MONDIAL DU TATOUAGE 2017 – La conférence de presse

C’est dans une petite Halle de la Villette qui nous fait oublier le froid et la grisaille parisienne  que Tin-Tin et son équipe donnaient rendez vous pour la conférence de presse officielle de l’édition 2017 du Mondial du Tatouage. 

Présenté par Alexandre Devoise qui reviendra en tant que Mr Loyal de cette édition 2017 qui aura lieu les 3, 4 et 5 mars 2017  dans sa Grande Halle de la Villette.  C’est avant tout la confirmation que le succès est au rendez vous chaque année et que l’équipe ne souhaite pas s’arrêter là. Un 10eme art qui est en train d’être reconnu par le public  (selon sondage IFOP, 55% des français reconnaissent le tatouage comme art), la France devient elle terre de tatoué(e)s ? Le Mondial et sa reconnaissance dans le monde en est surement pour quelque chose.

affiche-visuel-logo

Après 33000 visiteurs en 2016 (record) ce sont 3000 de plus qui sont attendus pour cette nouvelle édition et les nouveautés  risquent fort d’attirer encore plus de monde.

420 tatoueurs et tatoueurs sont attendu(e)s pour cette édition avec 90 français dans le lot et plus d’une trentaine de pays représentés. Le traditionnel concours sera toujours présidé par les légendes du tatouage que sont Filip Leu, Bill Salmon, Luke Atkinson et Kari Barba . Les trophées, grande nouveauté, seront réalisés par Bruno “Sailor” Kea qui s’est inspiré de l’histoire du tatouage en créant ces trophées sonnettes, tirés des sonnettes d’Edison avec les bobines qui sont à la base du mécanisme des machines à tatouer encore utilisées aujourd’hui. 25 trophées sonnettes avec des réelles bobines d’origine sur de différents bois précieux selon les catégories.

C’est une édition qui aura comme marraine la journaliste Maïtena Biraben, tatouée d’une rose de Redouté, et qui cette année ouvre aussi sa porte à l’art contemporain avec une installation de Nonotak unique en son genre. Durant les quelques jours de l’événement, le plafond de la Halle  sera habillé d’un voile lumineux composé de 1000 tubes de lumière led, ce sont 400m2 de LED qui sublimeront les lignes du bâtiment. C’est une oeuvre vivante que créeront Tatami Nakamoto et Noemi Schipfer, un voile lumineux élevé au-dessus du public et qui transformera la perception de l’espace par cycles d'”activation” qui mêleront lumière et musique.

Nous retrouverons comme d’habitude l’exposition Fender avec ces guitares customisées par les artistes tatoueurs, mais aussi une exposition dans les airs avec de nombreux cerf-volants japonais de Kintaro Kite Project et que 40  artistes tatoueurs auront aussi décorés.

En ce qui concerne la musique, après une édition 2016 placée sous le signe du bon  Rock n’ Roll et réussi à ce niveau là, c’est le Hardcore, l’électro qui prennent place à la Grande Halle. Le vendredi verra en tête d’affiche les légendes du New York Hardcore avec Madball qui sera épaulé des français de L’Esprit Du Clan. Le samedi plus électron sera l’occasion de découvrir le phénomène éléctro brut de Carpenter Brut avec Reflections le projet musical de Takami Nakamoto, une soirée qui risque d’être visuellement et musicalement interessante. Le dimanche, nouveauté, se sera le tour du jeune groupe de Theo Lawrence & The Hearts qui aura pour but de faire swinger les familles.

La couleur est annoncée et on peut le dire clairement que cette édition est bien partie pour continuer sur la lancée des précédentes,la reconnaissance de la culture du tatouage pour tous et par tous.

Plus d’infos : 

Le site officiel 

Texte: Anthony

Photos: Lesly Bravo / Cherry Pixs

One thought on “MONDIAL DU TATOUAGE 2017 – La conférence de presse”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s