ALL PIGS MUST DIE @ LE GIBUS – 06/04/17

Il y a des soirs comme ça où 3,4 gros concerts ont lieu en même temps et tu dois faire un choix cornélien. Surtout quand tu as King Dude, Mantar et All Pigs Must Die le même soir éparpillés aux quatre coins de Paris. Au moins notre chère capitale à une programmation de qualité pour les amateurs de musiques à haute amplitude sonore mais du coup on se devait de faire un choix et c’est du côté du Gibus qu’on se dirigera donc.  Car avec le premier show indoor français pour le bien violent All Pig Must Die, et bien difficile de faire autrement que de s’y rendre !

C’est une salle moins dégarnie de ce à quoi je m’attendais car il est vrai qu’à moins d’avoir la chance de les voir en festival (et encore) et bien All Pigs Must Die nous gratifie de sa première date française en salle et ça c’est grâce à Kongfuzi Booking au passage. Un gibus parfait pour l’occasion dans son format club de sous sol c’est une salle que j’apprécie car il y a une certaine sombre atmosphère qui s’en dégage (bref c’est mon trip…).  Pour nous faire patienter c’est à Gust que le rôle ingrat d’ouverture est donné. Les suédois férus de trashcore et récemment signés sur Southern Lord suivent les américains sur toute la mini tournée et ce n’est pas dégueu du tout . Un frontman qui a vraisemblablement besoin constamment de s’hydrater. Du bon crust violent infusé au hardcore qui ira avec le son de ce soir (un peu dégueulasse), c’est crade, un peu convergien, et bien nerveux. Juste ce qu’il faut pour s’échauffer la nuque et le coup.

Le truc c’est que malgré le style prédominant de la musique de Gust, c’est une bonne demi heure bien vénère qui se permet d’avoir des titres un peu hétérogènes et qui ne forment pas un seul bloc unique pour éviter de s’emmerder. Le tempo même à dominante haute varie et le jeune groupe propose des petites trouvailles à la Trap Them par moments. Du bien violent à la suédoise.

Après une petite bière, on attend plus que la bande de Ben Koller pour enfin évacuer totalement le stress et la violence qu’on contient depuis quelques temps (depuis le dernier concert “vener”).  All Pigs Must Die c’est “Nothing Violates This Nature”, une baffe dont la marque reste encore sur la joue. De la pure haine thrashcore  a écouter en médiation. C’est clairement conseillé. Depuis 2013 plus rien n’est sorti mais cela ne les empêche pas de venir fair une visite et répandre la haine qui règne sur la Terre. Holy Plague pour mettre en jambes et en voix. La salle est presque bndée, ça fait plaisir à voir, mais on constate que niveau sonore ce n’est pas ça. la gratte en dessous et la batterie au dessus. Même Ben Koller a quelques soucis avec le son, priera même l’inné de faire quelque chose. Le temps de se chauffer et de faire défiler les brûlots écorchés à vifs. On prend son pied avec le titre toujours d’actualité  le chaotique “God Is War” de 2011, “The Blessed Void” ou “Curse Of Humanity”.

Entre thrashcore ou punk hardcore bien crust  avec par exemple le vieux “Sermon For The End”, la violence est sous toute ses formes et ce soir on s’y donne à coeur joie et on se sent bien. Même si il est difficile d’apprécier au mieux la musique et les parties de guitare  avec le son de ce soir et bien la haine y est au max et c’est le principal, ça prend aux tripes et ça libère. Kevin Baker en voix et envoie. Quand à Ben Koller, fidèle à lui même, le démon de Converge fait mal et on aime ça.

Un petite heure de set intense et d’un traite c’est “Angry Wolf, Easy Prey” et “Articles Of Human Weakness” qui clôtureront ce déversement de violence musicale plus qu’appréciable. Clairement une “claquasse” en live  et je suis bien content d’avoir choisi le Gibus ce soir !

Texte : Anthony

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s