VALIENT THORR + GUESTS @ LE GLAZART – 13/10/15

Quand tu vois l’affiche de ce soir avec Bud Spencer prêt à foutre du marron dans ta face et bien ça illustre parfaitement ce qu’offre  la tête d’affiche de ce Stoned Gatherings du jour. Quand t’accueilles Valient Thorr tu t’attends à de la bagarre open bar. Les Américains ont marqué chacun de leur passage parisien (certains vous le confirmeront) et c’était tout à fait normal de les retrouver ce soir. C’est donc avec une grosse attente qu’on attendait ça vu les retours de chacuns et surtout ceux qui étaient au Desertfest quelques jours avant.  Mais la le bât blesse car niveau public ce n’est pas ça, certains ne se sont peut-être pas remis de leur week end, qui sait… Mais tout de même, les mecs, vous faites quoi bordel????  Attendons un peu et voyons tout d’abord ce que donne les trouvailles de ce soir avant d’incriminer les absents.

Et c’est Child qui donnait le ton en ouverture. Un blues rock bien rétro et assez psychédélique dans le ton, un son qui s’apprécie avec une grosse influence très 70’s comme on aime. Du riff chaloupé dans des embruns psychédéliques, une grosse basse qui t’enlace et te plaque comme il faut. Child c’est surtout une voix passionnée et apaisante, on se laisse transporter dans ce heavy blues psychédelique et on écoute.. Les titres peuvent être aussi intimes ou plus  heavy. Les australiens  maitrisent leur sujet et le fuzz peut tranquillement se propager pendant ces 45 minutes de set. Une bonne entrée en matière et à côté chez soi sur sa platine.

CHILD-03

Ce qui s’ensuit donne dans le plus énergique. Black Bone vient tout droit de Hollande et ces rockeurs du plat pays savent s’y faire, ils ne sont pas si plats que ça. Dans un bon Hard Rock US, tout y est ! Ils te balancent une de ces énergie qui te fait automatiquement bouger de la tête et t’en as la patte qui frétille. Ce n’est pas l’affluence des grands soirs, ce n’est pas grave, ils s’en foutent et le trio balance leur son bien péchu que certains auront tort de ne pas les envier. Car ils savent faire bouger comme il faut !

BLACKBONE-06

Rythme effréné et matraqué dans la gueule, riffs bien gras et péchus. La voix a le grain rock n roll qu’il faut. Tout y est, je vous l’ai dit. C’est solide et ça s’entend bien. A trois, ils font plus de bruit que d’autres plus nombreux…. Les spectateurs présents ne se sont  pas trompés et à les voir bouger ainsi on comprends qu’ils apprécient à sa juste valeur. A sa façon, Black Bone me fait penser à Monster Truck, ayant appris comme il se doit les léchons du Rock n’ Roll et te balançant un groove surkiffant. On renouvelle pas le genre mais on fiât les choses biens (pendant que d’autres font du réchauffé micro-ondes). Et c’est ça qu’on veut !!!  Tout ce que je peux dire pour le moment c’est que tu as eu tort de rester chez toi….Alors que ceux qu’on venait voir ne s’ont pas encore passés…

BLACKBONE-05

Assistance toujours étonnement pauvre (une bonne centaine au bas mot) alors que la tête d’affiche du jour est réputée pour les ambiances enflammées qu’elle balance à chaque passage (et en plus même pas 15 euros tu as une pure affiche). Bref, ça en fera plus pour nous en tous cas. Place à Valient Thorr et la bagarre festive ! Car il faut dire les Américains sont de sacrés numéros ! Avec un line-up en partie remanié, l’homme aux chaussures de boxe et à la barbe soyeuse, mister Valient himself te balance le groove et le ton d la soirée directement dans ta face avec “Heatseeker”.

VALIENTTHORR-04

Des bourre pifs bien rock n’ roll, c’est ça leur truc ! Intenables ils sont, et quoi qu’il arrive le show ils font.   Electrique, Valient  n’arrête pas de bouger et tombera assez vite la veste à patch, comme la plupart des zicos.  Les fauves sont lâchés et les leçons de philosophie de pasteur Valient sont parsemées entre les titres, Valient Thorr c’est bien plus profond que l’on pense !

VALIENTTHORR-07

Jamais  à court de carburant, ils balancent les titres et ça balance grave, mention spéciale à une session rythmique comme possédée, avec mister Storm derrière la basse et qui se fera assez facilement remarquer avec un jeu de scène comme le sien. Les titres ont toujours cette énergie 100% Valient Thorr avec ce mix entre rock n’ roll heavy et esprit bien punk dans le n’importe quoi.  C’est ça Valien Thorr, un gros bordel où tout le monde se donne à fond et on se lache, le mot d’ordre !! Pas de nouvel album à défendre mais ça ne les empêche pas d’envoyer la sauce, ce sont les titres qui ont déjà fait leurs preuves en live auxquels on aura droit et bien c’est tout ce qu’on demandait.

VALIENTTHORR-05

“Double Crossed”, “Master Collider”, “Torn Appartsont balancés dans cet ensemble de watts, sueur et riffs enlevés. L’esprit Rock n Roll de Valient fera en sorte de bouger l’assistance qui compensera le manque d’affluence par l’énergie débordante avec quelques slams et un peu d’animation au devant. Valent Himself grand bavard continue d’alimenter le dialogue entre les titres et en profitera pour présenter ses Thorr Men complètement loco. “Tommorow Police” et  d’autres qui continueront d’alimenter cet enchaînement de bourre-pifs rock n’ roll.

VALIENTTHORR-06

C’est un set complètement fou que le groupe nous aura balancé, revenant même avec plaisir pour un dernier rappel même s’ils sont complètement vidés.   Plus d’une heure concentrée en énergie Valient Thorr et on se sent comme bien, la tête vidée de tout à force d’headbanguer comme un malade. Et bien le Bud Spencer sur l’affiche était bien choisi car les bourre pifs ils les ont mis !

VALIENTTHORR-02

Et au final, comment tu vois que la soirée est réussie ?  C’est quand les groupes bien cool que tu as vus à l’instant se déchainer sur scène, prennent le temps de te retrouver au stand de merchandising juste après et de rigoler avec toi. La bonne ambiance, et bien tu la trouves surtout aux Stoned Gatherings.

Un grand merci à Sofie, Nico et tout le staff des Stoned Gatherings  pour ces soirées à la “Maison” et le fait qu’on s’y sente comme chez soi maintenant.

Texte: Anthony

Photos: Lesly / Cherry Pixs

One thought on “VALIENT THORR + GUESTS @ LE GLAZART – 13/10/15”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s