A DAY TO REMEMBER + GUESTS @ LE TRIANON -12/02/2017

Ils étaient attendus depuis quelques années et ce n’est pas un euphémisme quand on voit la file d’attente devant le Trianon.  Ce soir, le public se déplace en masse pour les américains d’ A Day To Remember, ça faisait 5 ans qu’ils attendaient ça et avec la tournée promo pour  Bad Vibrations c’est donc l’occasion de retrouver les poids lourds qu’ils sont devenus sur la scène metal core pop punk. Pour l’occasion, c’est un peu la tendance de la scène qui les accompagne étant donné que c’est Moose Blood et Neck Deep qui sont sur la tournée en support. Du lourd, même du très lourd pour tout fan du genre et on peut vous dire que le public est large ce soir ( sans aller de 7 à 77 ans ) entre les fans et ceux qui souhaitent retrouver leur adolescence quand les Sum 41, Good Charlotte et consoeurs étaient la tendance de la scène teenager. Un mix sympa qui s’annonce.

Suite à l’interminable file d’attente exterieure (contrôle sécurité oblige, rien à redire) c’est pour la fin du set de Moose Blood qu’on arrive dans ce Trianon déjà plein à craquer.  Comme je vous le disais c’est la tendance de la scène emo-pop punk-core tout ce qu’on veut qui est représenté car au niveau sonore des cris féminins lorsque Eddy Brewerton annoncent les titres. Il y a une bonne fan base spécialement pour eux. Révélation emo-britannique du moment, c’est un groupe un peu passif et fleur bleue qu’on découvre ce soir mais c’est un style voulu et le public suit avec ferveur reprenant en chœur certains titres. Une prestation qui ravira les fans mais qui aura plutôt tendance à m’endormir, pas de réel punch ou charisme live qui motiverait en dehors de l’adolescente ou post adolescente. Rien de nouveau.

Du coup, on va se boire une bière au bar et on se pose la question si certains ont l’âge légal pour boire de l’alcool étant donné la moyenne d’âge assez basse ce soir ( je me fais vieux ou quoi…) Heureusement on trouvera des adultes dans la trentaine et plus… ( parents accompagnants ou fans d’ A Day, j’espère.. ) Neek Deep est plus dans le fun et dans l’entrée sur le générique de Stranger Things on sent que l’esprit sera plus relâché, tout comme la musique du groupe, un pop punk de bonne facture  et de fun que les anglais ne cesseront de retranscrire en live. Un parfum d’insouciance mêlé à l’enthousiasme du groupe et bien ça se ressent et qui se répercute sur le public et ça donnera un set assez cool. Un pop-punk sans prétentions et reprenant les codes existants sans oublier cette part de fun et cet esprit potache, et bien on retrouve la formule qui a fait le succès de certains groupes et les anglais le font bien !   Sans prise de têtes ! Le public chaud bouillant finira en exultation sur “Can’t Kick The Roots”, de quoi se préparer efficacement pour la suite !

C’est une machine bien huilée qui s’apprête à prendre le Trianon d ‘assaut. Les débuts des américains de A Day To Remember a laissé sa place à l’efficacité millimétrée, surtout quand on voit le changement de plateau et le décorum.  Du lourd en prévision ? Eh bien oui car depuis 2003 du chemin a été fait et le groupe d’Ocala est devenu un réel poids lourd. De retour pour Bad Vibrations c’est plein la gueule que le public veut prendre ce soir. Eh bien ça va être le cas…. Après une intro comme il se doit, le groupe qui a bercé l’adolescence de nombreuses personnes ce soir démarre  avec “Mr.Highway’s Thinking About The End”. En attaque direct, break-down bien lourd et public en furie. La bande Mc Kinnon n’en attendait pas moins, 5 ans ça frustre un peu et du coup faut relâcher la pression. Et c’est ce que A Day a prévu ce soir. Les titres vont défiler et le groupe déroule. La machine est rôdée, tout comme les choix des titres qui sont placés intelligemment. Bad Vibrations apparait rapidement avec “Paranoia” et s’en suit “2nd Sucks”, “Right Back at It Again” et “It’s Complicated”.

by1a2911

by1a2906

La tension est là, on ne la lâche pas. Le groupe enchaine et les prises de paroles Mc Kinnon sont comme attendus, comme souvent lors d’une grosse tournée, mais l’ambiance, tout en étant carrée et millimétrée, garde son fun. Les titres plus easy arriveront à point nommé comme “We Got This” du dernier en date Bad Vibrations qui aura plus de succès vers l’assistance un peu plus jeune. On continue la promo de l’album et c’est le titre éponyme qui suivra avec ensuite “Exposed”, “Justified” et “Naivety”. Le public exalte et ce dernier opus passe bien en live malgré sa perte d’inspiration.

Le groupe fait mouche et l’énergie est là. Entre pop punk et titre plus lourd à break-down on ne sait plus ou donner de la tête et avec une carrière de plus de 10 ans, il y a de quoi faire niveau discographie. Certains titres seront agrémentés d’effets qui pousse l’effet du show à un level au dessus. Entre les explosions, les rouleaux de PQ plus potaches et le canon à T-Shirts, le public en a pour son argent et les fans sont aux anges.

by1a2876

Du coup on revient en 2012 avec “All I Want”, et on sent carrément l’époque et l’évolution entre temps. “The Plot to Bomb the Panhandle” viendra clôturer ce show tout en efficacité et bonne humeur.  Mais ça c’était avant le rappel demandé et programmé par le groupe. On ne pouvait pas en rester là et c’est le moment balade qui arrive avec McKinnon qui reviendra accompagné de Kevin avant d’être rejoint par le groupe. “The Downfall of Us All” qui aura raison du public et clôturera comme il se doit le set. Un rouleau compresseur qui finira avec son public heureux et prêt a remettre le couvert au hellfest en juin.

by1a2896

On reconnait que A Day To Remember est devenu un sacré poids lourd de la scène et comme les gros, c’est le show avant tout ! C’est carrément efficace, la machine est huilée et prête.  Mais si on devrait ressortir quelque chose de négatif c’est qu’a force d’être téléphoné, l’instantanéité  live et le fun des débuts commencent à manquer. Mais ça c’était avant, le groupe est carrément dans une autre sphère aujourd’hui. Un groupe carrément fait pour les scènes encore plus grande. La machine A Day To Remember n’a rien à envier de ses grands frères.

Merci à Ninon et toute l’équipe d’Alternative Live

Texte: Anthony

Photos: Mario / Mario Ivanovic Photography

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s