THE EARL GREY – ODYSSEY

Attendu au tournant par les fans, The Earl Grey a sorti il y a à peine quelques jours de ça son deuxième opus, intitulé Odyssey. Séparé de leur ancien label, ils ont voulu s’entourer de leurs amis pour concocter cet opus qui doit marquer une étape dans la vie de la formation. C’est pour ça que nous trouvons Bertrand et Eric Poncet de Chunk! No, Captain Chunk à la production. On avait déjà eu l’occasion d’écouter « Church Of Noise », dernier single du groupe, penchons-nous maintenant sur le reste. Petit tour d’horizon.Odyssey


« Odyssey » s’ouvre sur « Beginners » un titre bien rock comme on les aime. On retrouve la voix si particulière d’Alexandre qui s’éteint dans un chuchotement sur les dernières mesures du morceau. Le ton est donné, on peut y aller. « House Of A Thousand Souls » propose un son plus lourd avec son intro basse / batterie et est le morceau qui me séduit le plus ici. Le chant est parfaitement maitrisé et mis en valeur. Changement de registre avec « One Year And Another », plus douce, plus calme, plus dans la veine de « We Are Young ». « Sky Is The Limit » est planant avec ses chœurs et ses guitares envolées, « The Unicorn » et « Guilty People » énergiques à souhait, parfaitement taillés pour la scène, « Dreamers Never Die » plaira par son coté pop et ses airs d’hymne.

Petite pause romantique avec « Firewall », ballade qui fera sortir les briquets en live, avant de reprendre et de conclure avec « Black Is The New White ». Parfait point final à cet opus, les chœurs donnent une nouvelle dimension au morceau et on agite les bras en l’air en guise d’ « au revoir ».

The Earl Grey a fait du chemin depuis « We Are Young » sorti en 2012 et a réussi l’étape du 2ème album en ne tombant pas dans la facilité du copier-coller. Parti sd’un son très pop sur leur premier album, les parisiens nous ont offert ici un son plus mature, plus puissant, avec une guitare et une batterie bien rythmées et présentes. Cet opus est la preuve que la formation sait ce qu’elle fait et qu’elle a encore une belle route devant elle.

The Earl Grey, Odyssey, sortie le 5 mai 2015

Texte: Camille Loissau

Liens: 

Site officiel

Facebook

Twitter

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s