INTERVIEW – EKLIPSE

 Lors de leur passage à Paris, les  musiciennes de Eklipse sont venues présenter leur dernier EP Liberté, Egalité, Sensualité. A cette occasion nous les avons rencontrées et Viola a répondu à nos questions. 

Pourrais-tu présenter le groupe et toi-même pour commencer ?

-Je suis Viola de Eklipse nous sommes un quatuor à cordes allemand, il y a aussi Helena, Scarlett et Miss E et nous sommes très heureuses d’être à Paris aujourd’hui !

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’univers du groupe, peux-tu l’expliquer en quelques mots ?

-Il s’agit donc d’un quatuor à cordes, on choisit des chansons qui nous plaisent, avec lesquelles on a une connexion assez spéciale, on les présente sans les paroles mais avec notre touche.

Vous êtes sensuelles et sombres, quelles sont vos influences ?

-On vient toutes de régions différentes, on a des styles différents des goûts différents aussi et on voulait mélanger tout ça dans un groupe. On joue de la musique classique mais on a choisi des chansons pop comme celle de Lady Gaga et on en ressort l’émotion pour un faire une belle pièce.

Comment vous êtes-vous rencontrées ?

-Quelques-unes d’entre nous se connaissaient déjà un peu, parce qu’on est musiciennes et les musiciens se connaissent un peu les uns les autres, puis on s’est rencontrées en Russie pendant un festival, et durant un After on a discuté des musiques qu’on aime, de ce qu’on aimerait faire, on s’est dit que jouer des instruments classiques c’est très bien mais faire plus que de la musique classique serait mieux pour nous vu qu’on aime la musique pop rock on a donc essayé  ça, de faire ce mélange. Bien sûr on est pas les premières à le faire, jouer des morceaux rock avec des instruments à cordes, mais nous ça nous convient car on a la même vision.

eklipse

-Voudrais-tu parler de ton instrument ?

-(Viola répond en français) je joue du Alto ! (rires) C’est tout ce que je peux dire en français !

L’Alto est un instrument qui, dans un orchestre, ne semble pas si important que ça, parce que ce n’est pas le premier violon, et ce n’est pas le violoncelle imposant qui fait tout le travail de la basse, mais chacune d’entre nous a quand même l’occasion de jouer la mélodie principale et de faire un solo, donc je suis très à l’aise avec !

-A propos des reprises de chansons françaises…. Je suis très curieuse, il y a France Gall en passant par Noir désir et aussi…. Claude Debussy ! Veux-tu en dire quelque chose ?

Oui, alors on a eu l’idée de faire un EP spécial France, on a été en tournée avec Nightwish à Paris et deux autres villes, et on a beaucoup aimé, j’étais déjà venue en vacances à Paris, et dans le sud de la France , on s’est donc dit que ce serait une bonne idée de faire ça. On a commencé par chercher des idées sur internet, sur les chansons sur les artistes, on a pensé à faire quelque chose sur du Daft Punk vu qu’ils sont très connus, Debussy aussi tout le monde connait le « Clair de Lune ». Puis on a décidé de faire de vieilles chansons pour avoir quand même la marge de créer quelque chose de nouveau puisque tout le monde ne les connait pas en Allemagne. France Gall, elle,  était très connue. Donc voilà ! C’était une bonne opportunité d’essayer quelque chose de nouveau, de jouer des chansons des années 60 ou 80. Ces artistes ont tous créé quelque chose de spécial à leur époque, Les Rita  Mitsouko ils faisaient des choses tellement folles ! Marcia Balia n’étaient pas très facile ! On s’est beaucoup amusées à travailler dessus.

10898326_540445936058073_4166630252379909336_n

-Est-ce que tu aimes d’autres artistes français ?

Oui bien sûr, quelques-uns….. Daft Punk, et il y avait cette chanson mignonne de Alizée que tout le monde aimait en Allemagne et du coup on se disait « ouais ! Je peux parler français ! » Moi je m’appelle Lolita…. (chante). Bien sûr j’avais entendu parler de France Gall, de l’Eurovision quand elle a gagné dans les années 60 c’est l’époque de ma naissance. J’aime beaucoup cette chanson ( Poupée de cire Poupée de son) elle est vraiment adorable et joyeuse (Viola fredonne)…

-J’imagine qu’on doit vous le dire souvent mais est-ce que ça vous dérange d’être comparées à Apocalyptica ?

Non ça ne me dérange pas ! Parce que c’est vraiment un groupe cool, ils sont célèbres mais j’aime bien aussi dire que ce qu’ils font est différent de nous, eux c’est du metal, et ils utilisent leurs violoncelles en guise de guitares, c’est très dur et rapide ils ont une très grande puissance sur scène, c’est impressionnant ce qu’ils font et avec le chanteur aussi j’aime beaucoup.

Nous on travaille autre chose avec notre musique, c’est plus sensuel, plus féminin, on n’essaie pas de faire de la guitare électrique avec des violons, ça sonne toujours comme du classique, je pense que la différence est là. Ça ne me dérangerait pas d’avoir autant de succès qu’Apocalyptica ! Faire autant d’albums et de styles différents qu’eux.

Je pense que quand on connait bien Apocalyptica on sent vraiment la différence…

Oui mais pour beaucoup de gens ça reste dans les deux cas du rock avec des instruments à cordes ! Mais ça ne me dérange pas, je préfère être comparée à eux plutôt qu’à David Garett ou André Rieu…

eklipse-danger

– Quand seront vos prochains concerts ?

 Alors, on fait un festival en janvier en Allemagne puis on va revenir en France après la sortie de l’EP et on va travailler aussi sur le nouvel album.

Jouer en France c’est super on a eu de bons retours du public parisien et lyonnais. On a une page facebook française !

Quels sont vos projets futurs ? Pensez-vous faire des compositions plus personnelles ?

– Pour le moment on se sent à l’aise comme ça avec les reprises et on a encore tellement d’idées de chansons à travailler. Pour nous c’est parfait de faire comme ça : reprendre une chanson qu’on adore et en faire quelque chose de différent, on se l’approprie en quelque sorte, sans chant, sans paroles juste des instruments. On prend  du plaisir, et je pense que beaucoup de personnes prennent du plaisir également. C’est un très bon concept !

Voudrais-tu dire quelque chose au public français ?

-Oui ! On sort notre EP de reprises françaises et on est curieuses de savoir ce que les gens vont en penser. On a choisi des chansons amusantes et d’autres plus classiques donc on a hâte de savoir si ça va plaire !

 Merci à Viola pour sa bonne humeur, à Roger de Replica et Stéphanie de Celsius Management.

Interview et traduction : Cindy Tucci

Liens: 

Facebook du groupe 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s