Skyforest – Unity

Dans le fin fond de l’oblast de Moscou résonne une musique à la fois mélancolique et entrainante. Cette musique, c’est celle de Bogdan Makarov, jeune et talentueux compositeur de Black Metal atmosphérique. Son nom ne vous est sans doute pas connu et son groupe l’est peut-être encore moins. Le projet Skyforest n’est en effet pas très âgé, comptez 2014 pour le premier album intitulé Aftermath et 2016 pour le nouvel opus titré Unity.

 

Skyforest unity

Si Aftermath laissait encore un brin de fureur s’échapper d’un Black Metal atmosphérique et mélodique, Unity verse à présent dans le côté « mélancolique » du genre avec des ajouts de guitares et riffings dans le plus pur style du Post-Rock contemporain. La pochette montre aussi cette évolution vers une certaine forme de tristesse apaisante. Exit l’ambiance sombre d’Aftermath, place à la clarté musicale d’Unity.

Sans tomber dans l’herméneutique vulgaire de certains adeptes de mystique, il faut noter que le cygne représenté en couverture de l’album incarne, de la Grèce antique à la Russie sibérienne, la lumière mâle, solaire et fécondatrice. Il est aussi l’androgyne parfait, l’Unité annoncée par le titre de ce nouvel opus.

D’un point de vue purement musical, c’est l’unité entre un Post-Rock entraînant et un Black Metal atmosphérique qui prime. Les mélodies sont très travaillées, s’enrichissent d’instruments folkloriques et d’orchestrations symphoniques en toile de fond. Malgré l’hétérogénéité apparente du processus, Unity est en fait très homogène, voir autotélique, ne renvoyant constamment qu’à lui-même. Concentration des harmonies, alternance d’instants mélancoliques proches du Shoegaze à la Les Discrets sur Fading Glow par exemple, Skyforest projette des styles dans son incroyable kaléidoscope musical.

Le résultat est fascinant.

Unity incarne l’espoir, l’unité et la mélancolie. Bizarre pour du Black Metal me direz-vous ? C’est vrai, mais Skyforest ne fait déjà plus du BM stricto sensu. Il a déjà dépassé les frontières et poussé son projet à son extrême mélancolique. L’intention est louable et le projet réussi. Que demander de plus ?

 

Skyforest,  Unity sortie chez Depressive Illusions Records le 20 avril 2016

 

Texte : Maxime

 

Facebook

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s