MONSTER TRUCK + GUEST @ LA MAROQUINERIE-03/04/16

Ce soir c’est le grand soir car c’est le retour de Monster Truck dans nos contrées. Et depuis leur dernier passage en tête d’affiche et presque incognito avec le très bon Furiosity et une Flèche d’Or avec une centaine de personnes en mars 2014, eh bien il y a du chemin de parcouru ! Une Maroquinerie sold out ce soir et un second album sortie en février au succès critique et dithyrambique, Sittin Heavy. Avec ça,  la leçon de Rock n’ Roll à la canadienne c’est ce soir !

Et c’est un groupe présent aussi sur leur nouveau label Mascot qui ouvrira la soirée, Simo. Emmené par JD SImo guitariste et chanteur du groupe à son nom, c’est un blues rock psyché très vintage 70’s auquel on aura droit. Ayant déjà eu affaire à eux et bien c’est vraiment bien carré en live et musicalement le groupe se défend. On sent les influences de plus grands du blues, avec un petit côté rock progressif lorgnant un peu vers Yes sur les solos de guitare ou une patte assez fuzzy derrière cette voix woodstockienne.

BY1A2190

Les trois compères originaires de Nashville ( on comprend tout maintenant) balancent un blues old rock qui assume pleinement son influence pour le plaisir de nos oreilles de connaisseurs, on se délectera des passages sur les solos virtuose de  JD.  Le dernier album Let’s Love Show The Way sera mis en avant, normal.  Mais malheureusement c’est de façon impromptu que le set finira. Suite à la chute de JD Simo et face à la gravité de l’incident, la formation cessera de jouer pour porter assistance à son leader. ( A l’heure où on écrit ces lignes, le chanteur va bien, il s’est démis le genou, mais il se remet, prêt à reprendre la scène. )

Suite à cette fin rapide, il ne restait plus qu’a attendre les rockeurs d’ Hamilton, très attendus pour l’occasion car comme je le soulignais plus haut c’est une salle complète qui les accueille. Suite à leur passage avec Slash en novembre 2014, ils ont pu montrer aux parisiens ce que c’est, le vrai groove à la canadienne. Et c’est naturellement sur “Dont’Tell Me How To Live” qu’ils débutent. Un philosophie de vie ce groupe. Du bon gros riff, la voix bien bluesy de Jon et c’est parti !  Du rock n’ roll et  du bon. Ils vont chainer, intenable, faisant défiler les titres qui claquent tous autant et un noyau de fans commenceront à mettre l’ambiance comme il faut car avec “Why Are You Not Rocking ?” que peux tu répondre à ça ?

BY1A2208

“Old Train” de Furiosity réveillera un peu plus l’assistance à la moyenne d’âge plus élevée et les non-habitués du VRAI rock avec ces claques qui défilent. Un groupe qui mettra pleinement  en avant leur dernier et excellent opus qu’est Sittin Heavy. “She is Witch”, “For The People” s’ensuit et c’est la minute country good vibes. Les mecs à chaque titre font mouche et balancent cette énergie qu’est la leur. Un mélange de Rock N’ Roll, de simplicité et de bonnes vibrations. On est Heavy et Cool à la fois.  “Things Get Better” et voici le moment de botter des culs avec le très très très bon “The Enforcer”. On se laisse prendre au jeu dès l’intro et les hohohooo.

BY1A2215

Un peu d’accalmie bluesy et on retrouve “Black Fores”t qui permet à la voix de Jon de montrer toute l’étendue de son panel vocal et tout le talent du groupe à passer de ces moments plus rock à ces titre plus “posés” (toujours rock n’roll)  mais la reprise ne serait tarder, après le classique “Seven Seas Blues” qui met en avant les harmonies et la touche de Brando derrière le clavier qui contribue à ce son Monster Truck. Et bien on repart avec “The Giant”! Les mecs sont infatigables et Jeremy est toujours intenable, habité, tenant jamais en place. Contrairement au public parisien un peu mou dans sa majorité, mis a à part le noyau d’irréductibles toujours infatigables depuis le début, le groupe l’ayant aussi remarqué.

BY1A2223

Un set qui continuera en roue libre à balancer les titres bien groovy, leur rock transpire de good vibes. Le zztopien “Call It A Spade” et “Righteous Smoke” extrait du premier EP. Ta jambe te démange et tu ne peux rester sur place, normal, et c’est ce que le public fera (enfin), bougeant tout de même un peu plus quand arrivera le furieux “The Lion”.  Enfin… On se fait botter le cul sur cette dernière, Steve cadence le rythme et Jeremy donne tout ce qu’il a. Cool et Heavy, c’est exactement ça !

Grace à son réveil tardif, Paris aura droit à son rappel et par la même occasion on apprendra la bonne nouvelle concernant JD Simo, pour ainsi repartir pour un dernier tour de piste. Le très attendu “For The Sun” et on finira avec “Sweet Mountain River”, le titre le plus connu du groupe, pour un dernier moment avec un putain de  groove qui suinte  et du Rock n’ Roll. Le public, réveillé, reprendra en choeur pour ce moment de partage bien cool et en espérant que l’esprit du rock les a illuminé.

On savait qu’il était très bon mais en live, il est encore mieux.  Monster Truck a rodé Sittin Heavy sur la route et vu le live de ce soir, le groupe a fait le plein pour aller encore plus loin. En tout cas, le retour des canadiens en Europe annoncé est attendu de pied ferme.

Merci à Olivier et Replica Promotion, Veryshow.

Texte: Anthony

Photos: Mario / Mario Ivanovic Photography

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s