LORIENT INK THE SUN @ LORIENT – 9-10/07/16

Le week-end du 9 et 10 juillet dernier avait lieu la Lorient Ink the Sun, à Lorient en Bretagne. Pour la première édition de cette convention tattoo organisée par les créateurs de la convention de Montpellier et de Nantes (pas des bleus donc..) et spécialement sur le thème du tatouage traditionnel !  Il était plus qu’évident que j’y aille !

UNElorientinkthesun

Le tatouage a pu voyager et se faire connaître grâce aux marins qui avaient découvert cette pratique dans les peuples indigènes. Partout où le tatouage s’est manifesté, il a contribué à marginaliser ses adeptes d’une certaine façon. Il servait à distinguer les classes sociales, à marquer le passage d’un état à un autre, à identifier les esclaves ou les criminels… Comme nous raconte Samuel Guy, l’organisateur de cette convention : « Ce sont bien les marins et leur soif de découverte qui ont ramenés l’art du tatouage lors de leurs traversées. », Lorient était donc la ville parfaite pour cet événement !

Le traditionnel, c’est quoi ? Pas de dégradé, des gros traits noirs et des aplats de couleurs bien vives de l’école Sailor Jerry, Ed Hardy, les classiques. En gros, voilà.

Flo Levanti de chez Creepy Doll

Le samedi 10h, ouverture des portes. A ma grande surprise, il n’y avait pas foule ! Les premiers rendez-vous étaient là, en plus de quelques curieux. Les artistes, bénévoles et marchands étaient bien là, eux, et bien installés. Ça rentre petit à petit et découvre, pour la majorité, le monde du tatouage et surtout ses racines, le traditionnel !
Pour l’accueil des visiteurs, les polynésiens du groupe Henua TIKI nous a fait l’honneur d’un Aka, impressionnant avec leur tenue, et tatoués avec des motifs polynésiens et leur cris !! Ce fût un super accueil, parfait pour cet événement !

Aka Henua tiki
Parmi la soixantaine d’artistes on pouvait retrouver la talentueuse Léa Nahon, Rocky Zero et des tatoueurs polynésiens comme les tatoueurs d’Henua TIKI (oui parce qu’ils ont un shop sur Lorient aussi), japonais comme Ryugen avec sa tachnique de handpoke (baguette).

Qu’est ce que le handpoke me direz vous ? C’est une technique des plus traditionnelle qui existe. C’est un tatouage réalisé sans machine électrique mais à l’aide d’une simple aiguille trempée dans de l’encre, pour contrôler la force, la profondeur et la rapidité du mouvement.

3

Comment est le public local ? Eh bien la question pouvait se poser. Avant tout un public de curieux introvertis, ça manquait un peu d’extravagance, d’originalité et de tattoo !!! La grande majorité était là en tant que découvreur. Pour certains, ils ont fait leur premier tatouage ici, à la convention de Lorient. Certains artistes diront qu’ils ont préféré ce public à celui d’autres conventions, car ici ils ont retrouvé ce petit côté familial et convivial, et ces gens qui découvraient les vrais valeurs du tatouages. Je suis bien d’accord mais ça manquait quand même d’originalité à mon goût ! J’avais l’impression de participer à un salon quelconque.

4

Comme toute convention, il y a avait la fameuse remise du prix du Best Of Day, suivi d’une animation particulièrement original d’une fakir et pour finir la journée le concert des Atomics Rotors, un groupe Montpelliérains de rock primitif avec un mélange leurs influences wild rockabilly, psychobilly, du slap à outrance et une voix bien garage. Mais encore une fois un public non présent… Surement parce que ça n’était pas leur « came » et surtout pas le public approprié… Mais c’était péchu et moi… J’ai adoré ! Tout comme les connaisseurs !

Maud de Creepy Doll

Le dimanche donnera un visage un tant soit peu différent de la veille. La voilà la foule qu’on attendait ! Le matin il y avait une bonne file d’attente qui commençait à se créer, toujours avec un public de touristes, mais l’ambiance fût quand même bonne. Petite nouveauté ce jour-ci avec un joueur de bignou, et oui, nous sommes en Bretagne !!! Quoi de mieux que ce petit passage bref mais sympathique pour ambiancer les visiteurs ?
Sinon cette journée fût à peu près la même. Ce fût un week end court mais pour une première… Le pari est gagné haut la main !

6

La convention de Lorient, pour sa première édition, a accueilli pas loin de 6 000 visiteurs, mieux que ce que Samuel Guy avait prévu ! Les artistes comme les visiteurs ont été plus que satisfait de cette première édition, et il est fort probable qu’ils remettent le couvert l’année prochaine !

Donc amis bretons… Rendez vous l’année prochaine !

Texte et photos: Lëaa

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s