RENCONTRE AVEC SAM D’ARCHITECTS

C’est dans le quartier dite de “la Petite Athènes” à Paris que nous sommes allés à la rencontrer de Sam Carter. Le leader d‘Architects était actuellement en promotion pour la sortie d leur prochain album, All Our Gods have Abandoned Us (27 mai 2016, Epitaph). Nous avons profité de l’occasion pour lui poser quelques questions sur la musique, la Terre et les océans. 

Salut Sam, comment tu vas ?

Bien merci et toi ?

J’ai quelques questions pour toi…. Après Lost Forever, Lost Together, avec le titre All Our Gods Have Abandonned Us, nous sommes directement dans le vif du sujet. C’est une charge direct contre le fondamentalisme religieux ou une totale perte d’espoir pour l’humanité ?

C’est plus une totale perte d’espoir en l’humanité, mais qui peut d’un côté rejoindre cette charge contre le fondamentalisme religieux car c’est de toute évidence une putain de merde. Mais ouais, c’est vraiment un manque d’espoir, on est vraiment dans une époque difficile et je pense qu’il est important de trouver une “lumière” là-dedans, mais il faut aussi voir comment on est arrivé aussi bas.

C’est un album encore plus pleinement engagé que le précédent ?

Ouais, je pense qu’il est plus sombre que le précédent, il traite de sujets difficiles mais il reste positif d’un côté…

Parlons de l’artwork…. Cette éclipse, on dirait un peu un côté “annonce de la fin du monde”, l’éclipse vue par les anciennes civilisations comme l’apocalypse….

Ouais, exactement ça, c’est en faite une éclipse inversée, on aimait bien le concept, ça rendait bien au début, c’est quelque chose de vraiment frappant ; quand t’écoutes l’album, tu sens la vibe qui vient avec la pochette, le sombre entourant cette lumière au centre qui tente de se libérer. Et je pense que ça définit bien l’album, ce côté sombre qu’on peut tous avoir en nous avec cette lueur qui tente de se libérer d’une tristesse..

Qui est derrière cette pochette ??

C’est notre ami Nick Steinhardt qui est à la guitare chez Touché Amoré, il a fait des trucs pour Deafheaven, Touché Amoré et pleins d’autres groupes super cools, on a simplement pensé que ça serait sympa qu’il nous fasse ça à cause du son de l’album, d’où on voulait aller, de la vibe…

C’est bien différent de Sneaky Studio qui s’est occupé de l’artwork du précédent album….

Ouais, Sneaky est un artiste incroyable, j’adore ses illustrations, nous voulions juste partir sur autre chose, ne pas faire la même chose pour au final trouver ça chiant… Et c’était cool de faire ça et je pense vraiment que ça va avec l’ambiance de l’album, ça ressemble à la fin du monde, c’est vraiment sombre, c’est fou..

L’aveuglement constant d’une majorité ne te fait-il pas peur pour l’avenir proche ou as-tu l’impression que les choses évoluent ?

Je pense que les choses évoluent, mais elles le font lentement. Ça ne me fait pas peur parce que si tu penses à la personne lambda, elle s’en fout de ce qu’on dit ou des problèmes environnementaux, le changement climatique, du bien-être animal… Il y a tant de personnes qui s’en branlent du moment qu’ils vont bien. De mon point de vue, c’est une réalité pour la majorité des gens dans le monde en ce moment.. Je pense que le changement arrive et que les gens comment ça être conscients de ce qu’il se passe. T’as des films comme Cawspiracy ou Blackfish par exemple qui font réfléchir les gens qui s’en foutent des problèmes dans le monde, qui voient tout d’une moindre façon et qui [grâce à ces documentaires] font “Oh merde ! Ouais, quelque chose ne va pas dans notre monde !” et c’est ce qui me fait penser que tout n’est pas désespéré au final et qui me donne de l’espérance pour notre futur…

Quels conseils peux-tu donner à ceux qui souhaitent agir ?

Je pense qu’il suffit d’avoir cette lumière en toi, ce feu, pour enclencher ce changement… Je pense que la première chose à faire serait de devenir végétarien ou vegan parce que l’effet de serre et d’autres problèmes sont causés par les élevages industriels. Je pense qu’il faut être conscient du changement climatique, tenter de faire entendre sa voix au niveau politique en votant et partager des informations avec nos amis, avoir des discussions. Je crois qu’il n’y a rien de plus important que d’avoir une bonne discussion, connaître les opinions de chacun et développer sa propre opinion. Il n’y a rien de plus important que de croire en quelque chose…

Parlons un peu de toi… Comment t’es devenu vegan ? Est-ce depuis longtemps ? En France, certains considèrent ça comme de l’extrémisme idéologique, as-tu eu des retours négatifs à ce sujet ?

Ouais, ça fait à peu près cinq ans que nous le sommes devenus… Je pense que beaucoup de personnes pensent que c’est difficile mais ça ne l’est absolument pas, c’est tellement facile de sauter le pas aujourd’hui tu sais. Je suis allé dans un restaurant au bout de la rue ce midi et environ la moitié du menu était vegan et l’autre moitié non, je pense qu’il est réellement facile de le devenir aujourd’hui. Mais j’espère que les gens qui mangent de la viande et qui ne veulent pas arrêter réussissent à réduire leur consommation, au lieu d’en manger tous les jours, ne le faire que deux ou trois fois par semaines ça fera une grosse différence. Quelques vegans sont offusqués par ceux qui mangent de la viande, je pense qu’il faut faire la part des choses, en ce qui me concerne, ça ne m’ennuie pas si tu manges de la viande, si mes amis ou parents en mangent, je m’en fiche, je ne peux pas te dire comment vivre ta vie, mais je peux gérer la mienne d’une façon avec laquelle je pense faire des choses positives.

news-140414-1-Sam-Carter-400w

On a vu aujourd’hui aux infos françaises un nouveau cas de maltraitance dans un abattoir..

