Zeal and Ardor @ Le Glazart – 19/04/2017

Placée sous le signe de l’audace et de l’insolite, cette soirée a lieu au Glazart. En effet, mis à part le premier groupe (Edremerion), les formations au programme de ce mercredi soir sont très variées mais ont pour point commun de proposer une fusion des genres revigorante en cette période de conformisme. D’ailleurs, le concert affiche quasiment sold out.

En début de soirée, les lillois d’Edremerion montent sur scène grimés avec des peintures de guerre façon “true black”. Malgré quelques qualités, on se demande ce que leur black métal très classique et conventionnel vient faire dans cette galère. Effectivement, leur style traditionnel qui ne respire pas beaucoup l’originalité est assez peu en accord avec l’ambiance plutôt loufoque de la soirée.

Dans un second temps, c’est au tour de Pryapisme de mettre le feu à la scène du Glazart. On entre tout de suite dans une autre dimension, le groupe jouant un métal-électro  expérimental totalement délirant. Leur musique évoque volontiers les génériques de dessins animés de nos jeunes années ou  encore les musiques de jeux vidéos Atari des années 80 passés à la moulinette du métal indus. OVNI musical ayant vu le jour à Clermont Ferrand en 2010, cette formation de gais lurons assume complètement le côté anti-commercial de ses compositions ainsi qu’un second degré décomplexé qui peut amuser ou consterner l’auditeur mais ne laisse jamais indifférent. D’ailleurs, le nom  du groupe affiche la couleur puisqu’il fait référence à un trouble de l’érection qui peut s’avérer très douloureux ! A la fin de leur prestation, on ressent une forme de jubilation tant la musique de Pryapisme semble unique. Néanmoins, elle peut faire vaguement penser aux délires sonores de projets comme Fantomas ou Mr Bungle.

Un peu plus tard dans la soirée, c’est le retour à l’univers du black métal avec l’arrivée des franciliens de Pensées Nocturnes. Formé en 2008, le groupe propose une forme inédite de black avant-gardiste sonnant comme du DSBM (Dépressive Suicide Black Métal) mêlé d’influences neo-classiques. Pensées Nocturnes en est déjà à son cinquième album et est produit par le label Les acteurs de l’ombre. Maquillés à la manière de clowns tristes et inquiétants, les musiciens du groupe jouent pour la première fois en public. Adjoignant à leurs riffs de Black Métal du trombone à coulisses et même de l’accordéon, ils parviennent tout de suite à créer une ambiance très originale et un peu folle, quasiment déglinguée. Pour un premier concert, Pensées Nocturnes place la barre très haut en réussissant à instaurer une véritable communion avec le public, surtout lorsque le chanteur descend de scène pour entrer en contact avec les spectateurs.

Tout de suite après, le temps est enfin venu à la tête d’affiche, à savoir Zeal and Ardor, d’investir la scène du Glazart. Projet mené par un artiste suisse très talentueux du nom de Manuel Gagneux, Zeal and Ardor propose un mélange aussi surprenant qu’efficace de black métal et de blues/gospel. Accompagné de musiciens à l’occasion de la tournée, la bande à Gagneux offre un set d’une rare intensité d’autant plus qu’il s’agit d’une première: en effet, Zeal and Ardor n’a qu’un seul album à son actif et entame la première tournée de sa carrière. Pourtant, tout est très professionnel, le leader Manuel Gagneux jonglant avec brio entre les voix claires et les growls dans la pure tradition black métal. Le groupe enchaîne de manière harmonieuse les titres flirtant avec un métal noir énervé et  d’autres plus mélancoliques et sonnant davantage blues/gospel. Hormis la tracklist de l’album Devil is fine, la formation de Manuel Gagneux interprète plusieurs inédits. Signe que ce dernier est aussi talentueux que prolifique ! Seule ombre au tableau: Le titre éponyme de l’album Devil is fine sonne moins électrique sur scène. Zeal and Ardor est un groupe si prometteur qu’un cameraman de l’émission d’Arte Tracks était présent sur les lieux. Il est très probable que ce groupe d’un genre nouveau est destiné à un grand avenir. Affaire à suivre!

Texte : Mathieu

Photos : Aurélia / La Petite Photographe

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s