec ces bons moments de Rock N’ Roll et de liberté dont les frères O’ Keefe savent perpétrer la tradition.

Merci à Replica Promotion et Live Nation

Photos: Erwan Meritte

One thought on “AIRBOURNE + GUESTS @ OLYMPIA – 10/10/17”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s