CONVENTION TATTOO MONTREUIL – 17 &18 /10/15

La convention de tatouage organisée tous les deux ans à Montreuil changeait d’espace cette année en investissant le Palais des Congrés de Montreuil Paris-Est. Rassemblant plus de 160 tatoueurs internationaux et sous le haut patronage de Jan Kounen et Joey Starr, cette édition 2015 se plaçait sous le thème “Corps et Conscience”, à la découverte du Chamanisme. Je ne sais pas s’il y aura invitation au peyotl mais il est intéressant de voir ce que ce thème allait donner au sein d’une convention de tatouage..

Mais en tout cas c’est un programme intéressant que proposait cette année les organisateurs de la convention, en plus d’une programmation musicale assez éclectique pour la soirée du samedi avec Joey Starr et son nouveau projet (dont l’intérêt est moindre pour nous, vous l’aurez compris..) et Tat2Noise Act avec les fers de lance de la Boucherie Moderne (Kostec et Jeff Palumbo). Ce sont 2 jours  qui nous attendent avec le doux murmure des démographes, expositions, conférences.

Affiche Tattoo Art et Culture Festival Montreuil

Deux jours qui vont vite se ressembler, en même temps c’est une convention de tatouage… Mais Le choix de l’emplacement s’avère vite payant et intéressant, dès l’arrivée sur les lieux et la montée au niveau consacré à la convention c’est un grand espace qui s’ouvre à nous, encore assez vide en ce début de samedi après midi, mais on ne boude pas notre plaisir à déambuler dans les allées de tatoueurs qui se retrouvent avec un stand aux dimensions acceptables (quand on voit la cellule de moine au mondial, ici c’est le luxe….). Les tatoueurs seront de tout les horizons avec, normal, un petit pourcentage français mélangeant artisans du tatouage et bonnes pointures qu’on retrouve assez souvent et un peu partout. Des styles en goguette qu’on retrouve sur plusieurs stands ( l’offre et la demande ou la mode..) mais on (re)trouve des artistes à la touche personnelle et qui en sortiront comme nos coups de coeurs du week end. C’est un esprit beaucoup plus relax que l’on ressent pendant ce week end. Les tatoueurs sont plus détendus, accueillants et bavardant volontiers avec le public car il faut dire ce qui est le public diffère tout de même de la grosse machine parisienne, alors qu’on est qu’aux portes de Paris et on est encore qu’au samedi et le dimanche en sera de même pour la majorité, avec une bonne affluence tout de même (de mon propre avis).

TATTOOCONVENTIONMONTREUIL-07

TATTOOCONVENTIONMONTREUIL-06
Caillou “pique la peau lisse”

Le clan des parisiens qu’on connait déjà assez bien comme Artcorpus , des locaux, des incontournables mais aussi ceux qui font l’esprit du tatouage, ces artisans tatoueurs qui discutent projets et création comme le studio local de The Tattooed Lady qui sera représenté au sein de la convention. Près de 160 tatoueurs, difficile de parler de tous, mais le panel se veut intéressant, car attendant une forte représentation de la tendance actuelle même si on retrouve ces nouvelles lignes qui sont assez représentées, et bien les stands se verront plutôt éclectiques dans le talent et dans les style proposé. La Convention de Montreuil met l’accent sur la création, loin des animations plutôt tape à l’oeil que l’on peut retrouver au sein des grosses machines. On aura pour ainsi dire l’occasion de découvrir le travail de plusieurs artistes au style singulier qui ressortiront comme les coup de coeur du week end.

The Tattooed Lady
The Tattooed Lady

Comme Julie La Buse, tatoueuse en vadrouille, dans des lignes entre la gravure et l’illustration dénote dans l’humour par moments et dans le fantastique par d’autres. Dans du noir et blanc, elle dépeint un univers personnel, zoomorphe et totalement décalé comme on aime. Les influences sont intéressantes et ses lignes et ses créations ont un certain truc totalement différent. Clémentine Noraison au style sombre et cynique dans un noir et blanc contrasté et le travail de Jett assez sombre avec ces lignes modernes Et oui, surtout des femmes, dont il est important de signaler le bon pourcentage sur les stands ce week end.  On cite aussi un studio complet dans la pluralité des talents et une bonne humeur plus qu’appréciable, c’est La Machine Infernale de Lille et Tourcoing qui commence à faire son trou car de nombreuses connaissances les connaissent déjà. A suivre.

