X SYNDICATE – DEAD OR ALIVE

Que celui qui m’a dit dernièrement que les filles ne connaissent rien au gros son en France se cache sous peine de se faire lyncher, car il a oublié les X SYNDICATE bordel !!! Pour les incultes, le combo parisien à majorité féminin (désolé Alex) écume les scènes depuis 1994 ; elles en ont donc vues des sales gueules se ramasser dans le pit sur leur son. Donc tout simplement une institution, et ils sortent aujourd’hui leur deuxième opus Dead Or Alive (le 2eme en plus de 20ans). Et je peux te dire qu’il….. comment dire…… Et bien c’est simple,  le steak à 5 doigts, c’est en plein dans ta gueule !

11156130_356008114604275_4603968477470520762_n

Pourquoi je dis ça ? Parce que là c’est du brut de décoffrage, après une seule écoute on vient de m’en retourner une. Dead Or Alive, ce sont 12 titres nerveux qui ne prennent pas le temps de perdre ne serait-ce qu’une petite seconde. Nerveux, rapide, c’est direct en intro sur “Bad Seeds” qu’on te balance dans le pit sur les lignes HxC bien rapides et nerveuses d’Angie,  leur nouvelle bassiste. Comme à leur habitude, on oscille entre les genres pour donner du X Syndicate.  Entre le bien fédérateur keupon “Friends to Foes”  ou le plus metal “Drunk Dead” aux riffs plus acérés et repartir ensuite, voilà ce qu’on aime, jamais on ne s’emmerde! On note une grosse tendance metal sur cet album, mais le tout sans perdre sa personnalité. “Second Lower” et sa rythmique bien punk se laissent prendre au jeu des gros riffs plus rock.  Un putain de mélange dans des sonorités toujours hargneuses à t’en casser les cordes vocales.

Sur la question, Bigoud s’y connait, frontwoman qui en a beaucoup plus que certains frontmen (suivez mon regard…) Déchaînée, elle hurle de sa voix rauque sa hargne non stop. Malgré leurs 20 ans de plus, Bigoud et Alex sont le métronome du groupe. On se relâche seulement par le petit intermède à la guitare qui permet de repartir ensuite à 200% avec “Trashvision” et ses riffs bien Métal & Heavy efficaces. Elles assurent comme il faut et ne relâchent pas leur côté punk pour autant. Le chant quasiment scandé et repris en choeur en backing voice, comme avec “Six Pack” bien punk Grrrrl Power qui déchaîne et risque de remporter tout les suffrages en live, ou le bien badass “TexASS Angel” et son intro banjo redneck. Comme tu le vois, elles se permettent et te balancent une enfilade de “torgnolles direct to face”.

Enregistré et mixé par l’habituel Francis Caste de Sainte Marthe, c’est un album clairement taillé pour le live car elles assurent autant en studio qu’en live. Du 100 % brut que tu retrouves à l’identique sur scène. Je me suis éclaté avec ce son bien old school à s’en faire péter les tympans. C’est rageur, hautement addictif et du direct to face comme on ne fait plus trop souvent, malheureusement. 

Avec Dead Or Alive, c’est carrément vivantes qu’on retrouve les X Syndicate et elles sont prêtes à reprendre leur place! Et si au passage elles pouvaient en mettre 3 ou 4 à certains ce serait parfait ! Sur ce, fais gaffe à ta gueule car t’es surement le prochain….

Texte: Anthony

X-Syndicate, Dead Or Alive, sorti le 18 septembre 2015 chez Booster Label

Site officiel

Facebook du groupe 

One thought on “X SYNDICATE – DEAD OR ALIVE”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s