COMEBACK KID + DEFEATER + NEGATIV APPROACH + GIANTS @ LE PETIT BAIN-17/08/16

C’est une belle soirée d’été comme on aime dans ce paris d’aout vidée de son surplus de population, et du coup c’est l’occasion pour se faire quelques concerts dans cette ambiance estivale en toute insouciance. Surtout quand les organisateurs enchainent les belles dates du côté du Petit Bain. La salle idéale pour un concert d’été, bord de Seine, soleil, terrasse sur le toit de la péniche, bières, bonne ambiance et punk hardcore ! Ce soir c’est en association avec Alternative Live et Sick My Duck que We Care offrait un plateau de bon aloi pour surchauffer un peu la capitale. Comeback Kid faisait un petit détour par Paris et du coup les canadiens ramenaient avec eux Defeater, les légendes Negativ Approach et Giants. La soirée va être bonne ? Je le crois bien…

Une salle qui est devenu un rendez vous incontournable pour les dates HxC punk avec ses facilités de passer de la scène au pit. Le lieu parfait pour les passionnés du stage-dive et de la bagarre. Du coup c’est rapidement que Giants montera sur scène vers les coups de 19h30. Il y a un programme à suivre et pas le temps de bavarder. Une salle déjà bien fourni pour l’heure, même si la majorité sirote sa bière sur la terrasse, et bien c’est un set un peu convenu mais adéquate qu’on découvre pour démarrer la soirée. Le jeune groupe anglais de punk hardcore délivre un son porté par ses influences bien senties qui se retrouvent assez facilement mais le groupe est jeune et verse dans une certaine facilité par moments avec ces mélodies et un chant clair qui marche assez bien  actuellement pour une certaine frange du public. Pourtant les titres balancent un bon punch, sur tout sur les plus anciens, avec des parties bien hardcore et un chant hurlé mais par moments on verse dans la scène metalcore et autres, du coup c’est fatigant. C’est assez bon mais à petites doses.

GIANTS-LEPTITBAIN-01

Le temps d’aller boire une bière, constater qu’il fait plus chaud à l’extérieur qu’a l’intérieur, c’est déjà l’heure de la suite. Et là, incompréhension, avec Negativ Approach qui passe avant les jeunes Defeater. Il est vrai que l’un attire plus de public (assez jeune) et se trouve plus dans l’actualité de la scène par rapport à l’autre, qui même depuis sa réformation en 2006 n’a rien ressortit depuis des lustres, mais quand même… Les légendes du Punk Hardcore présents depuis 1981, non surement plus l’énergie de leurs débuts mais le set va montrer une réelle différence avec la toute jeune scène. c’est efficace, court et intense.

NEGATIVE APPROACH-LEPTITBAIN-04

Des riffs bien nerveux pour matraquer comme il faut en même pas 30 min de set. John Brannnon ne respire par le charisme et la présence scénique mais hurle dans son micro et balance ce qu’il faut, comme le reste du groupe. C’est du pur jus à l‘ancienne qui défouraille bien dans le public où on verra les plus vieux ainsi que les autres s’en donner à coeur joie. Entre punk avec le petit cover de Sham 69 et surtout hardcore, les anciens en ont toujours sous la jambe pour des titres courts qui s’enchainent pour envoyer d’une traite une bonne branlée à l’ancienne. Comme les rames du métro, les titres se suivent avec des standards comme “Ready To Fight”, “Dead Stop” ou tout à fond sur la fin avec “Tied Down”. Une bonne patate à l’ancienne qui met bien et rappelle à l’ordre.

Du coup c’est Defeater qui suivra et comme prévu un public plus jeune et reconnaissable sera beaucoup plus présent pour le jeune groupe. Tout compte fait le son de Defeater en live se révèle un poil différent d tout ce que ‘on trouve dans ce genre embouteillé du metal / postcore. Avec “Cowardice” pour lance tel set c’est quelque chose de plus nerveux qu’on retrouve en live. A fleur de peau, on ne va pas jusque la mais un set qui étonne bien pas rapport à ce à quoi on s’attendait. Abandonned, dernier album sorti il y a presque un an, sera aussi présent avec « Unanswered ».

