THE BUTCHER’S RODEO + KAUSE 4 KONFLIKT @ LE BUS PALLADIUM – 19/05/16

T’avais quand-même mieux à foutre jeudi soir que rester sur ton canapé à te les gratter en mode vieux mec dégueulasse. Je ne remets pas en cause le fait que tu te les grattes mais quand tu as Kause 4 Konflikt et The Butcher’s Rodeo dans une salle comme le Bus Palladium (et petit détail non négligeable : pour presque rien) et bien tu mets ton fut’ et tu te BOUGES le cul !!  Surtout que c’était de l’ordre de l’exclusif, les garçons bouchers jouaient le prochain album en entier, mais c’était du one shot. Tant pis pour toi ! Je te raconte la soirée quand même ?

Kause4Konflikt-09-BorderMaker

Du coup, c’est pour le lancement de la soirée Rise, organisée tous les mois au Bus, que les deux groupes joueront ce soir. Et voir de la scène un peu plus lourde jouer dans cet ancien temple du rock c’est bien cool, le vrai son reprend ses droits sur ces pseudos…. Une salle qu’on a rarement l’occasion de côtoyer et c’est bien cool de la retrouver ce soir. Du coup, ce sont les warcoreux de Kause 4 Konflikt qui ouvriront ce soir, en pleine actu, étant donné le fait que leur nouvel EP Behaviour est dans les starting blocks pour une sortie le 3 juin. C’est donc l’occasion de faire coup-double en les découvrant en version live et entendre ces nouveaux titres. A ce qu’il paraît, c’est du lourd… Et nous ne sommes pas loin du compte. L’intro, les lumières rouges en mode “danger” et les K4K parés pour l’offensive. Et il y a tout de même un peu de public qui s’est déplacé pour nos gars. C’est cool, certains s’enlèvent les doigts du… le jeudi. Seb, le frontman, a une voix un peu à la Phil Anselmo (jeune) et ce n’est pas pour déplaire. En tous cas, les mecs sont dans leur truc, les riffs sont carrées, affûtés, malgré le son un peu  en deçà et qui aura tout de même un impact sur le groupe. Mais c’est la première, on n’en tient pas rigueur. C’est l’occasion de découvrir les titres de ce Behaviour en dehors de ceux que l’on connait déjà. On débutera avec du neuf, « Zero » mais il y a aussi ceux qu’on connait déjà le déjà très bon « Witness » qui fera tilt auprès de fans présents, et l’offensif et bien HxC « The Last Safe Made » avec ses solos version Thrash et sorti récemment via sa vidéo. Ça mérite de se bouger un peu plus au niveau de la la fan base, on demande de la bagarre et ça se ressent un peu au niveau du groupe, qui sera plus concentré et moins dans la violence directe, mais Seb ira remuer un peu tout ça histoire de montrer qu’on s’y connait en mandales chez K4K. En tout cas le mélange Thrash et Hardcore fait bon effet. En ce qui me concerne, on sent la différence entre les anciens et surtout les nouveaux titres auxquels j’accroche plus car plus rentre-dedans, et le nouvel EP risque de promettre du très bon en live avec un public plus réactif à la baston, même si sur le très militaire « The Call » (premier album) on sentira un sursaut plus intéressant. C’est un groupe qu’on suit très attentivement et on fait bien de continuer ainsi car il y a du level. La prochaine c’est la mandale les gars !

Kause4Konflikt-05-BorderMaker Kause4Konflikt-06-BorderMaker Kause4Konflikt-08-BorderMaker Kause4Konflikt-10-BorderMaker

Vas-y, continue à faire ta loque chez toi, tu vas rater une bonne claque, ça c’est sûr ! The Butcher’s Rodeo fait partie de nos rares espoirs de la jeune scène française (bon, ils ne sont plus tous jeunes aussi.. ) et écouter ce futur opus en avant-première et en condition live, on attendait ça depuis longtemps ! Surtout quand c’est Francis Caste qui est derrière les manettes. On veut de la bagarre et entendre ce que vaut ce Backstabbers ! Et toi qui es resté chez toi à glander, du coup je ne rentrerais pas dans les détails car tu n’avais qu’à être la…  Mais si tu connais The Butcher’s Rodeo, tu sais donc qu’ils sont et resteront à jamais fidèles à leurs bonnes vieilles habitudes: la bagarre, le bordel et le tout en famille. Tu te prends un pain et tu gardes le sourire, ambiance labellisée TBR.

TheButchersRodeo-01-BorderMaker

Et c’est ce qu’envoie ce Backstabbers, ça tabasse dès le premier titre ! Tu ne t’y attendais pas ? Normal, t’es resté chez toi.. Avec cette intro marine où un barbu se prend pour une “sirène”… Et bien tu y vas tranquille, tu t’approches trop près du rivage et tu vois le vrai visage : des barbus prêts à t’en mettre plein la gueule ! Un premier titre en intro bien violent ; c’est “Little Death”, tu te fais battre à coups de latte, pendant que le groupe se chauffe avec un peu de gym, on dérouille les articulation pour enchaîner un par un et faire découvrir au public de quoi ce putain de disque est fait !

TheButchersRodeo-05-BorderMaker

Un mix parfait entre Like A Hobo On A Bison et Ghosts In The Weirdest Places, la furie et les parties bien vénères du premier, et la mélodie et le chant clair du deuxième. Un ensemble parfait qui n’a même pas besoin d’une deuxième écoute pour rentrer dedans.

TheButchersRodeo-03-BorderMaker

Et comme c’est une soirée spéciale, ils en profiterons pour présenter leur nouveau bassiste. Junior ayant décidé d’aller draguer les londoniennes, c’est Julien qui hérite de la place de bassiste et ça c’est une PUTAIN de bonne chose. En même temps c’est la famille (je crois que son frère est chanteur du groupe…), c’est dans l’ambiance direct et ils se trouvent tous les yeux fermés, partageant les mêmes délires. Comme quoi, le bassiste parfait était sous la main….

TheButchersRodeo-02-BorderMaker

On revient à Backstabbers ?

Ok, je donne des noms mais quelques-uns ! « Little Death » t’éclate ta gueule, « Conundrum » est fou et entraînant et « Losing Heart » est vraiment méchant. Je n’en dirai pas plus. En tous cas, ça fait plaisir à entendre et ça headbangue bien pour certains. Ces titres risquent de frapper très fort si le public se rend compte du concentré de torgnoles qu’est cet album. Mais pour ça je ne me fais pas d’inquiétudes….

TheButchersRodeo-06-BorderMaker

Pour finir, c’est devenu une tradition dans un concert de The Butcher’s Rodeo, c’est tout au pit et on joue au milieu pour un petit coucou aux deux premiers EP. The Butcher’s Rodeo est bien là et ils sont bien prêts à éclater des gueules ! De bottage de cul, de la colère et de la bro-song !  J’ai hâte que cet album débarque dans les bacs !

Du coup, tu as compris ce que tu as raté, une putain de bonne soirée ! T’es dégoûté ? Si c’est le cas, c’est normal et tu bougeras ton cul pour la deuxième, dans le cas contraire je ne peux plus rien faire pour toi, et mets-toi à la camomille, c’est plus ton style.

Texte: Anthony

Photos: Cherry Pixs

RISE 2 avec The Arrs, Kadinja et Unleashing The Beast, 16 juin 2016, Bus Palladium. Plus d’infos. 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s