Rencontre avec Fred chez Beach Ton Kor

Tatouage & vue sur mer

Jérémy est parti à la rencontre de Fred, du côté de Saint Nazaire, tatoueuse qui officie dans le salon Beach Ton Kor.

btk4

Salut Fred, peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Bonjour je m’appelle Frédérique, j’ai 36 ans et toutes mes dents, je tatoue depuis 7 ans et j’ai ouvert Beach Ton Kor, sur le port de Saint Nazaire, en octobre 2016.

Comment as-tu découvert le tatouage ?

J’ai grandi en ville, j’ai toujours aimé les punks, les looks décalés.
Je suis une petite bourgeoise que les tatoué(e)s faisaient rêver. Plus tard je me suis intéressée aux milieux alternatifs.
Je dessinais depuis très longtemps, c’était presque mathématique pour moi d’aller vers le tatouage. Y a pas eu de déclic, ça a toujours été présent.

Comment es-tu arrivée dans le monde du tatouage ? Quel a été ton parcours ?

Quand j’avais 18 ans, un vieux tatoueur de Nantes m’a appris à percer, je n’ai jamais osé lui dire que je dessinais, je ne me sentais pas capable de devenir tatoueuse, je m’étais imaginé qu’il fallait déjà tout savoir parfaitement dessiner.
Après quelques péripéties (j’aime bien ce mot ça fait un peu Olive et Tom) je suis devenue carreleuse. Sur un chantier je me suis retrouvée chez un tatoueur/scratcheur avec qui j’ai sympathisé. Il m’a appris les bases les plus simples.
(Super type même si le scratch c’est maaaaaaaal !)
Par la suite j’ai suivi le « parcours classique » : démarcher salon après salon jusqu’à trouver un tatoueur prêt à me former. J’ai atterri dans un shop sur le port de Pornic, où j’ai appris le métier de tatoueur. Merci Pascal d’An Naoned.

Tu as toujours tatoué dans des ports, le style Traditionnel (caractéristique des marins) est-il toujours d’actualité ?

Le port de Pornic n’est plus vraiment un port traditionnel, et ici les marins ne viennent pas beaucoup se faire tatouer… (Rires)
Le style trad fait toujours partie des demandes, mais les styles de tatouage et les envies des clients évoluent. Le tatouage change et perd peu à peu son coté « marginal ». Avant c’était rare de faire un premier tatouage sur les avant-bras, le tatouage était provoc et il fallait le cacher.

Justement, quel est l’esprit du tatouage selon toi ?

A mon sens le tatouage devrait rester quelque chose de « rock n roll », « qui se mérite »…
J’aimerai que le tatouage reste un truc anticonformiste !
Après tout on peut se foutre de la signification, le simple fait de se faire tatouer devrait être symbolique en lui même !
Mais on est mal barrés !

btk2
Et toi, as tu un style particulier ?

No Style ! Je fais pas mal de choses différentes mais j’aime beaucoup le graphique !

Tes clients viennent pour tes propres dessins ou avec leur projet perso ?
Certains passent après avoir eu un coup de cœur pour mes dessins ou pour mon (no) style de dessin, mais bien souvent les gens viennent aussi voir si mes tarifs sont plus bas que ceux du voisin, sans s’intéresser ni à mon style ou à celui du voisin. Si c’est pour faire un signe infini ce n’est pas très grave, si c’est pour un projet plus élaboré c’est un peu dommage.
Malgré tout je n’ai rien contre ces clients là, c’est le plus souvent une méconnaissance du milieu du tatouage.

Y-a-t’ il des parties du corps que tu préfères tatouer ? Ou certaines que tu n’aimes pas faire ?

Plante des pieds ! Comme ça je réponds à tes deux questions d’un coup : c’est à la fois rigolo et pas facile à tatouer.

Il y a une bonne ambiance ici, tu tatoues toujours avec de la musique ?
Toujours ! Et quand je suis de bonne humeur je chante et je danse !!

Des tatoueurs ou artistes en tout genre qui t’inspirent ?
Des milliers ! Je ne sais même pas qui citer pour ne pas vexer les autres. Je suis vraiment inspirée par plein de choses : les autres tatoueurs, la musique mais aussi les livres, les films…

Que fais-tu le reste du temps ? Est-ce que tu pratiques d’autres arts ?

Je m’occupe de mes enfants, sinon je ne fais que du dessin ! Je ne serai pas douée en musique mais j’aimerai avoir le temps d’apprendre à faire plein d’autres choses, peinture, modelage ou céramique par exemple. (par contre je suis très douée en pâte à sel !)

btk dessin

As-tu déjà fait des conventions ? Qu’en penses tu ?

Je n’ai encore jamais exposé en convention mais un jour viendra !
Je  trouve ça chouette de pouvoir découvrir le travail de tatoueurs aux styles très différents. En plus ça permet de récupérer les supers autocollants des autres artistes tatoueurs, pour décorer les meubles de la boutique !

Je vois pleins de tableaux accrochés partout, tu fais aussi dans la galerie d’art ?

Oui ! Le local appartient à une amie dj (et artiste multitâches), coucou Mö, qui en a fait pendant 7 ans (je crois, je ne suis pas sûre de la durée exacte), une galerie d’expos décalée. L’endroit s’appelait le Beach Art Center, j’ai gardé l’esprit et c’est devenu Beach Ton Kor.
Je trouvais dommage de ne plus faire d’expos, du coup le tatouage se passe à l’étage et le rez de chaussée sert d’accueil et de petite galerie. On y expose des artistes « non conventionnels ». On pensait que ça permettrait à des artistes d’exposer et de les faire découvrir à des gens qui n’auraient pas eu le reflexe d’aller les voir…
Mais les personnes qui viennent pour le tatouage portent généralement peu d’intérêt aux expos et vice versa.


Quels sont tes projets pour la suite ?

Acheter un bateau, faire le tour du monde et tatouer à l’énergie solaire ! (rires)

Merci Fred et nous te souhaitons une bonne continuation !

Texte : Jérémy

Photos : Fred

Autre liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/jolimondecruel/

Le site de Mö : https://cchwet.wordpress.com

One thought on “Rencontre avec Fred chez Beach Ton Kor”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s