LE BAL DES ENRAGES @ L’ALHAMBRA, 28/04/16

Ce jeudi à l’Alhambra c’était soirée gros son et quand il y a “gros son”, The Unchained n’est jamais très loin… On rentre, on croise les copains (dédicace à Grand Fred & Félix) puis on monte à l’étage, se choper une pinte histoire de se mettre en jambes…

On pénètre dans la salle alors qu’a déjà commencé le premier morceau de Sugar & Tiger, le side project familial de Didier Wampas.

P1200247

En effet depuis 2011 le groupe Sugar and Tiger s’est formé autour de Didier Wampas à la guitare, de Florence Vicha (sa femme) au chant, Jean-mi (leur fils) à la basse ainsi que Arnold et Diego, respectivement à la guitare et à la batterie. Ce groupe continue le sillon qu’a commencé à creuser Didier avec les Wampas il y maintenant 30 ans lors de la sortie de leur premier album Tutti Frutti...

Ils ne cherchent pas à révolutionner quoique ce soit, juste à faire du bon rock n’ roll comme ils l’entendent à coup de bonnes chansons. Les influences de Sugar and Tiger sont multiples et variées : c’est à dire du RnR originel, au punk en passant par la chanson française et voire même le yé-yé par moment. Le tout dans un ton très énergique et bon enfant qui lui confère l’allure d’une Madeleine de Proust. L’un des derniers morceaux montre bien cette esprit bon enfant lorsque leur petite fille (je crois) d’à peine 8 ans monte sur scène pour chanter un morceau avec toute la famille, filant un gros smile à toute l’assistance…

P1200227

Lorsqu’ils sortent de scène, un moment 84’s se passe. Dans la sono résonne une voix très robotique disant : « L’Alhambra vous offre 20 minutes d’intermission, le bar à l’étage est à votre disposition ». D’un coup on avait plus l’impression d’être dans un enclos que dans un salle de concert mais bon passons, on était pas là pour ça alors on a suivi leur conseil et on est allé se reprendre un pinte…

Puis vint le clou de la soirée, mais alors là le clou en béton : LE BAL DES ENRAGÉS. Pour ceux qui (comme moi avant ce soir là) ne connaissent pas Le Bal, c’est très simple. Vous en avez plein le cul des enfoirés avec leurs chansons à la cons ? (Oui je sais eux c’est pour une bonne cause, quoique mais ça c’est un autre débat) Pas le temps (ou les thunes) d’aller en festoche pour voir tous vos groupes d’un coup (surtout que certains sont déjà morts) ? Bah vas-y, cours au prochain Bal…

P1200388

Espèce de Punk/Rock/Métal allstar à la française, avec des musicens de Tagada Jones, Parabellum, Lofofora, Loudblast, Punish Yourself, Black Bomb Ä et Aqme, cette bande de fous furieux te propose un voyage à travers à les années en revisitant les plus grands standards des genres. Ils font ça à la sulfateuse car deux backlines sont présents sur scène ce qui permet d’envoyer sans répit pendant un peu plus de 2h30 !! Des personnages (souvent les musiciens eux même déguisés) donnent un côté « cabaret  du gras » à la chose (Jean-Paul II sur le titres des collabos, clébard fétiche sur I Wanna Be Your Dog et surtout Klodia, performeuse de la troupe). La scénographie était d’autant plus travaillée que sur les deux soirs où ils jouent à l’Alhambra, ils captent les lives pour un DVD à venir…

P1200417.JPG

Quand je dis tous les standards des genres, je ne rigole pas ! Ca va des hymnes punk à faire pogoter un tétraplégique (ils ont quand même ouvert sur « If The Kids Are United » qui est un peu le leitmotiv de cette troupe) en passant par des classiques métals donnant la part belle aux excellents guitaristes présents sur scène, mais aussi des standards « purement » rock (on pense à “Are You Gonna Be My Girl” de Jet ou le “Grandiose Heroes” de Bowie). Même quelques échappés rap/punk étaient de la fête (“Réveille le Punk” des Svinkels ou “A bat la hiérarchie” de Stupeflip sans oublier “Sabotage” des Beastie Boys)

P1200766.JPG

Après donc 2h30 NON-STOP, tout le monde commence a être rincé (sur scène comme dans la fosse) mais ce n’est pas pour autant qu’on va arrêter. S’enchaînent pour finir “Cayenne “de Parabellum et “Vive Le Feu” de Béruriers Noirs, où tout le monde donne tout ce qui lui reste d’énergie pour foutre un bordel aussi classe que violent…

Le concert se termine sur un invitation de la troupe à revenir demain car cette soirée là n’était qu’un tour de chauffe et qu’ils vont encore plus foutre le bordel demain soir !

P1200702.JPG

On sort de la salle, groggys, mal partout et épuisés mais surtout ravis. Les jeunes ont pu découvrir des morceaux d’anthologie performés par la fine fleur de Punk/Rock/Métal Français, et les vieux-cons ont retourvé un peu de jeunesse le temps d’un concert…

Allez sur leur site pour découvrir leurs prochaines dates et surtout allez-y !!! Vous ne le regretterez pas !!!

Texte : Ru5ty

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s