NAILS – YOU’LL NEVER BE ONE OF US

Le groupe faisant une pause à durée indéterminée, je me devais d’écrire un mot sur leur dernière tuerie. You Will Never Be One Of Us est donc la nouvelle bombe de Nails, groupe américain de grindcore/powerviolence, très apprécié en ce moment. L’album d’une durée à peine plus longue que le précédent (vingt et une minutes), nous offre, comme à chaque fois, une dose d’ultra-violence étouffante et destructrice.  

nails_-_you_will_never_be_one_of_us

Globalement, la recette est la même, avec des breaks en moins et du Metal en plus. En effet, Nails ne nous gratifie plus de ses breakdowns qui donnent envie de tout casser (rappelez-vous de “God’s Cold Hands”) mais les remplace par un son plus Metal, voire même plus groovy (comme dans le morceau éponyme) et avec un solo sur le morceau « Violence Is Forever » ! Riffs de bûcherons, blast beat de tarés et haine viscérale, voilà de quoi définir cet album. Nails s’est formé il y a bientôt dix ans, et ils sont toujours aussi agressifs et plein de violence. Les titres tels que « Savage Intolerance » , « Violence Is Forever » ou « Made To Make You Fail » prouvent à quel point le groupe crache sur le monde et le genre humain. L’artwork est à l’image de la musique ; ce démon, sans doute représentatif de l’auditeur, est étouffé autant par ces mains (le monde?) que par la musique, pas une seul pause. Le morceau « Friend To All » nous fait entendre subtilement que le groupe garde un amour prononcé pour les anciens, en s’inspirant clairement de Napalm Death. Expérience plutôt éprouvante, l’album reste tout de même accessible et la production un petit peu plus lisse que les opus plus anciens en est un facteur. C’est tout de même un album extrême, même pour les autres styles de Metal extrême, amateur de non-violence, fuyez !

Leur tournée annulée, le groupe en standby, les voir en concert va devenir quelque chose d’impossible, et rater leur concert à Paris avec l’excellent groupe Full Of Hell est une nouvelle déception pour ma part. Heureusement, l’album, sur lequel j’avais quelques doutes, est pourtant bien une tuerie et remplie parfaitement toutes mes attentes, à la fois brutal, violent et profondément misanthrope. Cet album est en passe de devenir un classique au même titre qu’un Abandon All Life. Pour cette fois je ne me plaindrai pas, puisque ce n’est pas une déception, au contraire, il se place au niveau d’un Harm Done, d’un Collision et d’un Wake pour cette année 2016. On va tout de même attendre la nouvelle galette de Wormrot pour décider lequel sera le meilleur !

Texte : Kant’

Nails, You’ll Never Be One Of Us, sorti le 17 juin 2016 chez Nuclear Blast

Facebook

Site Officiel

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s