TORCHE + GUESTS @ LE GLAZART – 20/05/15

Tout le monde se rappelle encore de l’affiche mémorable de lourdeur  rassemblant Torche et Pelican il y a quelques années au Glazart. Torche revenait donc ce soir en tant qu’headline des Stoned Gatherings avec les belges de Your Highness et les nantais de Watertank. Connaissant la tendance des organisateurs à nous livrer des perles à chaque affiche, on pouvait encore s’attendre à en prendre plein les oreilles.

C’est Watertank qui dégaine les premiers, les nantais m’étaient complètement inconnus alors qu’ils n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils opèrent dans un mélange sludge, post mais surtout assez bien chiadé. Mid tempo qui ne verse pas totalement dans le low bien lourd mais des ambiances et des parties qui se révèlent bûcheuses. Gros riffs syncopés, mélodies plus enlevées par moments mais une bonne touche perso entre heavy et sludge. Des ponts bien efficaces et lourds et une voix qui peche un peu par moments mais dans l’ensemble le groupe dégage un truc qui serait bête d’omettre. On va  jeter une oreille sur ce futur album qui sortira le 29 juin.

WATERTANK-GLAZART-02

Ce qui s’en suit, tu te demande clairement d’ou ça sort. Du fin fond de la Louisiane et autres contrées du blues ou tout simplement de Belgique ? Ce sera le deuxième choix. Your Highness c’est un groove monstrueux, un stoner blues old school, le tout avec une bonne dose de  violence et de gras pour ainsi te balancer le son de la soirée. Un set qui va te faire bouger le Glaz assez rapidement avec du headbangue chaloupé et enchainé non stop.  C’est bon, même très bon avec des claques comme “Jezebel” ou “Desertkater”.

THEHIGHNESS-GLAZART-01

YOURHIGHNESS-GLAZART-04

 Des ponts bien blues rock et placés comme il faut te rythment le tout et sans ralentir le tempo. La claque est de mise. La voix de ben Baert  à la toux bien grasse rajoute une bonne dose à tout ça. Une dose de quoi ?  De ces riffs bluesy et ce groove qui marchent carrément bien avec le côté rugueux de cette voix hurlé. Autant s’en prendre un max et ce sont des titres comme “Jimmy” et “Through The Eyes On The Beast” qui finiront par nous achever alternant avec cette bonne lourdeur langoureuse et ces refrains qui te balancent du groove comme ce n’est pas permis. La bête on l’a vu, elle vient de Belgique.

En ce qui concerne Torche, notre dernière date un peu.  Retour en 2015 avec un nouvel album, Restarter, et c’était donc tout à fait normal de les retrouver au sein des Stoned Gattherings en tant qu’apôtres de la bûche. Un sludge dynamique, empli de good vibrations sortant tout droit des amplis.

TORCHE-GLAZART-03

Le son est bon et lourd, la voix est juste pour Steve. “Sandstorm”, “Minions” et “Loose Men”, tout en changement de rythme entre le mid et le low avec une basse plus au centre que jamais, autant scéniquement que dans le son. Jonathan fait tout le show pendant que Steve et Andrew sur les côtés distribuent tout simplement mais la batterie n’est pas en reste et ça chatouille les tympans. Malgré tout, on peine à entendre la voix par moments, mais c’est Torche de toute façon.

TORCHE-GLAZART-05

Lenteur et lourdeur extrême avec un son d’une rondeur, le grain vibre dans la moelle. Intense, plus incisif par moments, ça headbangue entre le chaloupé et le langoureux.  On prend la bûche avec le smille sur ces good vibrations distribuées, c’est lourd mais avec le sunshine. Les titres de Restarter se veulent plus easy d’accès mais avec les anciens on retrouve ce sludge plus brut, moins dégrossi.

TORCHE-GLAZART-04

Lumineuse, boueuse, tout en lourdeur et vibrante jusqu’au tréfonds, la musique de Torche est tout à la fois. On se fait embrumer par la basse ronronnante de Jonathan mais le chant de Steve et les riffs même poids lourds  gardent cette good vibe qui se transformera en fin de set.  Le final sera comme un tremblement de terre auriculaire. Le son dans sa finalité. Après plus d’une heure, Torche balance la faille de San Andreas sonore avec un final au plus haut sur l’échelle de Richter de la bûche. Un set fat et c’est enterré vivant sous cette lourdeur qu’on finit, le tout dans la joie.

TORCHE-GLAZART-01

Une soirée encore bien remplie et avec toujours autant de découvertes, c’est ce que nous offre à chaque fois les Stoned Gatherings. La baffe fut clairement assénée par Your Highness et je pense que personne ne diras le contraire. Ce qui n’empêche pas que Torche nous a encore balancé une bûche dont eux seuls on le secret. Good vibes et lourdeur font bonne recette.

Merci encore aux Stoned Gatherings pour toute cette dose de gras et de love.

Texte: Anthony Tucci

Photos: Lesly Bravo / Cherry Pixs

Prochains concerts des Stoned Gatherings, ici.

Liens: 

Torche

Your Highness

Watertank

S

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s