TEMPLE OF THE DOG – TEMPLE OF THE DOG

Quand on parle de grunge, tout le monde y va de son groupe préféré, les Nirvana, Pearl Jam, Alice In Chains et autres Soundgarden, mais très peu abordent le premier « supergroup » grunge : Temple Of The Dog. Mais on ne peut pas parler de Temple Of The Dog sans d’abord parler de Andrew Wood

TOTD album cover

Wood était le chanteur du groupe Mother Lover Bone, un de premier groupe majeur de la nouvelle scène de Seattle qui allait être connu sous le nom de “Grunge”. Le groupe s’était formé une solide réputation live, en grande partie grâce aux performances électriques de leur chanteur. Malheureusement, le 16 mars 1990, soit quelques jours avant la sortie de leur premier album « Apple », le corps d’Andrew Wood fût retrouvé sans vie, ayant succombé à une overdose en même temps qu’une hémorragie cérébrale. Sa mort affecta beaucoup ses amis et surtout son colocataire, un certains Chris Cornell

Dans la nuit où il apprit la mort de son ami, le chanteur de Soundgarden resta cloîtré chez lui et composa deux chansons en hommage au disparu : “Say Hello To Heaven” et “Reach Down” qui se retrouveront sur le futur album de Temple Of The Dog

Quelques mois après la mort de Wood, Chris Cornell contacta Jeff Ament et Stone Gossard (tous les deux anciens membres de Mother Love Bone) qui étaient en train de monter un nouveau groupe qui s’appelait Mookie Blaylock (mais qui allait devenir quelques mois plus tard Pearl Jam) dans l’idée d’enregistrer un single hommage à Andrew. Les deux musiciens embarquèrent leurs nouveaux chanteur et guitariste lead, Eddie Vedder & Mike McCready sur le projet pendant que Cornell appela le batteur de Soundgarden Matt Cameron, Temple Of The Dog était né…

Le nom du groupe vient d’une chanson de Mother Love Bone, “Man Of Golden Words”.

La nouvelle formation commença les répétitions mais très vite ils réalisèrent qu’un single ne serait pas assez au vue des morceaux qu’ils avaient écrit. Ils entrèrent en studio finalement pour y enregistrer dix titres qui deviendront des « classiques » du grunge sur leur unique album éponyme…

Avec des morceaux comme “Say Hello To Heaven” ou l’hymne grunge “Hunger Strike” (où Chris Cornell chante en duo avec Eddie Vedder), le groupe explore la douleur de la perte d’un être cher pour y créer quelque chose de magnifique et durable…

Comme dans tout deuil, le groupe passe par toutes les étape de la souffrance, de la ballade mélancolique de “Call Me A Dog”, le rock haineux de “Reach Down” : ils mettent vraiment leur tripes sur la table et cela se ressent. On a rarement ressenti autant d’émotions sur un album…

L’album éponyme est sorti le 16 avril 1991 (soit à peine plus d’un an après la mort d’Andrew Wood) mais les ventes n’étaient pas au rendez vous…

Après quoi Cornell et Matt Cameron retournèrent avec Soundgarden pour y enregistrer Badmotorfinger, pendant que Vedder, Ament, Gossard & Mc Cready entrèrent en studio avec le batteur Dave Kursen sous le nouveau de Pearl Jam pour y enregistrer leur premier album  Ten

Les deux albums ainsi que la carrière des groupes auront le succès qu’on connaît, ce qui donna l’idée à A&M, le label de Temple Of The Dog, de ré-éditer l’album et le promouvoir activement ce qui en fit rapidement un disque de platine…

Texte: Ru5ty

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s