MONSTER TRUCK – SITTIN’ HEAVY

Le Canada s’y connait en Rock N’ Roll et nous le prouve aujourd’hui encore. Si je vous dis Monster Truck ? Certains sont surement passés à côté et d’autres ont déjà accroché à leur dernière tempête de décibels, d’énergie et de rock n’ roll qu’était Furiosity. Ils ont enchainés les tournées avec les plus gros, Alice In Chains, Deep Purple, Nickelback (ok on s’en fout mais c’est pour la forme) et Slash & The Conspiracy, rien que ça mon gars ! Ça ne te parle pas ? Et bien tu as une séance de rattrapage car c’est maintenant au tour de l’étape délicate qu’est celle deuxième album avec Sitin’ Heavy.

monster6

Tout d’abord on va s’arrêter sur le cover et l’artwork car c’est rare que je fasse la remarque mais celui-ci est vraiment cool et sort du lot. Le groupe pose direct le sujet et fait dans le 100% Heavy à l’ancienne, ça on le savait mais la on sort la bonne vieille veste à patch ( plus classe que les miteuses qu’on connait) et les titres sont symbolisés par un patch différent. Cool et bien Rock n’ Roll comme on aime, mon gars, surtout  en s’appelant Sittin’ Heavy

Ici on est toujours bien heavy si ce n’est plus, l’accroche se fait direct dès l’entrée en matière sur le court mais efficace “Why Are You Not Rocking”. Les guitares sont rythmées, c’est direct comme un poing dans la gueule qui te prend par surprise et la voix bien rauque et rugueuse de Jon est toujours la.  Que répondre à ça ? Et bien on rentre direct dans ce Sitin’ Heavy ! On est bel et bien chez Monster Truck et il y a ce quelque chose qui anime leur rock n’ roll, cette essence qui coule dans leurs veines…. “Don’t Tell Me How To Live” en est le parfait exemple, tout simplement parce qu’ils savent ce qu’ils font sans en faire trop tout en le maitrisant. Une mélodie qui accroche, un sens du riff puissant et efficace et une voix qui amène les frissons sur une bonne dose de good vibes à chaque fois et c’est toute la différence avec le reste.

Nous sommes pas dans un Furiosity bis, Sittin’ Heavy le dépasse dans la richesse des influences, ils amènent des compositions assez différentes à chaque fois mais fonctionnant sur la même base classique et assimilée par le groupe, les influences sont digérées et le son est trouvé. On est dans un Rock N’ Roll puissant sur “She’s a Witch”,  ou bien “Another Man’s Shoes”, un Jon qui s’éclate au chant et Brandon derrière le clavier dissèmine  parfaitement ces mélodies qui donnent cette touche vintage dans la lignée du son qu’on aime des années 70. Monster Truck sait se faire moderne tout en gardant cet esprit rock n’ roll. Mais le groupe se fait plus remarquer quand il balance la totale en étant plus groovy et entrainant comme avec “Things Get Better” ou sinon leur titre bien “into the face” “The Enforcer” qui va botter le cul à plus d’un.  Ce dernier fait déjà des ravages car repris par l’émission la Nuit du Hockey au Canada (Go Habs!!). Le jeu de Jeremy est toujours aussi énergique et affirmés dans le riff, les mélodies sont plus entrainantes et le groupe développe un groove qui défonce tout sur son passage  avec ces choeurs en fond. T’accroches bien ? J’en étais sûr, on se laisse tout simplement  entraîner par ce torrent d’énergie et cette bonne humeur. Moi ça fait longtemps que j’ai accroché et ça me fout une de ces patates !! (Désolé je m’emporte..)

Mais Monster Truck varie aussi pour le plaisir des oreilles et réussie tout aussi bien, le groupe propose un peu autre chose mais tout en gardant tout de même son identité. Un peu dans la country avec le résolument good vibes “For The People” et délivrant un rock patiné de blues sur “Black Forest” et “To The Flame”, la voix de Jon excelle dans ce registre en faisant parler le côté plus viscéral du groupe, on est dans un rock plus lourd et sombre et tout aussi bon.

En tout cas je sens que tu as apprécié cet album, un peu de air guitare par çi, un bon bottage de cul par la et il est grand temps de conclure, et c’est avec la balade “Enjoy The Time” parfaite pour un final que ce Sittin’ Heavy prouvera que Monster Truck a passé haut la main l’étape du second album.

Avec cet album qui transpire le Rock n’ Roll, Monster Truck continue d’ouvrir les portes à grands coups de pieds et se pose dans la lignée de tout ce qu’on aime. Classique et moderne, ils ont compris et démontrent dans cet album ce que c’était l’esprit du Rock tout en gardant cet esprit qu’est le leur, comme ils le  disent si bien, Don’t Fuck With The Truck !

Bref, cet album il défonce et pour le coup tu ne passeras plus à côté….

Monster Truck, Sittin’ Heavy, Mascot Records, sortie le 19 février 2016.

Monster Truck sera en concert à Paris le 3 Avril à la Maroquinerie avec SIMO en 1ere partie. Pour vos billets, c’est ici.

Texte: Anthony

Plus d’infos:

Site officiel

Facebook

2 thoughts on “MONSTER TRUCK – SITTIN’ HEAVY”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s