On retrouve toujours avec plaisir le travail des fers de lance que sont Kostec et le très sympathique Jeff Palumbo (créateurs de la Boucherie Moderne) avec ces créations modernes, mélangeant les lignes, l’esprit street art et une couleur qui explose  dont seul Jeff Palumbo à le secret, le duo belge qu’on voit très peu en convention sera très pris tout le week end mais même si aujourd’hui ils sont des références, ils symbolisent surtout à eux seuls cet esprit du tatouage, “complètement frappé”, proximité et créativité, l’artisan tatoueur par excellence.

TATTOOCONVENTIONMONTREUIL-05
Corinne Dubosque

L’esprit estau centre du week end avec la thématique de cette convention, et avec laquelle on restera un peu sur notre faim, car la question du chamanisme, un sujet fort intéressant en soi, bien que le mettre au centre d’une convention c’est assez risqué. Mis a part la discussion avec Jan Kounen et le vidéo très interessante de Little Swastika (annoncé comme conférence), “corps conscience et chamanisme” restera assez survolé pour le reste. L’expérience peyotl et la découverte des tribus et de nouvelles invitations au subconscient raconté par Jan s’avérera assez intéressante  même si l’exercice se transformera en questions réponses en rapport avec son actu et la dimension spirituelle de ses films et concernant ses anecdotes et ses recherches pour ses films dont surtout Blueberry. Un petit décalage.. Concernant la vidéo de Litte Swastika, ce documentaire fait par ses soins en terres vierges en amazonie sur le chamanisme s’en trouva assez passionnant concernant le sujet et au dela pour l’expérience humaine. Le thème restera un prétexte mais les découvertes du week- end en seront intrigantes même si elles n’attireront pas les foules à la vue  du peu de monde lors de ces moments.

TATTOOCONVENTIONMONTREUIL-04
Lady Pirate
TATTOOCONVENTIONMONTREUIL-02
Alain Juteau

Si on peut émettre un point négative, car il y en a toujours, et bien ça touche l’organisation du déroulé  et le manque d’annonce ou de speaker pour le week end, passant chaque événements dans un presque anonymat si on était occupé ailleurs. Ne pouvant avoir un retour des remises de prix, tout comme certains tatoueurs gagnants qui ne le sauront que plus tard. Malgré cela, le fait d’avoir accès à de la bière de petites brasseries artisanales est fortement appréciable pour changer un peu des habituelles que l’on ne citera pas… Pour ça, on apprécie grandement l’initiative ( alcooliques que nous sommes !). Mais la bière n’est pas notre seule satisfaction, il ya aussi l’audace et de proposer une affiche concert assez singulière pour le samedi soir.  Car proposer les furieux bruxellois de Tat2Noise avec juste après Joey Starr et son nouveau projet, et les bizarres de The Weirds et bien c’etait cool même si on restera que pour la prestation des Tat2Noise Act toujours aussi particulière pour certain(e)s, en tout cas nous on adore… Tatouage en direct live pendant un concert direct live… Ta curiosité est éveillée ? A voir, je te le conseille !

Ce qui en retourne, c’est que l’ambiance sur ce week end aura été différente des conventions auxquelles nous nous sommes rendus, malgré un dimanche familial plus chargé en public ( c’est  une bonne chose). Les espaces étaient “aérés” avec une possibilité de circulation plus simple qu’à certains endroits qui eux sont plus grands, le public était là en tant qu’amateurs de tatouages et de tout la culture qui est liée. De chouettes rencontres et d’intéressantes découvertes, c’et ceci que j’aime ressortir d’une convention au defaut de repartir avec un tatouage, mais un rendez vous ne serait tardé.  Loin de grosses machines au level international élevé et vitrines du tatouage, on retrouve à travers la convention de Montreuil un esprit plus de proximité dans la relation tatoueur tatoué. L’organisation de Montreuil gagne à remettre le couvert dans deux ans car l’esprit est là et se serait cool de le retrouver.

texte: John Doe

Photos: Lesly // Cherry Pixs

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s