HARM DONE – ABUSE/ABUSED

YOU WON’T SURVIVE THE HAMMER STOMP ! Les gars de HARM DONE sont de retour avec un LP, Abuse/Abused ! Il sortira en support physique  début février, mais ils nous ont déjà gratifié d’un lien bandcamp trois mois avant la sortie.

12238358_546880585470393_7401362236644939771_o

 

Toujours plus loin dans le rejet du genre humain, HARM DONE envoie des mandales encore plus méchantes que dans les enregistrements précédents. Le LP est déjà beaucoup plus long (17 morceaux pour 20 minutes environ). Alors quoi de nouveau ? Du sludge ! Eh oui, le groupe a incorporé des éléments sludge (plus que sur les précédents en fait) dans leurs morceaux, qui sont, donc encore plus lourd, pour une claque encore plus lourde. Lourd, précis et haineux, voilà comment résumer ce LP. Les morceaux de la démo se retrouvant sur l’album, on a quelques repères dans cette déferlante absolue de violence et de hurlements.

 

On notera que la prod a légèrement évolué vers quelque chose de presque plus humain, se rapprochant plus d’une formation en colère plutôt que d’un être froid , presque mort en dedans. Je pense que c’est surtout dû au fait que c’est plus propre et plus précis, en fait, le tout rend moins brouillon et moins bordel que dans les démos. Le son est toujours crade, ne vous inquiétez pas, mais c’est un son grésillant contrôlé, qui ne peut que permettre d’apprécier en plus l’album. HARM DONE porte tout ce même parfaitement son nom avec ses attaques à répétition sur l’auditeur.

 

1472747_475299725961813_2992370480926905122_n

 

Le groupe baigne toujours dans cette ambiance froide, tout de même, et nous gratifie d’une pochette aussi belle que glauque. Pas de litres de sang, de viols ou autres atrocités mais juste une gravure de Jacques Callot, graveur Français, nommée L’arbre aux pendus (gravure de la série Les Misères de la guerre , mettant en scène les faits horribles de la guerre de Trente Ans durant le XVIIème siècle) datée de 1633. On y voit des dizaines de gens pendus à un arbre géant. Cette pochette et cette gravure sont un parfait exemple de ce que font les gars de HARM DONE.

 

Ce nom , les textes et la musique représentent simplement la cruauté de l’humain envers lui même. Si ce groupe existe c’est à cause de cette autodestruction que nous nous infligeons depuis des milliers d’années. En quelques sortes, le groupe est un être, un individu. Et la musique sont ses actions. Brutales, haineuses , dangereuses. Ce genre de groupes peuvent paraître , pour certains, bêtes et méchantes, dans le sens où , il font de la musique extrêmement violente. Ils sont même souvent vu comme des groupes violents gratuitement, juste pour gueuler. Ici HARM DONE nous offre une belle preuve du contraire avec cette allégorie.

 

Texte : Kant’

 

Harm Done, Abuse/Abused, sorti en février 2016 chez Straight & Alert Records

 

Page Facebook

Page Bandcamp

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.