RENCONTRE AVEC L’ANDRO GYNETTE

Sans cesse « on the road », allant de guest en guest, avec son style marqué noir et sarcastique, l‘Andro Gynette est une artiste touchante qui ne vous laisse pas insensible face à ses créations.

©Thomas Krauss
©Thomas Krauss
Mi-Ginette
  • Salut L’Andro Gynette, peux-tu m’en dire un peu plus sur toi, qui es-tu ?

Je cherche encore. La question est très large.  Mais on peut dire que “l’Andro Gynette” c’est une tatoueuse, bosseuse, on the road, à la recherche d’une identité graphique, et en quête du véritable échange humain.

  • Pourquoi ce nom «Andro Gynette» ?

“Ink” “tattoo” “skin” étaient déjà pris! (ironique…) non en vrai il faut demander aux gens qui me disent “bonjour monsieur”.

  • Comment es tu arrivé dans le milieu du tattoo ?

En rentrant dans un shop!

  • Peux tu nous raconter l’histoire de ton tout premier tatouage ?(quel âge, quel endroit du corps et quoi ?)

Presque 18 ans, un Tramp Stamp [c’est un terme péjoratif faisant référence à un tatouage que les femmes ont sur le bas de son dos . Il est particulièrement populaire à la fin des années 1980 et 1990. Ndlr]

  • Quels ont été tes premiers pas dans le tatouage (en tant que tatoueuse)?

Dans la salle de stérilisation! Apprendre les notions d’hygiène, l’accueil client, la relation client, la gestion d’agenda, de convention, l’organisation d’un plan de travail, la pose d’un stencil…LA GESTION DU TEMPS! Le suivi client et la bonne cicatrisation.

1

  • Comment s’est passée la transition du dessin à la peau ?

Avec un stencil! (pardon pour les puristes du freehand!)

  • Quel effet ça t’a fait ? Tes impressions ?

Je me suis sentie pour la première fois de ma vie à ma place… c’est indescriptible. La sensation pour moi était surtout psychologique: surexcitée, épanouie,… j’étais en pleine découverte…

  • En quelques mots, comment définirais-tu ton style ?

Jeux de maux. Noir. Dot. “S’il te plaît, raconte-moi TON histoire”

  • Et ta technique ? Comment travailles-tu ?

Dot (point par point). Épuré. A la “coil”, c’est une machine de tattoo, je n’utilise pas de rotative, ni de cheyenne ou inkjecta

  • Quel sont tes sujets et thèmes de prédilection ?

L’histoire des gens. C’est Social.
Avec des sujets récurrents: mains, cœur organique, armes (blanche, à feu, explosives…) parfois de la végétations et des insectes, mais ça reste évolutif.
En ce moments juste DES MOTS ET DES GRIBOULLIS .

  • D’où te viennent tes inspirations ?

La vie de tous les jours, les coup durs, les trucs marrants, les expressions…

2

  • Tu es toujours sur la route, n’as tu jamais eu envie de te poser dans un shop ?

Dans un shop, non. Uniquement le mien un jour, mais pas aujourd’hui.

  • Qu’est ce qui te motive à bouger partout ?

Apprendre tous les jours, me remettre en question quotidiennement, fuir mes névroses.
Mais en ce moment elles me rattrapent.

  • A travers tes dessins tu nous fais ressentir plusieurs émotions, essaies tu de raconter une histoire, de faire passer un message ou c’est tout simplement ce que tu vas ressentir sur le moment où tu dessines ?

Mes dessins racontent des histoires, critiquent la société actuelle, “catharcisent” les émotions

  • Des influences au niveau des tatoueurs ?

Techniquement oui, ça aide . Graphiquement je me détache de tout actuellement. Je ne veux pas en avoir. C’est pour ça que j’épure mon identité à un travail qui vulgarise la typographie ces derniers temps.
Personne ne l’a jamais fait en tattoo. Basta.

  • Y a t’il des arts (autre que le tattoo) qui t’influence, t’inspires ?

NATURELLEMENT, sans les photographes, je me demande si 90% des tatoueurs pourraient exister, donc on les remercie énormément!
Notamment Thomas Krauss, icône de la mode.Il est MA Christina Cordula du tattoo, mon modèle coiffure.
Puis le cinéma, la musique, le graffiti, …

  • La partie du corps que tu préfères tatouer ?

Vivante. J’ai tatouée une oreille de porc (mort et décongelée) beh c’était pourri. Pas d’échange, pas de sensation.
Comme un mauvais coup d’un soir.

4

  • L’idée la plus folle qu’on t’ait demandée ? Une anecdote ?

Dernièrement en collaboration avec Olivier Poinsignon, on a tatoué un dos , en une session de neuf heures, sur le thème subjectif/objectif, sans que la personne ne sache ce qu’on lui faisait. Il ne voulait pas (sa)voir.

  • Parmi toutes les pièces que tu as tatouées, y en a t’il une qui t’a marquée ?

Ce dos complet! Je n’envisage plus du tout le tatouage de la même façon.  J’avais l’impression de tatouer avec un frère complémentaire. Ça a d’ailleurs été étrange de recommencer à tatouer seule. 😥

  • Quelle est pour toi une vraie relation tatoueur/tatoué ?

Échange, partage, communication, écoute mais surtout CONFIANCE.

  • Comment se passe une séance avec toi ?

Il faut demander à mes clients!

  • Sur toi, quelle pièce fut des plus intéressante à réaliser ? Petite histoire ?

Tous mes tattoos ont une histoire très personnelle, et ça le restera 🙂

5

Mi-Andro
  • Quel est le tatouage le plus féminin que tu aies ?

Une femme qui s’ouvre les tripes, la chatte coulante, du poil aux jambes.

  • Le plus masculin ?

Une bite sur le tibia.

  • Quel est le groupe de musique le plus girly que tu écoutes ?

QUEEN !! ( Freddie Mercury FOREVER )

  • Quelle est l’expression la plus « mâle » que tu dis ?

Tu veux voir ma bite? Et montrer mon tibia

  • Ton trait de caractère typiquement féminin ?

Je suis névrosée.

  • Et celui typiquement masculin ?

Je suis névrosé.

IMG_20150908_193900

  • Dans ta « garde-robe » qu’elle est le vêtement le plus féminin que tu aies ?

Mes soutiens gorges? 🙂

  • Entre une soirée copines/mojito et potes/pizza/bière, tu prendrais laquelle ?

… un verre de whisky.

  • Quelle question aurais-tu aimé que je te pose ?

Aucune, je m’en pose déjà trop, par contre si t’as des réponses, je veux bien!

 

  • Et maintenant je te laisse le mot de la fin :

“Ce n’est qu’un début”

  • Merci l’Androgynette de m’avoir accordé de ton temps, ce fût bien sympathique ! Où peut-on te retrouver prochainement ?

…sur la peau.

Interview réalisée par Lëaa

Photos : ©Thomas Krauss [Portrait l’Androgynette]
©L’Androgynette

Plus d’infos:

Vous pouvez retrouver l’androgynette prochainement chez :
Anchor TATTOO, à Perpignan Avec Marcin NKFK, du 24 au 28 Mai
De l’Encre et des Trous, Nancy, du 31 Mai au 04 Juin
Krakow TATTOO Fest, Cracovie, du 10 au 12 Juin
Too Loop TATTOO, Berlin, du 21 au 25 Juin

Ou sur ses sites:
http://landrogynette.tumblr.com/
https://www.facebook.com/LandroGynetteVousSalue

Pour tous contacts projets tattoo : landrogynette@gmail.com

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.