SUCCESS @ LE SOCIAL CLUB – 03/06/15

Passer d’AC/DC à SUCCESS ça ne tiens qu’à une chose ou une personne plus précisément. Me retrouver au Social Club en ce mercredi 3 juin c’est assez particulier aussi mais quand on y pense, ça devait arriver tôt ou tard ! SUCCESS je ne connaissais pas le moins du monde mais pourtant il suffit d’une écoute pour se dire qu’il y a quelque chose. Tout droit venus de rennes, les quatre bretons en sont quand même à leur 3ème album après avoir sillonner l’Asie et maintes reconnaissances. Avec Love and Hate en pocheles rennais se présentaient donc ce soir au Social Club avec un public qui avait l’air d’attendre particulièrement ce jour. Et oui, on ne l’aurait pas cru mais il y a déjà une forte fan base, et quand on va voir ce que ça donne, ça se comprend assez rapidement.

Menée d’une main de maitre par Mister Eleganz, en frontman charismatique et complètement crazy, c’est une formation qui ne paye pas de mine au premier abord mais qui envoie sévèrement sur scène et qui nous scotche assez rapidement au vu de la maitrise scénique qu’ils déploient.  Avec son électro électrique qui te ferais remuer un metalleux et surtout avec cette folie qu’ils balancent sur scène, SUCCESS a tout pour bousculer la scène hexagonale et même plus encore. Les titres oscillent entre un rock teinté de beats bien rythmés et dansants et un électro électrique que nous met en scène Mister Eleganz. Parlons en de ce dernier, un frontman en costume bien âpreté comme son nom l’indique mais une folie non dissimulée qui entraine le public au fil des titres, pas de temps morts et un Eleganz tombant veste, cravate et chemise au fil du set. Entre des titres carrément Rock comme “CRAZY” ou d’autres comme “The Psychoanalyst” complètement electro et schizo le public a de quoi faire.

Etant habitués à des réactions tardives avec une assistance plus attentiste qu’active, au Social c’est tout le contraire et le groupe dynamite assez vite le public sur ces rythmes qui font envoler ta tachycardie. SUCCESS ce n’est pas pour les faibles de coeur et avec un showman dans toute sa splendeur qui donne vie à cette musique et fait bouger l’assistance quand il le veut.  Un frontman sans un groupe qui assure ne serait rien et on peut dire qu’avec une formation aussi efficace que celle ci c’est difficile de se rater. On est nous même sous strombo avec ces rythmes hypnotiques. Dan derrière la batterie et Jo derrière les machines et les sons pendant que Youl balance les riffs. On aura droit à un petit moment Hip Hop sans ridicule ni d’autres et tout simplement entrainant. Success réussi avec succès

Avec une set list naviguant entre  un dernier album plus résolument rock et  les titres précédents aux effets euphorisants, c’est plus d’une heure non stop qu’on s’en prend un maximum et qu’on se lâche car c’est tout ce qui nous reste à faire. Revenant par deux fois pour finir comme il se doit, c’est un public aux anges, euphorique sous les effets de cette drogue qu’est SUCCESS. C’est rapidement qu’ils retrouveront leur public, dans une grande simplicité.  C’est progressivement qu’on redescend mais pour une première  je peux juste vous confirmer que c’est de la très bonne et on risque d’être rapidement accroc.

Texte: Anthony Tucci

Liens:

Site officiel

Facebook 

Be the first to comment

Leave a Reply