F.F.F. + La Mouche @ Le Bataclan – 30/11/2016

“Capable du meilleur, comme du pire mais pour le pire je suis le meilleur…”

Jamais un refrain n’a aussi bien collé à la peau de son groupe.  Ayant vu le gang de Marco Prince à la Cigale il y a maintenant deux ans pour une prestation plus que décevante, je suis allé au Bataclan un peu à reculons, me disant que j’allais avoir encore une désillusion d’une autre de mes idoles de jeunesse…

Bon on va pas se mentir, les 10-15 secondes premières secondes où j’ai pénétré dans le Bataclan ça été un peu bizarre, un feeling inexplicable te prend, le poils se hérisse mais très vite, l’envie du moment prend le dessus et on y pense plus… On arrive donc dans la fosse, où La Mouche est déjà en train de jouer son set. Ce groupe s’adresse à ceux qui adorent le prog, genre Genesis époque Peter Gabriel.  C’est un univers très particulier dans lequel le groupe vous invitent volontiers. La mouche vaut vraiment le déplacement…

Puis la salle se remplie en attendant les fistons farouches du finistère.  Quand je dis remplie ça veut dire remplie.  Le concert était sold out, un bataclan bourré à craquer dansait au son de Bootsie collins pendant le changement de plateau…

MZB_0059.jpg

Et là bam !!  Ils débarquent sur scène et enclenchent la machine à groove… Ce n’est pas uncle flufly qui était à la cigale mais bel et bien la Foncky French Family, en forme et prêt à en découdre… Evidemment, aux vues du lieu et des événements qui l’entoure, F.F.F. devait dire quelque chose et sur ce point ils m’ont agréablement surpris.  Ils ont été parfaits, dignes, sans trop en faire.  Ils ont rappelé que le bataclan était une salle de spectacle vivant et qu’ensemble ce soir, on allait raviver cette flamme avec du rock, du kiff, du love…

Tous les hits du groupe y sont passés, moulinés par un groupe en place, soudé et en plein kiff.  Que ce soit de Krichou le batteur, Yarol le guitariste, Dr Hair (p’tit nouveau aux clavier oh comment fonk), Niktus le bassiste complêtement malade (une espèce de flea français au jeu de scène impressionnant) ou Sherlock et Adélaïde aux cuivres, tous sont à leur affaire pour envoyer ce que F.F.F. fait de mieux : Sexy groovy rock’n’roll… !!

Pendant le show, Marco a proposé de remettre au goût du jour une vieille danse des années 90, le pogo (c’est un peu plus vieux que ça mais t’inquiètes marco on t’en veut pas).  Il proposa aussi une subtilité de plus: de faire un pogo d’amour, qu’au lieu de se rentrer dedans comme dans un pogo classique, de se frotter les uns aux autres.  Ca a donné lieu un pogo d’anthologie où le public comme le groupe donnait « tout pour le kiff »…

Du coup on avait plus l’impression d’avoir un groupe de potes sur scène plutôt qu’un des meilleurs groupe de fonck français.  Marco était vraiment avec le public (jusqu’à slammer ou descendre dans le fausse pour danser avec nous)…

Après avoir fait groover le Bataclan à chaud, ils ont fait redescendre le rythme avec Krishoo au Djembé pour un hommage aux évènements en demandant au public de tous lever les mains vers le ciel pour entamer une prière africaine qui disait : « Songer, ne pas oublier.  On pense à vous, on vous envoie chaleur et des bons sentiments… »…

Encore une fois, digne, sans fioriture ni discours à rallonge, juste du kiff, du love et du respect…  La meilleure conclusion que je puisse trouver est que quand je suis sorti de Bataclan, j’ai taxé une clope à un homme d’un certain âge (50/60 ans) qui était tout sourire et avec qui j’ai commencé à discuter…

Il m’a dit qu’il était très content de la prestation des Furious Fie Frogs de Paris, l’un des meilleurs live qu’il avait vu.  On a parlé de l’attitude qu’ils avaient eu du lieu et de l’énergie ambiante, qu’ils avaient fait ce qu’il fallait.  Ensuite il m’a parlé du fait qu’il voyait les salles de concerts comme l’un les derniers remparts des rassemblements populaires.  Qu’à une époque où tout le monde est derrière son écran, que tout est en train d’être digitalisé, le feeling, le contact humain direct d’un concert lui ne peut l’être.  Même que cela avait quelque chose de politique.  Qu’à un concert, des gens de tout milieu, tout bord politique se ressemblaient un moment ensemble.  C’est ça F.F.F., rassembler les gens de tout horizons pour passer un bon moment et vivre un peu mieux ensemble…

Et en bonus, F.F.F. vous offre la formule chimique du bonheur: AC2N

Texte : Ru5ty

Photos : Mamzelle Bulle

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s