DEFEATER-LEPTITBAIN-08

On y croit et on accroche pas mal tout compte fait. Mélodique mais pas mielleux. Vocalement Derek ne se fait pas trop lourd par rapport à certains. Un set bien géré entre les titres plus nerveux et ceux plus mélancoliques, la jeunesse et la fougue feront le reste. Le groupe dégage un quelque chose et cette hargne est bel et bien réelle ( et oui, tout le monde ne peut pas screamer comme il veut…). Il y aura juste une fin un peu en queue de poisson avec une coupure de courant qui nous coupera dan notre élan avant de repartir pour un dernier titre avec « Bled Out ». Defeater propose son truc un peu plus personnel par rapport à ce qui se fait et c’est quand même cool d’en avoir le coeur net en live. Bonne pioche !

DEFEATER-LEPTITBAIN-02

DEFEATER-LEPTITBAIN-04

Du coup, ceux qu’on attendait depuis le début, ont un Petit Bain bien chauffé comme il faut pour balancer la vague de décibels. Comeback Kid n’était plus passé en tête d’affiche depuis 3 ans et la tournée anniversaire de Turn It Around dans ce même Petit Bain avec le retour exceptionnel e Scott Wade au micro, comme le soulignera aussi Andrew Neufeld. Donc le groupe se savait attendu et ce n’est pas le Petit Bain plein à craquer qui le démentira. On  ne les présent plus, ni même leur dernier album Die Knowing sorti il y a deux ans. Comeback Kid c’est de l’énérgie pure en live et un groupe qui a marqué en influence tout un nouveau pan de la jeune scène. Il n’y a qu’a le constater par soi même. C’est l’été, pas d’abums à défendre, pour la peine le groupe nous offre une belle set list condensée de ce qui bouge le plus dans leur discographie en commençant assez bien avec « G.M. Vincent & I » qui a bien 6 ans dans la gueule. Le kiff est bien là et le groupe, autant que le public, balance déjà tout ce qu’il a sous le pied.

COMEBACK KID-LEPTITBAIN-08

Du coup quand t’enchaine tout de suite avec le monstrueux “Wasted Arrows”, “False Idols Fall” et tu retournes au charbon sur “Die Knowing” avec son intro façon grosse monté en puissance. Ça continue sur un “Lower The Line” aggressif. La claque quoi ! Comme à chaque fois avec eux.

Musicalement et vocalement rien à redire, le son crache un peu mais la salle est juste parfaite pour ce genre d’ambiance, surtout quand tu retrouve un Andrew Neufeld bien remonté. Le set s’enchaine, le groupe déchaine de façon assez easy pendant que toi tu te défonces la gorge à gueuler et balancer tout ce que t’as. La grosse bagarre dans la bonne humeur et la bonne ambiance. L’effet Comeback Kid, une putain d’énergie électrifiante sur ces titres qui tabassent avec ce punch qui leur est propre. Pas un titre en dessous de l’autre, c’est efficace et toujours aussi bon à chaque fois et Die Knowing se révèle vraiment comme un putain d’album pour le live avec un très bon condensé de coup de lattes dans la gueule qu’on apprécie encore et encore.  Même “Didn’t Even Mind” passe comme il faut.

COMEBACK KID-LEPTITBAIN-07

Riffs aggressifs, matraquage de rythmique et destruction de pit c’est ce qui se passe pour une bonne heure sans temps mort. Quand vient le bien punk« Should Know Better », le bordel rentre dans le grand n’importe quoi et c’est toujours aussi bon d’en prendre plein la gueule comme ça.

COMEBACK KID-LEPTITBAIN-02

Du coup on reprendra quand même un peu de set list best of coup dans ta gueule sur l’album Symptoms + Cures avec “The Concept Stays” et “All In A Year” de Turn It Around avant de finir en roue libre sur le classique Wake The Dead dans les débuts du groupe. Vous l’aurez compris, j’ai kiffé et de toute façon avec eux c’est dur ne pas ressortir avec le smile et une putain de patate !

COMEBACK KID-LEPTITBAIN-01

Une claque je vous dis, le groupe prend de l’âge mais les titres gardent à chaque fois la mêmee fraicheur et la même énergie. Comeback Kid c’est le genre de groupe qu’on retourne voir encore et encore pour l’unique et seule raison : ils nous en mettront plein la gueule à chaque fois, et en plus dans la bonne humeur.

Merci à We Care, Sick My Duck et Alternative Live et toute l’équipe du Petit Bain pour faire ces putain de dates estivales à la cool.

Texte: Anthony

Photos: Lesly / Cherry Pixs

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s