Ouais, j’ai vu ça dans les journaux..

Tu penses que ce genre de choses peut faire réagir les gens ??

Ouais, qu’est-ce qu’il s’est passé, c’était quelque chose de vraiment choquant ?

Je pense que tu sais comment les choses se passent dans ces endroits… Là, on voyait des animaux reprendre connaissance sur la chaîne d’abattage et les employés continuaient leur travail comme si rien n’était, faisant la découpe alors que les bovins étaient encore vivants…

C’est complètement fou.. C’est effectivement une chose qui peut faire réfléchir les gens, et comme je le disais, les faire réduire leur consommation voire l’arrêter complètement… Ça peut provoquer un changement… Ne pas consommer de viande ne serait-ce qu’une journée, peut faire une grosse différence sur l’effet de serre et sur la santé…

A Paris, il est encore difficile dans les restaurants ou magasins d’être vegan. De ton côté, as-tu l’impression que les choses évoluent à ce sujet ?

Nous vivons à Brighton en Angleterre, c’est une ville plutôt verte, donc il y a pas mal d’endroits où bien manger, ça peut être difficile mais il y a des sites internet où tu peux aller comme happycow.net qui est un très bon site qui, en fonction de l’endroit où tu te trouves, te donnera des lieux où tu peux aller manger. Tu peux toujours trouver quelque chose !

Qu’est-ce qui te fait considérer un lifestyle vegan ?

On a regardé le documentaire « Forks Over Knives » qui traite des avantages pour la santé de ne pas manger de viande et ça m’a fait réaliser que je ne pouvais plus en manger, que ce n’était pas bon pour moi et mon corps. Ça nous a ensuite fait évoluer en tant que groupe, on a regardé ensuite le film Earthlings qui m’a dérangé sur la façon dont les animaux étaient tués, comme tu l’as mentionné précédemment, et maintenant, cela fait cinq ans.

Au sein de The Unchained, nous supportons Sea Shepherd, notre rédacteur en chef y est volontaire et la plupart de l’équipe est vegan ou végétarienne… Tu as dis avoir connu Sea Shepherd avec le documentaire « Les Seigneurs de La Mer », est-ce à ce moment là que tu as eu une prise de conscience sur l’environnement et le monde des océans qui est essentiel à notre survie ?

Ouais, ce documentaire est la principale chose qui m’a fait réaliser que je devais m’engager avec cette organisation et les aider parce que j’ai vu des choses horribles et dégoûtantes… En faisant des recherches j’ai vu que ça n’arrivait pas qu’aux requins, mais aussi aux baleines, dauphins etc. Ça a réveillé ma conscience et m’a fait comprendre que je suis dans une position où pas mal de personnes écoutent ce que je dis et que je me dois de parler de choses importantes. Donc ouais, depuis ce moment je suis content de voir que nos fans et ceux qui apprécient le groupe entendent ce que j’ai à dire, leurs réactions positives et le fait que certains agissent. Sea Shepherd fait du bon boulot et nous pouvons créer un changement.

Maintenant que tu es ambassadeur pour Sea Shepherd, quel est ton rôle ?

Mon rôle est d’assister à des conférences, je me rends à des événements et explique aux gens ce qu’est Sea Shepherd, ce qu’on fait, nos rôles dans les différentes campagnes, ce qu’on a fait par le passé et ce qu’on prévoit pour le futur. J’organise des missions pour nettoyer les plages chez moi et j’aimerais aller en mer avec eux prochainement. Mais jusque-là, je tente d’éveiller la conscience des gens et on fait en sorte d’avoir des gens de chez Sea Shepherd à nos shows, qui peuvent discuter avec les gens.

Si je ne me trompe pas, il n’y a pas eu de stand Sea Shepherd lors de votre passage à Paris avec Parkway Drive (notre report à lire)…

Tout simplement parce que ce n’était pas notre concert, à chaque concert d’Architects en tête d’affiche nous faisons en sorte qu’il y ait des gens de Sea Shepherd. Mais quand ce n’est pas notre concert, la décision appartient au tour manager des groupes pour lesquels nous ouvrons…

 

Paris est spécial pour toi puisque tu y as rencontré Paul Watson en 2015 lors de votre dernière tournée en tête d’affiche, comment s’est passée cette rencontre ?

C’était dingue mec ! C’était cool ! C’est quelqu’un que je suis depuis un moment et j’étais vraiment époustouflé quand je l’ai rencontré, je ne pouvais pas y croire… C’était comme rencontrer une idole, j’avais pas les mots, j’étais nerveux et excité, c’était cool de l’avoir parmi nous, il est tellement cool, un moment surréaliste, il a beaucoup d’histoires à raconter, c’est vraiment quelqu’un de génial.

Paul Watson, founder and President of environmental group Sea Shepherd Conservation

Dernière question… As-tu des spots vegans sur Brighton à nous conseiller ?

Ma copine bosse dans un endroit super cool, « Wai Kika Moo Kau » (http://waikikamookau.co.uk/), j’adore cet endroit, il y a aussi « Infinity Café » (http://infinityfoodskitchen.co.uk/) qui est cool aussi.

Merci beaucoup Sam, à très vite !

Merci à toi, j’ai beaucoup apprécié !

 

Entretien réalisé et traduit par Mario

Questions par Anthony

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s