Jake Bugg + Guests – L’Elysée Montmartre (07/11/2016)

Mercredi soir, j’étais de sortie pour aller voir Jake Bugg à l’Elysée Montmartre.  Je ne connaissais que « What Doesn’t Kill You », l’un de ses premiers singles donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

jake-bugg_3351432778669249752

Les anglais de Blossoms ont commencé la soirée par un set bien ficelé bien qu’un peu « mou » à mon avis.  Des chansons pop un peu 80’s avec un ingé lumière de folie.  Le jeu de lumière suivait la musique tel son ombre…

Puis vint l’inévitable changement plateau avant que le kid de Clifton ne monte sur scène… Pour ceux qui ne connaissent pas Jake Bugg, j’ai trouver une biographie sur pédiawika :

“Lors d’une tournée en commun et lors d’une soirée de beuverie dantesque, John Mayer et Alex Turner (le chanteur des Arctic Monkeys) eurent une aventure dont le petit Jake résultat.  Aucun n’assuma la paternité, considérant que le gamins est une erreur, un bugg, et décidèrent de confier à ses oncles, les Neils.  Neil young & Neil Diamond ont élévé le petit jake dans les valeurs du Rock n Roll tel qu’enseigné par monseigneur Johnny Cash…”

Bon ok j’arrête, mais ça donne une bonne idée du style de l’artiste…

Il commence son set par 6 chansons seul à la guitare acoustique qui étaient particulièrement bien.  Puis son backing band l’a rejoint sur scène pour la suite des festivités.  Le bémol du concert serait l’enchaînement de la setlist.  Plutôt que donner du relief en alignant les chansons de styles différents, Jake décide de les séparer par « sections », ce qui donne un rythme saccadé et pas spécialement agréable… Cela n’enlève rien au talent du bonhomme qui enchaîne les chansons de manière parfaite et avec encore une fois un jeu de lumière magistral…

Un truc qui m’a choqué aussi c’est le type de public qui était présent ce soir là… D’habitude, lors d’un concert on croise plusieurs type de gens.  Des amis, des couples, des gens seuls, des hommes, des femmes etc.  Mais ce soir-là le nombre de couples était assez impressionnant et ce n’était pas spécialement apprécié par tous.  On aurait dit que c’était « date night » et que certains étaient au bout du rouleau pendant que leurs conjoint/es étaient en train de danser comme des malades…

Ce ne fût pas le concert de ma vie mais c’était bien fun et bien exécuté.  Ce qu’on souhaite pour Jake Bugg, c’est qu’il trouve son style une bonne fois pour toute parce que pour l’instant ça fait un peu décousu.  Après le gamin à 22 ans donc on s’en fait pas trop…

Texte : Ru5ty

 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.